CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Novembre 2016
 
 

Cybercrime et assurance cyber-risque : une nécessité pour les entreprises et les professionnels

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue


par Alexis Tertulliani et Virginie Tremblay

La démocratisation des technologies de l’information et la multiplication des réseaux de communication sont depuis quelques années des facteurs de développement du cybercrime. Il s’agit d’un risque émergent auquel toutes les entreprises et tous les professionnels font face et pour lequel ils devraient être assurés.

Selon Wikipédia, le cybercrime se définit comme étant une infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau.

Les infractions les plus courantes recensées sont les suivantes :

  • Les atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données;
  • Les infractions aux cartes bancaires;
  • Les chiffrements non autorisés ou non déclarés;
  • Les interceptions;
  • Le vol de matériel informatique mobile;
  • Les escroqueries en ligne;
  • La contrefaçon;
  • La violation de propriété intellectuelle.

Le nombre de litiges intentés suite à un incident relié au cyber-risque, notamment lorsqu’il s’agit d’informations confidentielles ou de renseignements personnels non publics, augmente constamment et des dommages-intérêts de plus en plus élevés sont réclamés. La réputation et les actifs des entreprises et des professionnels peuvent vite être mis à mal par une poursuite en justice.

C’est pourquoi il devient primordial pour les entreprises et les professionnels de se protéger contre les conséquences liées au cyber-risque. En cas de poursuite, une couverture d’assurance cyber-risque offre une protection contre les dommages pécuniaires et paie également les frais de défense pour défendre vos intérêts.

Plusieurs solutions sont disponibles sur le marché d’assurance offrant des protections contre la responsabilité relative à la sécurité des réseaux et la responsabilité en matière de confidentialité.

Responsabilité relative à la sécurité des réseaux

Protège contre une attaque entraînant ce qui suit :

  • Un refus de service;
  • La transmission d’un virus;
  • Une atteinte à la sécurité électronique;
  • Le vol de matériel informatique mobile, comme un ordinateur portatif ou un téléphone intelligent, dans le but d’obtenir des données illégalement.

Responsabilité en matière de confidentialité

Protège contre ce qui suit :

  • Le vol de renseignements personnels non publics en format électronique et papier;
  • Le non-respect des lois relatives à la protection de la vie privée et des règlements qui régissent la collecte, la transmission, l’utilisation de ces renseignements, de même que l’accès à ces derniers.

L’assurance responsabilité professionnelle ProAct fournit une couverture complète pour les activités professionnelles des actuaires et a été spécialement conçue pour protéger les actuaires indépendants et les cabinets d’actuaires-conseils. Un bon programme de gestion des risques et une protection d’assurance complète doivent évoluer pour faire face aux risques nouveaux et en développement. ProAct offre maintenant une couverture relative à la sécurité des réseaux et en matière de confidentialité.

Pour de plus amples renseignements sur ProAct, communiquez avec Lussier Dale Parizeau : Virginie Tremblay, chef d’équipe – responsabilité professionnelle, courtier en assurance de dommages/courtier d’assurance inscrite de l’Ontario (RIBO).

Alexis Tertulliani est le vice-président de la gestion du risque et des relations avec la clientèle chez Lussier Dale Parizeau. Virginie Tremblay est chef d’équipe – responsabilité professionnelle, courtier en assurance de dommages/courtier d’assurance inscrite de l’Ontario chez Lussier Dale Parizeau.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn