CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Février 2016
 
 

Notre parcours passé et notre destination

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue


par Angelita Graham, FICA

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. » Lao Tzu

Au moment où je m’apprête à passer le relais au prochain président de la Direction de l’admissibilité et de la formation (DAF), je ne peux m’empêcher de faire une rétrospective des tours complétés et de porter un regard sur ceux qu’il reste à parcourir sur le chemin de la formation de l’ICA. Je suis fière de ce que la DAF a accompli au cours des dernières années et enthousiaste à l’égard de ce qui s’en vient.

Au cours des deux années que j’ai passées à la présidence de la DAF, nous avons supervisé la mise au point et la mise en œuvre de plusieurs initiatives et projets, dont les suivants :

  • Le Programme de bourses d’études supérieures;
  • La formation de la Commission sur le programme d’études en matière d’éducation de l’ICA;
  • La mise au point du tout premier programme d’études de l’ICA, lequel a reçu l’approbation du Conseil d’administration en novembre 2015 et sera affiché sur le site Web de l’ICA;
  • L’analyse des besoins en matière de perfectionnement professionnel continu (PPC);
  • La première révision fondamentale du Programme d’agrément universitaire (PAU);
  • Les célébrations du 50e anniversaire de l’ICA en juin dernier à Ottawa.

Comme c’est le cas pour toutes les grandes organisations, nous devons continuer d’évoluer pour demeurer pertinents. Comme l’a dit un jour le général Eric Shinseki, « Si vous n’aimez pas le changement, vous aimerez encore moins le manque de pertinence ». L’ICA est conscient de cette réalité et l’éducation est au nombre des objectifs stratégiques du Conseil d’administration pour l’année 2016. La DAF s’est vu confier le mandat de superviser ou de diriger plusieurs projets et initiatives stimulants au cours des années à venir. Vous trouverez ci-dessous un sommaire de quelques-uns des projets en préparation qui auront pour effet, je crois, de transformer le système d’éducation de l’ICA.

1) Le Cours orienté vers la pratique (COP)

Depuis sa mise en œuvre, en 2000, le COP constitue un élément important de notre système d’éducation. Il offre aux candidats au titre de Fellow un espace interactif et pratique où partager leurs connaissances et en acquérir de nouvelles. L’ICA prévoit élaborer cette plateforme afin de proposer une offre plus complète.

La Commission sur le programme d’études en matière d’éducation de l’ICA travaille d’arrache-pied sur les plans du nouveau COP, soit le COP 2.0. Ce dernier abordera quelques-unes des habiletés que nous devons maîtriser pour concurrencer dans le contexte en évolution rapide dans lequel nous nous trouvons. En plus des ateliers spécifiques, on vise à intégrer au COP des ateliers portant sur la communication, le sens des affaires et le professionnalisme. On mettrait l’accent sur les études de cas et les ateliers en groupe afin d’améliorer l’expérience d’apprentissage.

Nous croyons fermement que ces modifications auront pour effet de parfaire les compétences des futurs actuaires. D’autres partagent cet avis. Dans le nouveau programme d’études sur lequel elle travaille, l’Association actuarielle internationale a intégré la communication et la prise de décisions au nombre des compétences de base que devraient posséder les actuaires.

En plus d’apporter ces modifications au COP, on envisage d’offrir les nouveaux ateliers aux Fellows actuels de l’ICA qui souhaitent accroître leurs compétences.

La DAF devrait soumettre le plan de transition concernant le nouveau COP à l’approbation du Conseil d’administration d’ici la réunion de juin de ce dernier. Lorsque le tout sera approuvé, des précisions ainsi que les plans de transition concernant le nouveau COP vous seront communiqués.

2) Le Groupe de travail sur la vision future en matière d’éducation de l’ICA

« Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent. C’est celui qui sait le mieux s’adapter au changement. » L.C. Megginson

L’ICA évolue dans un contexte qui change rapidement. Les attentes et les besoins de nos diverses parties prenantes ont évolué et continuent de le faire. Nous devons nous y adapter.

La DAF a entrepris une révision de haut niveau du système d’éducation de l’ICA. Elle a récemment mis sur pied le Groupe de travail sur la vision future en matière d’éducation de l’ICA. Celui-ci s’est vu confier le mandat d’examiner le système d’éducation d’un point de vue global. Cet examen comporte notamment une évaluation de la conception d’ensemble et une analyse coûts-avantages de nos diverses méthodes de prestation – que ce soit par l’intermédiaire de nos précieux partenaires en éducation ou qu’il s’agisse de programmes offerts par l’ICA.

Ce groupe de travail devrait présenter ses constatations au Conseil d’administration d’ici le mois de septembre prochain.

3) La Commission de l’éducation permanente (CEP)

La CEP amorce l’examen stratégique de la prestation des activités de PPC aux membres de l’ICA. Cette démarche comprendra un examen non seulement du contenu que nous dispensons à nos membres, mais également de la structure et du calendrier des colloques afin de nous assurer de répondre à leurs besoins à savoir, notamment, si la formule ou la durée de la réunion devrait être réévaluée ou si nous devrions travailler en collaboration avec des firmes non actuarielles pertinentes. Les réponses à ces questions éclaireront nos orientations quant à la prestation du PPC. Les résultats de cet examen sont attendus plus tard cette année.

Enfin, j’aimerais remercier toutes les personnes avec qui j’ai eu la chance de travailler étroitement au fil des ans à titre de membre de la DAF et pendant mon mandat à la présidence. Merci de votre dévouement et de votre travail acharné. Je remercie tout particulièrement les employés du siège social, un groupe de personnes véritablement engagées et dévouées. Ce fut une formidable aventure; j’ai appris beaucoup en cours de route et cela a rendu mon expérience vraiment enrichissante.

Comme l’a dit Ralph Waldo Emerson, « La vie est une évolution et non pas une station ». Je souhaite au prochain président de la DAF beaucoup de succès dans son tour de piste.

Angelita Graham, FICA, est la présidente de la Direction de l’admissibilité et de la formation.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn