CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Septembre 2017
 
 

Humilité, sacrifices et persévérance – Benoit Saucier

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue


Benoit Saucier, nouveau Fellow, et Dave Dickson,
président sortant de l'ICA

1. Quand et pourquoi êtes-vous devenu actuaire?

À la fin de mes études collégiales, j’hésitais entre l’actuariat et l’astrophysique. J’ai finalement choisi l’actuariat, car les possibilités de carrière en astrophysique étaient plus limitées et nécessitaient plusieurs années d’études après le baccalauréat. Notons qu’à cette époque je ne connaissais pas l’existence des examens professionnels en actuariat.

Lorsque je demandais à mon entourage et mes professeurs ce que faisait un actuaire, bien peu pouvaient me répondre. Cependant, tous s’entendaient pour dire que le programme universitaire était parmi les plus difficiles. J’ai décidé de relever le défi.

2. Qui vous a inspiré à poursuivre une carrière en actuariat?

À deux reprises, j’ai voulu tout abandonner. Deux personnes ont eu une importance capitale pour moi : le professeur Michel Jacques, durant mes études universitaires, et mon ami Jacques Gagné, mon mentor au début de ma carrière. Sans eux, je serais sans aucun doute dans un autre domaine.

3. Quelle a été votre expérience avec les examens en actuariat? Avez-vous eu des défis particuliers à relever?

Mon expérience est un mélange d’humilité, de sacrifices et de fierté. Je crois que pour terminer le long parcours d’examens, il faut être soit brillant, soit persévérant. Je fais partie de ceux qui sont persévérants. Très persévérant.

4. Comment s’est passée la transition d’étudiant à jeune professionnel?

Une des caractéristiques d’une carrière en actuariat est que cela peut prendre plusieurs années avant de passer d’un rôle d’étudiant à celui de travailleur à 100 %. Cela facilite la transition.

5. Quelles sont vos fonctions professionnelles actuelles? Pouvez-vous décrire votre travail?

Je travaille pour Retraite Québec, l’organisme de surveillance des régimes complémentaires de retraites. Mes responsabilités au sein de cet organisme gouvernemental sont assez diverses, mais peuvent se résumer en deux types :

  • La surveillance des aspects actuariels des régimes complémentaires de retraite (analyse de rapports d’évaluations actuarielles, rédaction de document de vulgarisation des lois et règlements, formations, etc.);
  • L’amélioration des lois et règlements applicables (identification des problématiques, design de solutions, aide à la rédaction, présentation, etc.)

6. Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail?

J’aime beaucoup la résolution de problèmes, particulièrement lorsque la solution n’est pas déjà orientée. Je dois alors utiliser toutes les connaissances que j’ai acquises avec les années afin d’arriver à la meilleure solution possible. Cette dernière est souvent un juste équilibre entre les intérêts de toutes les parties concernées.

7. Quelles sont vos ambitions professionnelles à court terme?

Je désire continuer à m’améliorer et rendre mon équipe et mon organisation meilleures à tous les niveaux. Jusqu’à maintenant, cette approche m’a rendu fier de ce que j’ai accompli et de bonnes choses se sont toujours offertes à moi. Je crois que ça continuera.

8. Dans 15 ans, où vous voyez-vous sur le plan professionnel?

Je me vois faire un travail que j’aime, au sein d’une équipe harmonieuse, dynamique et forte. Pour le reste, je n’ai pas de plan précis. Je préfère ne pas trop prédéfinir mon parcours, ça me rend plus ouvert aux occasions qui me mèneront à mon objectif susmentionné.

9. Qu’auriez-vous fait si vous n’étiez pas devenu actuaire?

J’ai un éventail d’intérêts assez large. Cependant, si j’avais à choisir une autre carrière, ce serait probablement dans le secteur financier. Heureusement, ma carrière en actuariat me permet quelques fois de toucher à ce milieu.

10. Quels sont vos passe-temps?

Pour compenser mon travail, qui est très cérébral, mes loisirs sont surtout physiques. Je pratique le ski alpin l’hiver et le vélo de route et de montagne l’été.

11. Quelle est votre destination de voyage de rêves?

Je n’ai pas de destination favorite. Chaque endroit a ses attraits qu’il suffit de reconnaître et d’apprécier. Pour moi, le succès d’un voyage dépend des gens avec qui on le partage et des expériences qu’on y fait.

Benoit Saucier, FICA, est actuaire de la direction des régimes complémentaires de retraite chez Retraite Québec.

Si vous souhaitez être en vedette dans la rubrique Nouveaux Fellows sous les projecteurs, communiquez avec la rédactrice anglaise de l’ICA, Bonnie Robinson, à bonnie.robinson@cia-ica.ca.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn