CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Décembre 2014
 
 

Rejoindre les Canadiens, dans l’intérêt public

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

L’un des objectifs stratégiques de l’ICA consiste à être « largement reconnu par le public comme jouant un rôle prépondérant dans le dialogue, l’analyse et les solutions relatifs à tous les domaines liés à la compréhension et à la quantification des aléas et risques financiers futurs ».

Suggérer aux membres de l’ICA d’établir une communication avec les Canadiens par le biais d’articles d’opinions (brefs articles habituellement publiés dans les pages d’opinions/éditoriales des journaux) et d’autres articles sur des sujets d’importance pour les Canadiens et pour le Canada constitue un moyen d’atteindre cet objectif. L’épargne-retraite, les soins de santé, la longévité, les risques liés aux changements climatiques et d’autres sujets offrent aux membres de bonnes occasions de transmettre leurs opinions et de partager leur expertise. À titre d’exemples, des articles rédigés par Rob Brown et Fred Vettese, tous deux membres de l’ICA, paraissent régulièrement dans des publications d’un bout à l’autre du pays.

Il y a plusieurs années, l’Institut a créé l’Équipe Op-Éd afin de réunir des actuaires possédant l’expertise technique et l’expérience nécessaires, ayant un intérêt à l’égard de la rédaction de tels articles et enthousiastes à l’idée de travailler avec les médias locaux afin de faire publier ces articles. L’équipe est également préparée à venir en aide à toute personne qui rédige un article.

Récemment, certains actuaires nous ont demandé comment se positionner à l’égard de ces documents pour favoriser l’atteinte de l’objectif énoncé précédemment tout en respectant les politiques et les Règles de déontologie de l’ICA, en particulier la Règle 13.

La Politique sur l’utilisation des titres d’affiliation et désignations de l’ICA énonce les règles à savoir qui est autorisé à utiliser le terme « actuaire » et dans quelles circonstances il convient de recourir aux titres tels que « président de la Commission X » et FICA/FCIA.

À moins d’agir à titre de porte-parole de l’ICA, les membres qui président une commission ou qui siègent à une commission ne peuvent utiliser le titre que leur confèrent leurs fonctions au sein de celle-ci. Donc, un article d’opinion personnel ne peut être rédigé par « Joseph Frugh, président de la Commission de recherche sur la santé ».

Toutefois, les FICA peuvent se déclarer actuaires et utiliser leurs titres professionnels. Joseph pourrait donc signer ses articles d’opinions à titre de « Joseph Frugh, FICA, actuaire en régimes de retraite », sans craindre de contrevenir aux politiques ou aux Règles de déontologie de l’ICA, même si l’article ne se conforme pas aux pratiques actuarielles généralement reconnues.

En ayant ces règles en tête, donnez libre cours à vos talents professionnels et créatifs et laissez-vous aller à expliquer des concepts importants en termes simples au moyen d’un article d’opinion bien ficelé!
 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn