CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Mars 2014
 
 

Que signifie être un professionnel?

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue

 

par Dave Dickson, FICA

Le 18 février, à Toronto, l’ICA a offert à ses membres une occasion unique de discuter avec leurs pairs d’enjeux liés au professionnalisme. Cet événement constituait une initiative pilote visant l’élaboration d’un programme à l’intention des membres d’expérience qui désirent établir des liens, discuter de sujets préoccupants et obtenir des heures de perfectionnement professionnel continu (PPC) au chapitre du professionnalisme.

Cette séance comportait un exposé présenté par la conférencière invitée Sally Gunz, professeure en droit des affaires et éthique professionnelle à l’Université de Waterloo, qui a consacré beaucoup de temps à la recherche relative au professionnalisme et à l’éthique dans plusieurs professions. Elle a parlé de situations survenues dans d’autres pays dans lesquelles des actuaires se sont retrouvés en eaux troubles. Pour citer un exemple très pertinent, au Royaume-Uni, à la suite de la faillite de l’Equitable Life, les organisations actuarielles du pays ont vu les organismes de réglementation surveiller de beaucoup plus près leur mode de gouvernance (la Commission Morris). Il a été question du contexte canadien et des changements apportés par l’ICA, en partie à la suite de la situation au Royaume-Uni, notamment l'instauration d'un organisme de normalisation indépendant – le Conseil des normes actuarielles, en plus du Conseil de surveillance des normes actuarielles – et le resserrement des exigences, du suivi, du dépôt de la déclaration et de l’application au chapitre du PPC.

On a ensuite procédé à un bref examen des Règles de déontologie et du processus disciplinaire de l’ICA, puis à une discussion sur le sujet. Notre atelier pilote de trois heures s’est conclu par une discussion d’une heure sur ce que signifie être un professionnel. Une recherche à ce sujet dans le dictionnaire n’est pas très éclairante. La définition que j’ai trouvée lors de ma propre recherche se lit comme suit : [traduction libre] « Emploi qui nécessite une éducation, une formation ou une compétence particulière ». Les actuaires et autres professionnels sont assurément hautement qualifiés, mais ces talents particuliers, à eux seuls, ne font pas d’eux des professionnels. Notre rôle plus noble nous permet d’appliquer ce talent unique en faisant preuve d’un bon jugement. C’est de cette façon, au bout du compte, que nous offrons une valeur à l’entreprise, que nous gagnons la confiance de nos parties prenantes et que nous protégeons l’intérêt public, ce qui est une priorité élevée pour l'ICA.

En qualité d’actuaires, nous jouissons d’une indépendance professionnelle, laquelle nous permet de donner la bonne réponse, même si celle-ci n’est pas toujours celle que le client aimerait entendre. Cette indépendance nous permet de faire preuve d’objectivité.

Nous avons également discuté de la façon dont la qualification aux fins de l’admission, les Règles de déontologie, les normes de pratique, les exigences de formation continue, ainsi que le processus disciplinaire – lesquels sont tous des aspects distincts qui caractérisent l’ICA à titre d’organisme actuariel professionnel du Canada – contribuent à définir une profession.

Un participant a très bien résumé le tout : le professionnalisme est une combinaison de compétences, d’éthique et de réputation. On peut se juger soi-même par la description que les autres font de soi : si mon travail était examiné par des pairs, quelle serait leur impression à l'égard de moi ou de mon travail?

Tous se sont entendus en général pour dire que le contexte changeant des affaires continuera de contraindre les actuaires à subir les pressions issues de nombreuses sources et que la profession devra demeurer consciente de ces pressions et influences, de même que des actions que nous poserons en conséquence.

Les participants ont trouvé ce projet pilote très utile et ont encouragé l’ICA à offrir davantage d’occasions de discussion de ce genre.

Dave Dickson, FICA, est l’agent de liaison en matière d’éducation auprès de la Commission de déontologie.
 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn