CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Juin 2017
 
 

Mise à jour de la Direction des relations internationales

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

par Dave Pelletier, FICA

Comme je l’ai mentionné dans notre dernière mise à jour de la DRI dans le (e)Bulletin de janvier, conformément à notre mandat élargi, la DRI a élaboré un document sur la stratégie internationale et l’a soumis à l’approbation du Conseil d’administration. Parmi les objectifs cernés, mentionnons la promotion d’une profession actuarielle vigoureuse dans le monde, l’établissement de relations mutuellement avantageuses pour l’ICA et ses organisations sœurs, le renforcement de la marque FICA et le soutien de nos membres qui participent à des travaux à l’échelle internationale.

L’élaboration d’une stratégie est une chose, mais sa mise en œuvre en est une autre. Jacques Tremblay et Alicia Rollo ont récemment dirigé un groupe de travail de la DRI qui a élaboré un plan d’action détaillé pour atteindre nos objectifs dans ce domaine au cours des mois et des années à venir.

Travaux des commissions et mémoires internationaux

Nos deux commissions d’assurance ont été particulièrement occupées au cours des derniers mois.

L’International Accounting Standards Board (IASB) a finalement publié la norme comptable révisée tant attendue sur les contrats d’assurance, la Norme internationale d’information financière (IFRS) 17, qui remplace la norme IFRS 4. Même si la norme n’entrera en vigueur qu’en 2021, sa mise en œuvre nécessitera un énorme effort des assureurs partout dans le monde. Notre Commission des normes comptables internationales (assurance) n’a pas ménagé les efforts pour planifier et préparer des webémissions et du matériel d’orientation pour nos membres, qui reposent en partie sur le modèle de Norme internationale de pratique actuarielle (NIPA 4) et aux notes actuarielles internationales (NAI) connexes qui proviendront de l’Association actuarielle internationale (AAI). En outre, l’AAI prépare une monographie sur les ajustements des risques dans le contexte de l’IFRS 17 (à peu près, mais pas exactement pareille à notre « provision pour écarts défavorables »). Au nom de l’ICA, la Commission des normes comptables internationales (assurance) a préparé des commentaires détaillés sur l’ébauche de la monographie pour l’AAI.

Entretemps, en ce qui concerne la réglementation, l’Association internationale des contrôleurs d’assurance (AICA) a lancé en mars une « importante consultation » sur plusieurs de ses principes d’assurance fondamentaux pour la réglementation des assureurs, particulièrement dans le contexte de son initiative Comframe portant sur la surveillance des groupes d’assurance actifs à l’échelle internationale (GAAI). Notre Commission sur la réglementation internationale en assurance a rédigé les commentaires de l’ICA pour ce processus de consultation.

Un autre processus de consultation internationale a été mené au cours des derniers mois par le Task Force on Climate-related Financial Disclosures (Groupe de travail sur la divulgation de l’information financière relative aux changments climatiques) du Financial Stability Board (conseil de stabilité financière).

Dans ce cas, c’est la Commission sur les changements climatiques et la viabilité de la Direction des services aux membres qui a rédigé les commentaires pour l’approbation de la DRI avant la présentation de l’ICA.

Participation de l’AAI

Cherchant à mieux définir et préciser son rôle, l’AAI traite un certain nombre de questions stratégiques intéressantes cette année et l’ICA participe activement aux discussions. Nous avons été heureux d’accueillir le président de l’AAI, Tom Terry et le nouveau directeur général Mathieu Langelier lors d’un souper à Toronto en mars, où nous avons eu une conversation intéressante au sujet de l’orientation de l’AAI.

Les questions concernant le nouveau programme d’études proposé de l’AAI et sa qualité permanente ont suscité d’autres commentaires sur la gouvernance, le rôle, l’efficacité et les objectifs stratégiques de l’Association. En plus de communiquer nos réflexions directement à la direction, nous avons préparé et déposé des commentaires écrits en réponse à deux consultations officielles de l’AAI – l’une sur l’éducation et l’autre sur l’orientation stratégique – ainsi que des commentaires présentés de vive voix à un groupe de travail chargé d’examiner le rôle des sections de l’AAI.

Les réunions semestrielles du conseil et des comités de l’AAI ont eu lieu en avril à Budapest, en Hongrie. Outre les questions de gouvernance, d’éducation et de stratégie susmentionnées, d’autres questions touchant les divers comités, groupes de travail et programmes de groupe de travail comprenaient ce qui suit :

  • le modèle NIPA, les NAI et la monographie sur l’ajustement des risques, l’ensemble de l’IFRS 17 et les défis liés à l’atteinte d’une cohérence raisonnable à l’échelle mondiale en application de la norme IFRS 17;
  • l’orientation stratégique du titre de CERA et la façon d’accroître sa visibilité dans le domaine de la gestion du risque;
  • les progrès au chapitre du vieillissement et de la mortalité, y compris le nivellement récent observé de l’amélioration de la mortalité dans certaines régions du monde;
  • l’implantation de la profession actuarielle dans les domaines des services bancaires et des mégadonnées;
  • un soutien additionnel à l’AICA, y compris sa future norme de capital d’assurance pour les GAAI;
  • le programme de mentorat d’Actuaires sans frontières (que certains actuaires canadiens pourraient trouver intéressant, à titre de mentors pour les jeunes actuaires dans les pays en développement; des renseignements supplémentaires sont disponibles pour ceux qui ont un compte sur le site Web de l’AAI);
  • le sens de l’expression « sensiblement conforme » (car ce sont les organismes de normalisation du monde entier qui déterminent s’il convient de tenir compte des NIPA dans les normes locales et, dans l’affirmative, de quelle façon.

Congrès international des actuaires

Nous vous rappelons que le Congrès international des actuaires aura lieu en juin 2018 à Berlin. La Deutsche Aktuarvereinigung (DAV, association actuarielle allemande) a mis sur pied un comité organisateur très actif et elle attend avec impatience d’accueillir les actuaires du monde entier à cet événement de cinq jours. J’encourage les actuaires canadiens souhaitant échanger avec des professionnels du monde entier à assister à ce congrès (pour de plus amples renseignements, cliquez ici).

Au revoir

C’est mon dernier rapport à titre de président de la DRI, car mon mandat prend fin le 30 juin. Ce fut génial de constater l’intérêt et le niveau d’activité croissants des membres de l’ICA et du personnel du siège social dans les dossiers qui touchent notre profession et ses intervenants, et je suis convaincu que mon compétent successeur, Jacques Tremblay, y trouvera autant de plaisir que moi.

Dave Pelletier, FICA, est le président de la Direction des relations internationales.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn