CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Octobre 2015
 
 

Le point sur les élections fédérales

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

par Elliot Hughes, M.B.A.

Bienvenue au coin des affaires publiques, une nouvelle rubrique du (e)Bulletin de l’ICA, qui a été récemment remanié. Publiée de façon trimestrielle, cette mise à jour a pour but de vous tenir au courant des diverses activités relatives aux affaires publiques mises en œuvre par l’ICA. Et comme il s’agit de ma première initiative du genre, j’aimerais bien que vous me communiquiez ce qui vous semble bien, moins bien et ce que je pourrais améliorer selon vous. Veuillez donc me communiquer vos réflexions par courriel à elliot.hughes@cia-ica.ca. Je serai ravi de m’entretenir avec vous.

Comme vous en avez peut-être entendu parler, la plus longue campagne électorale fédérale de l’ère moderne s’est conclue le lundi 19 octobre dernier. De façon plutôt inattendue, le Parti libéral du Canada s’est vu confier, avec une forte majorité, le mandat d’être porteur du changement. Mais compte tenu de son ordre du jour ambitieux (dépenses relatives aux infrastructures, réforme démocratique et changements climatiques), de l’engagement de l’électorat (taux de participation élevé, nouveaux électeurs) et de la résilience de l’opposition conservatrice, le Premier ministre désigné Justin Trudeau sera assurément très occupé.

Nous nous intéresserons de près à deux dossiers en particulier en matière d’activités fédérales. D’abord, l’engagement électoral du Parti libéral d’« offrir aux Canadiennes et aux Canadiens une meilleure sécurité financière à la retraite ». Bien que l’ICA accueille favorablement le changement de ton pour ce qui est de travailler en collaboration avec les provinces et les territoires à l’égard de cet enjeu crucial, il convient de se rappeler que les difficultés se trouvent souvent dans les menus détails. Deuxièmement, les libéraux ont pris des engagements substantiels à l’égard des défis qui pèsent sur le système de santé. La négociation d’un nouvel Accord sur la santé, l’investissement de trois milliards $ dans les soins de santé à domicile et la mise en œuvre d’une démarche de « collaboration pancanadienne sur l’innovation en santé » ne sont que quelques-unes des promesses que devra tenir le gouvernement Trudeau. Inutile de dire que l’ICA aura beaucoup à dire sur ces sujets et sur bien d’autres initiatives du gouvernement.

Heureusement, vu la volonté réitérée du Conseil d’administration de voir l’Institut prendre position de façon active et engagée en matière de politique publique, l’ICA sera en excellente position pour prendre part aux débats publics à prévoir sur ces questions. Cet engagement est issu d’une discussion approfondie au Conseil d’administration au cours de laquelle il a été convenu que toute contribution serait apportée de façon réfléchie et seulement lorsqu’il serait pertinent d’intervenir.

Il s’avère que ce genre d’approche et d’engagement correspond en général aux résultats d’une vérification d’impressions récemment commandée par l’ICA. Une vérification d’impressions, ou de perceptions, est une forme de recherche qualitative qui vise à favoriser la compréhension du profil et des répercussions des activités et de la profession d’une entité, et à examiner les orientations futures possibles. En travaillant étroitement avec le réputé cabinet de stratégie et de recherche Greenberg Quinlan Rosner, l’ICA a pu :

  • Évaluer le profil et l’image actuels des actuaires et de l’ICA;
  • Examiner les facteurs déterminants dans les perceptions, soit la visibilité et l’expérience personnelle;
  • Évaluer l’engagement actuel de l’ICA à l’égard des dossiers à l’ordre du jour, en ce qui concerne le ton, le propos et la valeur;
  • Déterminer les orientations et occasions futures d’engagement;
  • Examiner les possibilités d’intervention à l’égard des questions de politique pertinentes.

Il va sans dire que cet exercice a donné lieu à des résultats fascinants, qui donneront au Conseil d’administration beaucoup de matière à réflexion. Si vous souhaitez en savoir plus au sujet de ces résultats, ne manquez pas la webémission qui aura lieu sous peu. Des précisions seront communiquées à ce sujet.

Enfin, si nous avons quelque peu ralenti nos entretiens avec le gouvernement fédéral pendant les élections, nous n’avons pas réduit le rythme de nos rencontres avec les provinces dans le cadre de divers dossiers, notamment :

  • Des témoignages lors des audiences publiques du gouvernement du Québec concernant le projet de loi 57, soit la Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite principalement quant au financement des régimes de retraite à prestations déterminées. Visionnez la vidéo;
  • Une rencontre avec le bureau de la vice-première ministre et présidente du Conseil du Trésor de l’Ontario pour discuter de l’annonce concernant la création d’un centre d’excellence pour le soutien à la prise de décision fondée sur des données probantes;
  • Une rencontre avec la Direction de la révision des régimes de retraite dans le secteur parapublic du gouvernement de l’Ontario visant à discuter de certains éléments du mémoire présenté par l’ICA au ministère des Finances de la province au sujet des critères proposés pour dispenser des règles de capitalisation du déficit de solvabilité les nouveaux régimes de retraite conjoints à plusieurs employeurs du secteur parapublic;
  • La participation à une discussion en table ronde portant sur l’examen des mandats de la Commission des services financiers de l’Ontario, du Tribunal des services financiers et de la Société ontarienne d’assurance-dépôts, grâce à un mémoire écrit de l’ICA ayant été bien reçu;
  • Plusieurs rencontres productives avec la ministre Hunter et des représentants du Secrétariat de la mise en œuvre du Régime de retraite de la province de l’Ontario. 

Comme vous le constatez, les derniers mois ont été chargés pour les affaires publiques et pour l’ICA, et l’on ne prévoit pas de répit avant un bon moment. Surveillez cette rubrique!

Voilà qui conclut cette édition, mais comme je le mentionnais au début, n’hésitez pas à communiquer avec moi en tout temps et au sujet de n’importe quel dossier en écrivant à elliot.hughes@cia-ica.ca. Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cette mise à jour. Au plaisir de m’entretenir avec vous.

Elliot Hughes, M.B.A., est le gestionnaire des affaires publiques de l’ICA.

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn