CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Octobre 2014
 
 

Une direction a besoin de nouveaux membres et de membres chevronnés pour effectuer ses travaux

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

 
par Bruce Langstroth, FICA

Vous êtes-vous déjà demandé en quoi consiste la Direction de la pratique actuarielle et comment elle mène ses activités?

En termes généraux, la Direction de la pratique actuarielle supervise la production de « matériel d’orientation », soit des documents autres que des normes qui concernent la pratique, habituellement sous forme de notes éducatives ou de documents de recherche. Elle assure la direction et la gestion de l’élaboration de matériel d’orientation et en approuve l’adoption. Elle fournit des interprétations des normes et de tout le matériel d’orientation. Elle assure en plus la surveillance des travaux d’autres organismes de normalisation professionnels et formule, au besoin, des commentaires et de la rétroaction à l’égard de ces travaux. La Direction de la pratique actuarielle est constituée de neuf membres bénévoles, qui y siègent habituellement pendant un mandat de trois ans, et de membres d’office.

Le travail produit par la Direction est en majeure partie le fruit des efforts des onze commissions de pratique (et de leurs sous-commissions) qui ont été mises sur pied pour offrir des conseils relatifs à la pratique à l’égard de domaines en particulier. Des commissions de pratique permanentes ont été formées à l’égard des domaines de pratique dont le volume et la constance des travaux justifient un tel engagement. Dans d’autres domaines qui présentent des besoins ponctuels ou temporaires (p. ex. lorsqu’il est nécessaire de produire du matériel d’orientation pour appuyer l’adoption par le Conseil des normes actuarielles de la Norme internationale de pratique actuarielle 2 – sécurité sociale), la Direction peut charger un groupe de travail de produire du matériel d’orientation portant sur un sujet précis, avec l’intention de le dissoudre lorsque le travail sera accompli.

Les commissions de pratique abordent un large éventail de sujets et couvrent bon nombre de domaines de pratique, dont les régimes de retraite (rapports financiers des régimes de retraite), les assurances IARD (rapports financiers des compagnies d’assurances IARD et tarification des assurances IARD), l’assurance-vie (rapports financiers des compagnies d’assurance-vie), les compagnies d’assurance (actuaire désigné/responsable de l’évaluation et gestion des risques et capital requis), la pratique d’investissement, l’expertise devant les tribunaux, les régimes de prestations après emploi, l’indemnisation des accidents du travail et l’uniformité et la langue (rédaction des normes de pratique).

Les groupes de travail suivants ont achevé leurs travaux, mais n’ont pas encore été dissouts : le Groupe de travail sur les taux d’actualisation applicables à la comptabilisation des prestations de retraite et postérieures à la retraite, le Groupe de travail sur la teneur des rapports actuariels sur les régimes de retraite et le Groupe de travail sur le calcul des provisions pour écarts défavorables pour les évaluations en continuité.

Plus de 150 membres bénévoles prennent part aux activités des diverses commissions et sous-commissions de pratique soutenant la Direction de la pratique actuarielle. En règle générale, ils siègent pendant un mandat de trois ans, puis quittent la commission et sont remplacés par de nouveaux bénévoles.

Il va sans dire que pour réaliser ses travaux, la Direction s’appuie en grande partie sur ses bénévoles. Sans la contribution de ce nombre important de membres qui y consacrent leur temps et leur énergie, il serait quasi impossible pour elle de s’acquitter de son mandat. Ces fonctions ne sont pas réservées aux praticiens d’expérience; les membres plus jeunes et moins expérimentés ont un rôle précieux à jouer dans les travaux de ces commissions en apportant des points de vue nouveaux et en remettant en question des modes de pensée établis, des éléments essentiels à la mise au point de matériel d’orientation de qualité.

Que vous soyez un actuaire chevronné ou que vous amorciez votre carrière, la Direction de la pratique actuarielle et ses commissions de pratique ont besoin de vous. Je vous encourage à envisager de faire du bénévolat. Vous trouverez sur le site Web de l’ICA des précisions concernant les effectifs de la Direction et de ses commissions (ouvrez une session à la section réservée aux membres, puis cliquez sur Organisation). Les présidents et présidentes seraient enchanté(e)s de répondre aux questions et de prendre connaissance des manifestations d’intérêt.

Bruce Langstroth, FICA, est le président de la Direction de la pratique actuarielle.
 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn