CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Février 2017
 
 

Entrevue avec le gagnant du problème à un million de dollars de Retour à l’école

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue


Julien Pallage, étudiant au secondaire, a remporté un iPad pour avoir proposé la meilleure solution au problème à un million de dollars du programme Retour à l’école 2016.

Pourquoi as-tu participé à ce concours?

J’ai décidé de participer pour me faire une idée de la profession, parce que l’actuariat était un métier assez abstrait pour moi (tout comme pour beaucoup d’autres ados). J’en avais aussi vaguement entendu parler à plusieurs reprises par des adultes, me disant qu’avec mon intérêt pour les mathématiques, l’actuariat pourrait m’intéresser. C’est donc pourquoi j’ai décidé de me lancer dans le concours. Je n’avais rien à perdre puisque dans tous les cas, ce ne pouvait être qu’un enrichissement pour ma curiosité.

Est-ce que le problème était difficile?

Globalement, je n’ai pas trouvé le problème difficile, car tous les concepts étaient bien expliqués et détaillés pour aider des étudiants du secondaire à réussir. Cependant, la question était très longue et il y avait beaucoup de données à prendre en compte pour réussir (comme en actuariat). Je pense que c’était principalement ça la force du problème, le fait de pouvoir recréer un problème actuariel à petite échelle.

Comment se sent-on après avoir gagné?

J’en suis encore surpris, je n’ai jamais eu beaucoup de chance lors de concours. D’ailleurs, après avoir complété le problème, je me rappelle avoir dit en riant à mes parents que j’avais participé à un concours à l’échelle nationale et que j’aurais peut-être une chance de gagner. Qui sait?

Qu’as-tu appris de la présentation Retour à l’école?

Je l’ai trouvée enrichissante. Elle m’a permis de mieux comprendre le métier d’actuaire, les moyens pour y accéder et les avantages de la profession. La seule chose qu’il manquait à ma curiosité, c’était un exemple de problème actuariel et je l’ai comblée grâce au concours.

Connaissais-tu la profession d’actuaire avant la présentation?

On m’en avait parlé à plusieurs reprises et j’avais déjà une certaine idée de la profession, sauf que c’était vague.

Est-ce que cela t’a inspiré à entreprendre une carrière en actuariat? Si oui, qu’est-ce qui t’intéresse le plus dans la profession?

Je dois dire que malgré le fait que je fréquenterai le cégep en septembre prochain, je n’ai encore aucune idée claire de ce que je voudrais faire comme métier. J’ai beaucoup d’intérêt pour les mathématiques, les sciences, l’entrepreneuriat et même la politique, donc tout est assez flou pour moi. Cependant, j’ai trouvé la présentation et le concours très intéressants et je pense que oui définitivement, l’actuariat est maintenant inclus dans cette espèce de vision imprécise de mon avenir. Ce que je trouve le plus intéressant de la profession est le fait d’utiliser les mathématiques quotidiennement, de résoudre des problèmes à l’aide de projection dans l’avenir et de pouvoir voyager un peu partout, car c’est un métier universel!

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn