CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Mai 2016
 
 

Le rôle des actuaires en matière d’adaptation aux changements climatiques

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue


Yves Guérard, FICA

La présentation d’Yves Guérard, Fellow de l’ICA, donnée dans le cadre du Symposium Adaptation Canada a mis en évidence comment les actuaires contribuent à l’adaptation aux changements climatiques à l’échelle individuelle, régionale, nationale et internationale.

Au-delà d’un rôle normatif dans l’évaluation de la viabilité, l’actuaire peut encourager les mesures d’atténuation en tenant compte de leur effet positif sur les risques, par exemple dans la transition à une économie faible en carbone. Dans la négative ou si les hypothèses sont hors de la fourchette du consensus généralement accepté, l’actuaire doit en informer le lecteur.

Face à des risques nouveaux, l’actuaire peut aussi jouer un rôle plus dynamique et créatif en identifiant divers scénarios possibles pour gérer les répercussions financières de ces risques. Il peut promouvoir des choix optimaux quant à l’adaptation aux changements climatiques en comparant les coûts sur un horizon à plus long terme et en suggérant des arrangements financiers aux fins de leur financement, y compris de nouveaux outils de transfert des risques.

En contrepartie des avantages comparatifs de la profession actuarielle dans l’analyse de modèles climatiques complexes, les actuaires se doivent, en collaboration avec d’autres professionnels, d’enrichir le débat au sein de la société civile, de supporter la divulgation des risques financiers liés au climat et de s’assurer que les décideurs soient bien informés.

Les corps professionnels sont responsables de promouvoir le maintien de la qualification de leurs membres dans un environnement changeant. La publication en 2016 d’un Indice actuariel climatique (IAC) et d’un Indice actuariel des risques climatiques (IARC) est une initiative régionale qui répond à la responsabilité de la profession vis-à-vis la vulgarisation de l’information et l’éducation, tant des actuaires que du public en général. Une illustration visuelle de multiples risques climatiques devrait faciliter une meilleure perception de la variabilité et de l’incertitude relatives aux changements qui vont au-delà du simple réchauffement, un sujet qui monopolise souvent l’attention des médias.

La présentation complète est disponible ici.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn