CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA
Archives | www.cia-ica.ca  
   
Décembre 2013
 
 

Trouver du temps pour le bénévolat : pourquoi est-ce si difficile?

Print Imprimer cet article | Envoyer à un collègue



par Marcia Gallos, FICA

Alors que nous préparons tous fiévreusement les célébrations de la période des Fêtes, je m’aperçois à quel point il m’est difficile de consacrer du temps aux choses qui sont importantes, comme le bénévolat. Je vous présente quelques trucs simples qui m’ont été utiles (la plupart du temps)...

Au début de la nouvelle année, je vais terminer de présenter les portraits des bénévoles les plus souvent primés. Entretemps, je vous présente quelques statistiques sur les prix décernés à ceux qui ont trouvé du temps pour donner un coup de main à l’ICA.

Je souhaite à tous de joyeuses Fêtes et une heureuse nouvelle année et sans incident!

Statistiques importantes – Prix décernés aux bénévoles de l’ICA

Depuis la création de son programme de reconnaissance des bénévoles en 2000, l’ICA a présenté :

  • 58 palmes d’or;
  • 227 palmes d’argent;
  • 549 palmes de bronze.

Saviez-vous que, tous les ans, c’est une équipe d’employés dévoués du siège social de l’ICA et de la Commission sur le bénévolat qui s’affairent à dresser la liste des récipiendaires, à organiser la cérémonie de remise de prix et à produire la brochure pour l’événement? L’exercice prend quelques mois et consiste à faire l’évaluation du service bénévole de chaque candidat et à en calculer la durée, mener les entrevues auprès des lauréats, recueillir le matériel destiné à la cérémonie, produire la brochure et coordonner les activités entourant le déjeuner de l’Assemblée annuelle.

Comment trouver du temps à consacrer au bénévolat?

Une année comprend 8 760 heures (720 heures par mois, 168 heures par semaine, 24 heures par jour). Trouver une heure à donner dans un mois ne devrait pas être si ardu. Pour ceux qui connaissent la méthode de Franklin Covey, il s’agit d’accorder son temps aux activités qui figurent dans le deuxième quadrant, c’est-à-dire celles qui sont à la fois importantes et gratifiantes.

Mais il ne suffit pas de trouver la tâche gratifiante; il faut aussi agir. Vous devez prendre sciemment la décision de trouver du temps dans votre horaire et faire des choix.

Les trucs suivants ont bien fonctionné dans mon cas :

  • Rendez des comptes : trouvez-vous un « compagnon bénévole ». Tout comme on le conseille pour un régime amaigrissant ou l’activité physique, fixez un rendez-vous avec un ami ou un collègue et rencontrez-vous une fois par mois pour discuter de vos progrès par rapport à l’objectif établi.
  • Établissez une routine : faites de l’activité bénévole un événement hebdomadaire, mensuel ou même annuel, de façon à ce qu’il devienne aussi important qu’un anniversaire ou une fête.
  • Commencez modestement : choisissez des commissions et des activités qui exigent un engagement moindre. Lorsque vous aurez du temps libre, il vous sera alors possible de participer spontanément. Parfois, cela suffit pour mettre les choses en branle et faire en sorte que les futures activités bénévoles paraissent moins rébarbatives et plus faciles à gérer.
  • Saisissez la balle au bond : profitez d’un moment libre imprévu, comme un congé causé par une chute de neige, comme d’une occasion de faire du bénévolat. Planifiez vos activités bénévoles durant les jours fériés, journées où vous ne travaillerez pas.
  • Préparez-vous : envisagez de faire du bénévolat pendant vos vacances. Durant votre prochain voyage de quelques jours, pensez à consacrer une partie de votre temps à une bonne cause.
  • Trouvez ce qui vous motive : vous serez beaucoup plus enclin à trouver du temps pour du bénévolat si la cause vous tient à cœur. Trouvez ce qui vous touche et vous trouverez aussi du temps à y consacrer.

 Pour vous lancer, il suffit de dire oui!

  1. Visitez le site Web de l’ICA. Ouvrez une session dans le site des membres. Dans le panneau de navigation à gauche de l’écran, cliquez sur Mon profil > Mon profil de bénévole > Mettre à jour mon profil de bénévole. Lorsque vous aurez rempli le formulaire Mettre à jour mon profil de bénévole en y indiquant vos compétences, votre expérience et vos intérêts généraux, ouvrez le formulaire Modifier mes choix par rapport à mon intérêt aux groupes bénévoles, pour préciser quelles commissions bénévoles vous intéressent.
  2. Soyez convaincant. Vous êtes très intéressé par une commission en particulier? N’hésitez pas à communiquer avec son président ou avec l’ICA. Ils seront ravis de vous fournir des renseignements ou de vous inviter à une rencontre. Vous pouvez vous familiariser avec le mandat de chaque commission en visitant le kiosque des bénévoles à la plupart des rencontres organisées par l’ICA.
  3. Faites-en une priorité. Prenez conscience du temps qui doit être accordé à un travail bénévole et réservez du temps à cet effet dans votre horaire. Faites part de vos préoccupations au président de la commission et laissez-le vous aider à déterminer s’il s’agit d’un travail qui vous convient.
  4. Ralliez l’appui de votre employeur. Dans bien des cas, les activités bénévoles profitent à l’employeur. Les activités de bien des commissions chevauchent sans doute le vôtre et pourrait vous donner l’occasion d’acquérir de la formation et de l’expérience précieuses. Votre travail pourrait même parfois servir à vos activités bénévoles.
  5. Restez branché. Continuez à lire les articles publiés dans le Coin des bénévoles du (e)Bulletin.
  6. Consultez les ressources à l’intention des bénévoles sur la page Centre des bénévoles du nouveau site de l’ICA.

Marcia Gallos, FICA, est la présidente de la Commission des nouveaux membres, l’ancienne présidente de la Commission sur le bénévolat et une membre de la Direction des services aux membres. 

 

Retour à CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Share on Facebook Share on Twitter Share on LinkedIn