CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Juin 2016
 
 

Déclarations publiques : L’ICA fait une différence et cherche à mobiliser davantage ses membres

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

 

par Rob Stapleford, FICA
Président sortant de l’ICA

L’année 2015‑2016 de l’ICA tire à sa fin. Au cours de cette année, ce fut pour moi un honneur de servir la profession, les membres et notre public à titre de président et je suis reconnaissant d’avoir eu cette occasion.

Vous trouverez, dans le rapport annuel, mes commentaires sommaires sur les grandes réalisations de l’année écoulée. Dans le présent article, je me contenterai de passer en revue notre plan stratégique en insistant sur les déclarations publiques.

Notre plan stratégique fait état des quatre priorités principales suivantes :

  • Pour le Conseil d’administration, les membres et les intervenants externes, il est prioritaire d’exercer une influence sur la politique publique dans les domaines d’expertise actuarielle. Comme je le mentionnerai plus loin, nous avons été actifs à ce chapitre en 2015‑2016 et nous envisageons avec enthousiasme d’améliorer notre processus.
  • L’ICA s’efforcera d’appuyer davantage les domaines de pratique émergents pendant plusieurs années. L’ICA doit positionner activement la profession dans l’optique d’un milieu de travail qui sera différent dans les années à venir.
  • L’éducation des actuaires de l’avenir demeure une question d’intérêt. L’ICA doit travailler de façon proactive avec ses partenaires en éducation pour préparer les actuaires de l’avenir.
  • Nous avons amorcé un examen des opérations et de la gouvernance pour s’assurer que l’ICA fonctionne efficacement et qu’il utilise les ressources bénévoles à bon escient.

Politique publique 

En 2015‑2016, c’est au chapitre des régimes de retraite que l’ICA a été le plus actif sur la scène de la politique publique. Je remercie sincèrement la Commission consultative sur les régimes de retraite (CCRR), présidée par Michel St-Germain, pour son dévouement à préparer plusieurs positions. Outre s’efforcer de trouver de nouvelles approches de capitalisation, la CCRR a élaboré trois positions publiques.

La plus récente position intitulée L’expansion des régimes de retraite publics a été publiée avant la réunion des ministres des Finances qui a eu lieu en juin et qui avait pour objet de discuter de l’expansion du Régime de pensions du Canada (RPC). Diverses équipes de l’ICA ont rencontré des représentants des organismes de réglementation et de l’Institut C.D. Howe, ainsi que des hauts fonctionnaires des gouvernements du Québec, de l’Ontario et fédéral. Nos commentaires ont été bien accueillis. En bout de ligne, les ministres des Finances ont convenu d’élargir le RPC (et peut‑être le Régime des rentes du Québec (RRQ)). Je pense que l’ICA y est pour quelque chose et qu’il a rempli sa mission qui consistait à participer activement dans un domaine de la politique publique pouvant bénéficier de l’apport des actuaires.

Groupe d'experts en matière de gouvernance sur la politique publique 

Malgré tout, bien des membres sont insatisfaits du processus d’élaboration des positions publiques principalement en raison de leur participation insuffisante à une démarche qui produit une position de l’ICA. Le Conseil d’administration a décidé d’intervenir rapidement à cet égard. Un groupe d’experts en matière de gouvernance sur la politique publique, présidé par Jacques Tremblay, a été mis sur pied et avait pour mandat de formuler des recommandations à ce sujet et de les présenter au Conseil d’administration en juin. Le groupe a réussi, dans des délais serrés et avec une approche disciplinée, à produire un rapport exhaustif à des fins de discussion et sera un modèle pour les futurs projets spéciaux.

Le rapport en question contient certaines recommandations visant à renforcer la démarche de l’ICA dans la préparation des déclarations publiques. Le Conseil d’administration étudiera donc les améliorations suivantes :

  • Mettre au point un mécanisme plus systématique pour répertorier les domaines de la politique publique auxquels l’ICA veut participer de façon proactive. Le Conseil d’administration devra au départ approuver ces positions, puis ratifier l’approbation de la Commission sur les positions publiques une fois la version finale produite.
  • L’ICA continuera de donner suite aux possibilités de consultation de nature plus technique de façon active.
  • Pour les déclarations publiques devant être approuvées par le Conseil d’administration, il y aura un processus obligatoire de mobilisation des membres, notamment une déclaration d’intention, des commentaires officiels, la possibilité de discuter dans le cadre de divers événements comme les webémissions et les assemblées publiques locales, et de la communication ouverte.
  • L’équipe responsable de la recherche interviendra davantage pour faciliter la préparation des déclarations publiques, le cas échéant.
  • Des modifications à la Politique sur l’approbation des positions publiques et aux Statuts administratifs sont proposées.

Le Conseil d’administration a approuvé les documents du groupe d’experts à sa réunion du 27 juin et les a transmis à la Commission sur la gouvernance pour une dernière mise au point. Merci au groupe d’experts en matière de gouvernance sur la politique publique pour son cheminement réfléchi et exhaustif.

Merci aux bénévoles, au Conseil d'administration et au personnel du siège social 

Bien d’autres initiatives ont nécessité des efforts acharnés de la part de nombreux bénévoles. Merci aux membres du Conseil d’administration et aux nombreux bénévoles de votre engagement soutenu à l’égard de notre profession. Le personnel du siège social de l’ICA assure une continuité et donne une perspective à plus long terme sur de nombreuses activités. Merci de votre soutien et de votre engagement.

Félicitations à Sharon Giffen, notre nouvelle présidente désignée, et aux membres nouvellement élus au Conseil d’administration. Je suis tout à fait convaincu que le Conseil d’administration de 2016‑2017 sous la gouverne du nouveau président, Dave Dickson, dirigera la profession avec efficacité au cours de la prochaine année.

Merci de la chance que vous m’avez donnée de servir la profession en tant que président pendant la dernière année. Cette expérience a été enrichissante pour moi et j’espère que notre travail continuera de permettre de positionner la profession actuarielle au Canada en vue d’un avenir qui s’annonce stimulant.

Rob Stapleford, FICA, est le président sortant de l’Institut canadien des actuaires.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn