CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Mai 2014
 
 

Des projets futurs pourraient entraîner des développements importants

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

par Jason Vary, FICA

Étant donné qu’il s’agit de mon dernier article du (e)Bulletin en qualité de président de la Direction de l’admissibilité et de la formation (DAF), je suis tenté de revenir sur les réalisations importantes accomplies au cours des dernières années. Celles-ci comprendraient notamment l’instauration du titre d’AICA, le lancement du Programme d’agrément universitaire (PAU), la révision de l’entente de reconnaissance mutuelle avec le UK Institute, la mise en œuvre des vérifications de la conformité aux exigences de perfectionnement professionnel continu (PPC), la négociation d’un protocole d’entente avec la Casualty Actuarial Society (CAS) relatif à l’éducation, la mise sur pied de la Commission sur les relations universitaires, ainsi que le lancement d’un projet pilote de mentorat. Il ne faudrait pas oublier la prestation de nos « programmes réguliers », notamment le Cours orienté vers la pratique (COP) annuel, les ateliers sur le professionnalisme, l’Assemblée annuelle, de même que les innombrables webémissions et colloques spécialisés.

Mais j’ai plutôt choisi de me concentrer sur les projets futurs de la DAF.

Groupe de travail sur les exigences d’admissibilité canadiennes

Le groupe de travail est déjà bien avancé au chapitre de la définition des critères d’éducation et d’admissibilité propres au Canada aux fins de l’obtention des titres d’AICA et de FICA et de la recommandation relative au mode d’enseignement et d’examen des connaissances exigées. Angelita Graham est à la tête d’un groupe de travail multidisciplinaire chargé de cette tâche très importante, dont le rapport initial a été bien reçu par la DAF et le Conseil d’administration au début de 2014.

Le groupe de travail a cerné certaines possibilités d’amélioration au chapitre de l’éducation, notamment en ce qui concerne la modélisation, les communications et l’administration des affaires. Les prochaines étapes consisteront à confirmer les lacunes existantes auprès des partenaires en éducation et à examiner les options possibles pour y remédier, à se pencher sur l’avenir du COP, à concevoir un programme de cours préliminaire portant sur le domaine bancaire et à élaborer un plan de mise en œuvre.

Programme d’agrément universitaire

Le PAU poursuit son essor, alors que de plus en plus de candidats présentant des demandes d’exemption des examens de la CAS et de la Society of Actuaries (SOA). La DAF se concentre maintenant à rehausser la notoriété du PAU auprès des employeurs et des FICA actuels.

Exigences en matière de perfectionnement professionnel continu

L’examen de la conformité à l’égard du PPC en 2013 a révélé que 13 % des membres demandent une exemption de la Norme de qualification concernant le PPC. Un membre qui ne satisfait pas à la norme ne peut pas rendre de services professionnels, mais peut tout de même utiliser ses titres de compétence et se présenter à titre d’actuaire entièrement qualifié (FICA).

La Commission d’admissibilité et la DAF sont d’avis que le titre de FICA devrait être réservé aux membres qui satisfont entièrement à la norme de qualification (à l’exception des membres à la retraite et de certains autres cas particuliers limités) et qui déposent annuellement une déclaration de conformité à l’égard des exigences de PPC.

La DAF entreprend actuellement la révision complète des exigences de PPC afin que celles-ci s’appliquent à tous les AICA et FICA, même s’ils ne rendent pas exclusivement des services de nature actuarielle. La DAF pourrait proposer des modifications à n’importe quel élément des exigences de PPC, y compris à la proportion d’heures d’activités structurées et non structurées, à la définition des activités se rapportant aux compétences techniques pertinentes et aux exigences relatives à la déclaration de la conformité. Au bout du compte, tout cela pourrait donner lieu à des propositions de modifications aux Statuts administratifs, ainsi qu’à des modifications aux Règles, à la norme de qualification et aux politiques connexes.

50e anniversaire

La planification de l’Assemblée annuelle spéciale, qui se tiendra à Ottawa les 17 et 18 juin 2015, sur le thème Actuaires : Les professionnels de l’avenir afin de célébrer le 50e anniversaire de l’ICA va bon train. Au plaisir de vous y retrouver!

Au revoir

Ce fut un plaisir pour moi d’être au service de la DAF au cours des cinq dernières années, dont les deux dernières à titre de président. Nous avons accompli de nombreuses choses grâce à un groupe de bénévoles dévoués soutenus par les employés infatigables du siège social. Il me tarde de voir leurs prochaines réalisations!

Jason Vary, FICA, est le président de la Direction de l’admissibilité et de la formation.
 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn