CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Septembre 2017
 
 

Le programme d’études et de qualification de l’ICA : en progression continuelle

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

  

par Rémi Villeneuve, FICA, et Alicia Rollo, LRHA

« L’éducation n’a pas de fin. Il ne s’agit pas de lire un livre, de réussir un examen ou terminer ses études. C’est la vie entière qui, à partir de notre naissance au moment de notre mort,
est un processus d’apprentissage. »

Jiddu Krishnamurti, philosophe indien, 1895-1986

Il y a beaucoup de vérité dans cette affirmation du philosophe indien Jiddu Krishnamurti. Peu importe à quelle étape de votre carrière vous en êtes, l’apprentissage se poursuit, et ce, de la formation post-secondaire aux examens, en passant par la formation au travail et le perfectionnement professionnel continu. De façon similaire, du côté de la Direction de l’admissibilité et de la formation (DAF), les apprentissages et le travail sont continuels. Nous analysons l’environnement, tenons des séances de remue-méninges, élaborons, révisons notre travail, et ainsi de suite. C’est un cycle continu d’activités visant à toujours faire progresser la formation actuarielle au Canada.

Le programme d’études de l’ICA

Bien que l’Institut s’appuie largement sur le système d’éducation de la Casualty Actuarial Society (CAS) et de la Society of Actuaries (SOA), l’ICA a son propre programme d’études, approuvé par le Conseil d’administration de l’ICA en novembre 2015. Ce programme doit être maintenu à jour et adapté afin de répondre aux besoins des pratiques émergentes, d’être conforme aux exigences en matière d’éducation de l’Association actuarielle internationale (AAI) et de suivre les programmes de la CAS et de la SOA. Nous sommes en train de faire notre examen semestriel du programme d’études de l’ICA et prévoyons présenter celui-ci au Conseil d’administration de l’ICA lors de la réunion de novembre pour obtenir son approbation.

Le programme d’études de l’ICA est offert de plusieurs façons, y compris par l’entremise de nos partenaires d’éducation (la CAS, la SOA et les 11 universités agréées) ainsi que nos propres programmes.

Selon le protocole d’entente avec la CAS, en place depuis 2013, la Sous-commission de l’ICA sur le programme d’études de l’examen 6-Canada continue à travailler en étroite collaboration avec les deux organisations pour s’assurer que les composantes typiquement canadiennes d’assurances IARD soient robustes. Le protocole d’entente tient également compte du fait que la CAS accepte les crédits du Programme d’agrément universitaire (PAU) de l’ICA aux fins de l’obtention des titres professionnels d’ACAS et FCAS et que l’ICA reconnaît le cours sur le professionnalisme de la CAS, entre autres points. Le protocole d’entente doit être révisé et mis à jour. Ainsi, au cours de la prochaine année, nous travaillerons de concert avec la CAS pour renouveler notre partenariat.

Protocole d’entente en matière d’éducation avec la SOA

En mai, l’ICA et la SOA ont signé un protocole d’entente en matière d’éducation, qui fut le résultat de maintes années de discussions et de négociations. Ce protocole d’entente instaure un partenariat mutuellement avantageux qui confère à l’ICA un rôle formel sans précédent dans l’élaboration du programme d’études et des examens. Par le biais de rencontres annuelles stratégiques, nous continuerons de nous assurer que nos visions en matière d’éducation sont aussi rigoureusement alignées que possible à long terme. Nous travaillons actuellement à la mise en place de représentants de l’ICA auprès des comités du programme d’études et d’examens de la SOA. Ainsi, nous voulons nous assurer que les exigences du programme d’études de l’ICA soient respectées et que les examens de la SOA continuent d’être reconnus aux fins de la qualification de l’ICA.

Programme d’agrément universitaire

Du côté universitaire, nous avons communiqué avec les actuaires chargés de l’agrément dans l’ensemble des 11 universités en ce qui a trait au PAU et la bonification de ce dernier. Nous examinons notamment la possibilité de passer du modèle « cours par cours » actuel à un modèle favorisant l’agrément du programme en entier. Nous consulterons également nos partenaires en éducation, les employeurs, les membres et les étudiants afin de s’assurer que toutes les parties prenantes aient l’information juste et adéquate au sujet du PAU et d’identifier les aspects qui gagneraient à être améliorés.

La formation offerte par l’ICA

L’ICA offre son Atelier sur le professionnalisme six à huit fois par an, en anglais et en français. L’Atelier a récemment été prolongé à une journée complète et le programme a été mis à jour afin d’inclure des notions et des exercices sur les communications professionnelles pour bonifier les discussions sur le professionnalisme.

Le Cours orienté vers la pratique (COP) a également été modifié de façon importante. La grande nouvelle, c’est qu’il n’y aura plus d’examens à passer lorsqu’on suit le COP et que celui-ci sera condensé sur deux jours. Le cours mettra toujours l’accent sur l’application concrète d’habiletés techniques par le biais d’ateliers et de discussions auxquelles les employeurs et les candidats attachent une grande importance depuis 2000, mais inclura désormais le contenu lié aux affaires, aux communications et au professionnalisme afin de bonifier la formation des Fellows de l’ICA. Après une pause de plus de 17 ans, la voie réservée pour les praticiens du domaine des assurances IARD est également de retour dans le cadre du COP. Cette nouvelle version du COP fera en sorte que tous les candidats au titre de FICA partagent des bases communes.

Songez à devenir bénévole

La DAF est une direction occupée grâce aux nombreux nouveaux projets à l’horizon. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux membres passionnés par l’amélioration et l’avancement de la formation et du système de qualification. Si le défi vous intéresse, nous vous invitons à nous faire signe!

Rémi Villeneuve, FICA, est président de la Direction de l’admissibilité et de la formation. Alicia Rollo, LRHA, est directrice de l’adhésion, de l’éducation et du perfectionnement professionnel à l’Institut canadien des actuaires.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn