CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires

mai 2013
Votre Institut


par Simon Curtis, FICA
Président de l'ICA

Lors de la plus récente réunion du Conseil d'administration de l'ICA, on a discuté des « rôles exclusifs » au Canada et du bien-fondé pour notre profession d'engager une démarche auprès des organismes de réglementation et des gouvernements afin d'accroître le nombre et l'étendue de ces rôles pour les actuaires. Les rôles exclusifs concernent les travaux devant être, par statut, loi ou règlement, signés ou certifiés par un FICA dûment qualifié. Cette question a été soulevée dans le contexte d'une discussion sur la façon de favoriser l'expansion de la profession au Canada et, en définitive, d'augmenter les débouchés d'emploi pour nos membres.

Au Canada, il existe un nombre substantiel de rôles exclusivement réservés aux actuaires. Les plus connus sont celui d'actuaire désigné pour les sociétés d'assurance et le rôle d'évaluation pour les régimes de retraite à prestations déterminées, mais ces rôles sont étendus à d'autres secteurs tels que d'autres programmes d'assurance (indemnisation des accidents du travail), le code criminel fédéral (taux d'intérêt criminel) et l'attestation des taux (primes d'assurance-automobile en Ontario), pour n'en nommer que quelques-uns.

À première vue, l'augmentation du nombre et de l'étendue des rôles exclusifs peut sembler positive pour la profession à divers égards. Fondamentalement, l'incidence directe des rôles exclusifs est de protéger certaines fonctions pour les actuaires et d'augmenter (et certainement pas de diminuer) les débouchés d'emploi. Les rôles exclusifs contribuent en outre à appuyer notre position d'experts et de professionnels privilégiés les mieux en mesure de fournir certains types de services et de conseils dans un contexte où nous sommes en concurrence croissante avec d'autres professionnels qui posséderaient des compétences similaires. Ces rôles rehaussent également notre réputation et notre profil auprès de nos parties prenantes externes en accordant une reconnaissance aux compétences et au professionnalisme que nous avons à offrir.

Par conséquent, il est très tentant de faire pression pour obtenir de nouveaux rôles exclusifs, en particulier si ceux-ci nous permettent de nous approprier des fonctions dans des domaines de pratique nouveaux ou émergents à l'égard desquels nous croyons posséder un ensemble de compétences attrayant. Dans ce contexte, le concept d'actuaire du régime d'assurance-maladie au niveau provincial ou fédéral, semblable au concept de l'actuaire du Régime de pensions du Canada, qui rendrait compte chaque année du financement des soins de santé, constituerait un bon exemple de rôle exclusif.

D'aucuns, cependant, pourraient également faire valoir que les rôles exclusifs – ou une insistance trop marquée sur ceux-ci – ne sont pas une bonne chose pour la vitalité de notre profession (ou de n'importe quelle profession). De fait, lors d'une récente discussion à l'Association Actuarielle Internationale, on a noté une importante réticence à inciter les organismes membres à mettre l'accent sur les rôles exclusifs pour favoriser l'essor de la profession actuarielle. Fondamentalement, nous voulons que les gens recourent à nos services parce qu'ils leur accordent de la valeur et non parce qu'ils y sont contraints. Une profession qui, en définitive, dépend trop des rôles ou des barrières protectionnistes à la concurrence finira, en fin de compte, par stagner, et le résultat obtenu ira à l'encontre de l'intention première (l'histoire regorge d'exemples du genre).

Personnellement, je crois qu'au cours des 20 à 30 dernières années, le développement de l'ICA a été largement influencé par une orientation marquée vers les rôles exclusifs. En effet, selon moi, la plus grande partie de l'énergie créative des bénévoles de l'ICA a été orientée vers des initiatives visant à soutenir nos rôles exclusifs plutôt que d'être plus fondamentalement axée sur l'essor ou le renouveau de la profession au moyen de la recherche, de l'éducation et d'activités semblables.

D'un point de vue pratique, les rôles exclusifs s'assortissent également de leur lot de problèmes. Ils nécessitent un important déploiement de ressources de la part de l'organisme professionnel, au départ, mais également sur une base permanente. Cela se traduit inévitablement par une moins grande disponibilité de ressources à consacrer aux autres activités et par une orientation moins marquée vers ces activités potentielles. Les rôles exclusifs s'accompagnent également de risques potentiels importants, pour l'actuaire et pour la profession. Par exemple, plusieurs avis que doivent donner les actuaires désignés au sujet des contrats avec participations et ajustables sont des avis sur le caractère équitable (c.-à-d. qu'ils requièrent que les actuaires attestent de l'« équité » des pratiques ou des actions), soit des avis que j'ai entendu bon nombre d'avocats affirmer qu'ils refuseraient catégoriquement de donner si on le leur demandait (à cause de leur possible subjectivité). Autre exemple, certains actuaires ont soulevé des inquiétudes à l'égard des avis que les actuaires doivent donner en Ontario en ce qui concerne les taux d'assurance-automobile.

Donc, comme pour la plupart des domaines qui ont une incidence sur notre profession et notre travail professionnel, il n'existe pas de réponse simple, et comme c'est souvent le cas, il convient probablement d'adopter une perspective équilibrée. Les rôles exclusifs peuvent être bénéfiques pour la profession, en particulier lorsqu'ils nous sont demandés en raison de la valeur ajoutée qu'on attribue à notre éventuelle intervention. Toutefois, nous devrions faire preuve de grande prudence au moment de solliciter des rôles exclusifs afin de favoriser l'essor de la profession lorsque nous ne sommes pas interpellés à cet égard. Dans une telle situation, mieux vaut consacrer nos énergies à d'abord démontrer la valeur que nous sommes en mesure d'apporter. Nous devrions également nous assurer que les rôles exclusifs dont on nous demande de nous acquitter sont des rôles que nous sommes raisonnablement en mesure de remplir.

Simon Curtis, FICA, est le président de l'Institut canadien des actuaires.

 
Article en Primeur


par Dave Pelletier, FICA

Le présent article fait le point sur les activités du Conseil des normes actuarielles (CNA) depuis mon rapport précédent publié dans le (e)Bulletin de janvier. Nous avons tenu deux réunions depuis cette dernière mise à jour.

Normes définitives approuvées

Dans le dernier article, je mentionnais que plusieurs normes étaient sur le point d'être approuvées à l’occasion de notre réunion subséquente, qui se tenait le jour même de la publication de l’article. Je suis heureux d'annoncer qu’elles ont toutes été approuvées, bien que la publication de deux d'entre elles a été retardée.

L’une de ces deux normes est la mise à jour de la partie 6000 des normes de pratique, qui concerne les régimes d'avantages sociaux postérieurs à l'emploi autres que les régimes de retraite. Elle a été approuvée, mais quelques mises au point ne requérant pas l’approbation de l’intégralité du CNA ont nécessité plus de temps qu’à l’habitude. Elle devrait toutefois être publiée d’ici la publication du présent article, sa date d’entrée en vigueur étant établie au 30 juin.

Une autre révision aux normes ayant été approuvée concerne les participations des titulaires de polices d’assurance. Dans le cas présent, les révisions sont définitives, mais nous reportons la publication jusqu'à ce que soit complétée la note éducative de l’ICA appuyant cette nouvelle norme, comprenant entre autres choses un certain contenu issu des anciennes « recommandations » n’ayant pas été intégré à la nouvelle norme. Ces modifications entreront en vigueur plus tard en 2013, à la suite de la publication des deux documents.

La révision des normes concernant la réduction de l'étendue de la pratique concernant certains points relatifs à l’évaluation des sociétés d’assurance (exclusion faite des hypothèses de réinvestissement économique, qui font l’objet d’un processus distinct exposé ci-dessous) a effectivement été approuvée et publiée, la date d’entrée en vigueur ayant été établie au 15 mars.

Enfin, nous avons approuvé le libellé type pour les opinions de l’actuaire désigné en ce qui concerne les modèles internes utilisés pour déterminer le capital requis des garanties de fonds distincts, l'entrée en vigueur ayant été fixée au 7 février.

Exposés-sondages

Comme je l’ai déjà mentionné, le CNA a publié en octobre une déclaration d’intention concernant la modification de la partie 3000 concernant les hypothèses utilisées pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité, conjointement avec les modifications proposées par la Commission des rapports financiers des régimes de retraite à sa note éducative sur le même sujet. En se fondant sur la recommandation du groupe désigné présidé par Michael Banks, le CNA a publié, le 3 avril, un exposé-sondage de la norme révisée, avec une date limite aux fins de commentaires fixée au 3 juin. Nous espérons approuver la norme définitive d’ici le mois de septembre et la mettre en vigueur peu de temps après.

Déclarations d’intention

La mortalité chez les retraités est un domaine qui attire de plus en plus d’attention. Conformément à la nature de nos normes, qui sont fondées sur des principes, le CNA ne désigne pas de table en soi à utiliser aux fins des évaluations de continuité. Nous désignons la table à l’égard de la norme relative à la valeur actualisée étant donné qu’elle détermine les prestations à verser aux particuliers lorsque le jugement actuariel ne devrait pas être un facteur à prendre en considération. Toutefois, étant donné que les calculs relatifs à l’évaluation de liquidation hypothétique et de solvabilité des régimes de retraite recourent à l’hypothèse de la valeur actualisée pour ceux qu’on suppose qu’ils choisissent leur valeur actualisée, l’hypothèse de mortalité utilisée dans la norme relative à la valeur actualisée a une incidence sur les exigences de provisionnement.

L’ICA effectue des recherches en matière de mortalité des retraités depuis quelque temps et le CNA prévoit mettre ces recherches à profit en prescrivant une table de mortalité révisée aux fins de la norme relative à la valeur actualisée au cours des mois à venir. Toutefois, contrairement à d’autres normes pour lesquelles des tables ou des facteurs précis sont établis par voie de promulgation (par le biais d’un processus en deux étapes plutôt que du processus officiel en trois étapes habituel), le nom de la table de mortalité est actuellement incorporé dans la norme relative à la valeur actualisée. Nous avons publié, en mars, une déclaration d'intention visant à modifier cette situation de manière à adopter le processus plus normal de promulgation et nous prévoyons publier sous peu un exposé-sondage (peut-être même avant la publication du présent article). Il convient de faire remarquer que, pour le moment, seul le processus relatif à la prescription de la table est modifié; la modification de la table en tant que telle n'aura lieu qu'à la suite de la réception de la recherche de l'ICA, des délibérations du CNA et de la publication, au cours des mois à venir, de la « communication initiale » énonçant notre intention. Conrad Ferguson assure la direction de notre groupe désigné à cet égard.

Autres activités concernant les normes

Comme mentionné antérieurement, un groupe désigné présidé par Nancy Yake œuvre à la refonte de la majeure partie de la partie 4000 des normes de pratique, qui concerne l’expertise devant les tribunaux. Le groupe a mené un processus de consultation approfondi, et nous sommes impatients d’examiner la proposition de norme définitive lors de notre réunion de juin.

Un autre important projet du CNA concerne la révision des hypothèses de réinvestissement économique utilisées dans le cadre de la méthode canadienne axée sur le bilan (MCAB) aux fins de l'évaluation des sociétés d'assurance-vie. Présidé par Ty Faulds, ce groupe désigné a, depuis quelques mois, tenu des réunions hebdomadaires ou bihebdomadaires, commandité une webémission et mené une étude d’impact auprès des sociétés d’assurance-vie participantes. Les éléments visés sont le recours à des actifs à revenu non fixe aux fins de l’évaluation du passif, la détermination du taux d’intérêt ultime et l’accroissement de l’uniformité à l'égard des résultats obtenus au moyen de l'application des approches stochastiques par rapport aux approches déterministes. La date limite aux fins de commentaires à l’égard de la déclaration d’intention était fixée au 15 mars, et le groupe désigné vise à soumettre un exposé-sondage à l’examen du CNA lors de sa réunion de juin, à procéder à sa publication peu après et à produire la norme définitive d’ici la fin de l’année. Bien qu’il ait été prévu à l’origine que ces modifications entrent en vigueur cette année, le groupe désigné pourrait bien recommander au CNA de reporter d’un an leur entrée en vigueur (d'ici la fin de l'année 2014), afin de donner aux sociétés d'assurance et à leurs parties prenantes davantage de temps pour gérer la complexité et les répercussions des révisions.

Le CNA a publié, en septembre 2011, une déclaration d’intention concernant une norme visant la modélisation. Un groupe désigné précédent ainsi que le CNA ont éprouvé quelques difficultés à gérer l’étendue des commentaires reçus et à déterminer la meilleure démarche pour la suite des choses. Un nouveau groupe présidé par Bob Howard a été formé et le CNA prévoit recevoir une déclaration d’intention révisée, qu’il devrait examiner lors de sa réunion de juin.

Un article publié dans le (e)Bulletin de février traitait des activités récentes et à venir de l’Association Actuarielle Internationale (AAI) concernant l’élaboration de normes internationales de pratique actuarielle (NIPA). L’AAI a approuvé la première norme (NIPA 1, visant la pratique actuarielle générale) en novembre. Comme mentionné dans cet article et conformément à l'objectif de convergence des normes actuarielles à long terme, le CNA aimerait pouvoir affirmer que les normes qui régissent la profession canadienne sont « substantiellement cohérentes » à l’égard de la NIPA 1. Un groupe désigné présidé par Michael Banks a recensé les rares points sur lesquels la NIPA 1 va au-delà de nos normes, et s’affaire à rédiger, en vue de la réunion de juin du CNA, une déclaration d’intention concernant la modification de nos normes afin de résoudre ces éléments. Ce groupe propose également des modifications visant à accroître l’uniformité à l’échelle des domaines de pratique à l’égard des exigences visant les rapports destinés à des utilisateurs externes, lorsqu'il y a lieu.

Le CNA envisagera également l’intégration aux normes applicables aux domaines de pratique d’un bref rappel indiquant que les normes s’appliquent dans la même mesure à tous les travaux (en l'absence d'une disposition de dérogation). Il arrive que les utilisateurs externes ne se référant qu'à la partie de nos normes que concerne un domaine de pratique en particulier ne soient pas au courant de l'importance et de la pertinence des normes générales, et il arrive également que les actuaires aient besoin d'un rappel. Jay Jeffery dirige la mise en place de cette modification, qui sera intégrée dans le cadre de la partie de notre processus officiel visant les révisions mineures.

Autres activités

Lors de notre réunion de mars, nous avons approuvé la révision du manuel des politiques et procédures concernant nos normes. Dans le cadre de cette démarche, nous avons joui du soutien du siège social (Lynn Blackburn, Kelly-Anne Maddox et le rédacteur Andrew Melvin) et de la Commission de rédaction des normes de pratique, présidée par Paul Della Penna. Certaines modifications visent à accroître l'efficacité du processus de rédaction et certaines autres (notamment l’ajout de puces!) ont pour but de faciliter la lecture des normes.

Nous avons également eu d’intéressantes discussions au sujet des régimes de retraite, lesquelles ont découlé, en partie, de la nécessité d'apporter des améliorations en ce qui concerne la mortalité chez les retraités, mais également d'autres problématiques soulevées à l’égard du rôle des actuaires et des normes actuarielles par rapport à celui des organismes de réglementation. Ces discussions se poursuivront au cours des mois à venir.

Composition du CNA

Le Conseil de surveillance des normes actuarielles (CSNA) a nommé deux autres membres au CNA. Edward Gibson, praticien dans le domaine de l’assurance-vie et, jusqu’à tout récemment, président de la Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie, se joindra au CNA le 1er juillet. Tony Williams, conseiller principalement dans les domaines des régimes de retraite et des placements et, jusqu’à tout récemment, président de la Commission de pratique d’investissement, se joindra au CNA à compter du 1er janvier. Nous sommes ravis d’accueillir Edward et Tony au sein du CNA.

Nous serons trois à quitter le CNA le 30 juin. Jacques Tremblay et Steve Haist siègent au CNA depuis quatre et trois ans respectivement. Ils ont tous deux présidé divers groupes désignés au cours de leur mandat au CNA et apporté une contribution utile et grandement appréciée. Mon mandat de trois ans à titre de président prend également fin le 30 juin. Bien qu’il ait été parsemé de quelques frustrations, ce mandat a également été amusant, et je suis reconnaissant envers les autres membres du CNA, les membres et particulièrement les présidents des groupes désignés, les membres du CSNA, la direction de l’ICA, le siège social, ainsi que ceux qui ont transmis des commentaires au sujet de nos déclarations d’intention et exposés-sondages et ainsi contribué à améliorer nos normes et nos processus à cet égard. Je sais que le nouveau président, Jim Christie, pourra compter sur le même soutien pour la suite et l’apprécier autant que moi.

Dave Pelletier, FICA, est le président du Conseil des normes actuarielles.

 

 
Nouvelles de L'Institut


Le 2 mai, la Commission des élections annonçait la tenue d'une discussion et d'un débat avec les candidats, ayant lieu du 2 au 15 mai dans le forum de discussion des candidats aux élections de 2013 de l'ICA sur le site Web de l'Institut. Même si la période de discussion est terminée (les candidats n'afficheront plus de réponses), le forum demeurera ouvert afin de permettre la consultation en ligne des commentaires durant la période de scrutin. Pour y accéder, veuillez cliquer
ici. (Nota : Les membres doivent ouvrir une session sur le site des membres avant de pouvoir visualiser ces pages.)

Le bulletin de vote électronique est maintenant disponible. Les membres votants (les Fellows et les associés ayant droit de vote) doivent avoir un compte de membre ou devront en établir un dans le
site des membres. Une fois entré en session, le lien donnant accès au bulletin de vote apparaîtra sous l'onglet Élections du menu des membres. Des mécanismes ont été instaurés pour assurer la confidentialité du vote et pour s'assurer que pas plus d'un vote par membre ne soit compté.

La date limite pour soumettre votre bulletin de vote électronique est le 4 juin 2013, à 15 h (HAE).

Veuillez noter que le dépôt du bulletin de vote se fera de façon électronique seulement.

 


À la suite d'une carrière de 40 années remplie d'occasions à saisir et de nouvelles expériences, l'ancien président de l'ICA David Oakden s'apprête à relever un nouveau défi : la retraite.

Il s'est retiré du travail d'actuariat à temps plein et a récemment fait ses adieux à ses collègues du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), où il a passé les sept dernières années et occupé la fonction de directeur général de la division de l'actuariat.

M. Oakden dit : « Prendre sa retraite procure un sentiment étrange; chaque jour, on se rend au travail, puis, tout à coup, on ne le fait plus. J'ai travaillé à de nombreux projets stimulants et maintenant, je m'efforce de m'occuper l'esprit. Les actuaires parlent abondamment de la planification de la retraite, puis leur intérêt à cet égard devient plus personnel. »

Son engagement dans le domaine de la science actuarielle remonte à un emploi d'été qu'il a occupé en 1967 alors qu'il fréquentait toujours l'université, où il a obtenu un doctorat. Il a occupé son premier emploi à temps plein auprès de la société d'assurance-vie L'Excelsior pour, en 1975, se retrouver au sein de la société d'assurances multirisques Aetna, une société sœur. C'est à ce moment qu'il a débuté sa carrière dans le domaine des assurances IARD, alors que le Canada ne comptait que quatre actuaires spécialisés dans ce secteur.

Il dit ceci : « Les sociétés d'assurances IARD n'avaient jamais fait appel à des actuaires et dès qu'ils ont commencé à les employer, ils se sont rendus compte de l'avantage concurrentiel que leur procurerait la compréhension du fruit de leur travail; à l'heure actuelle, les plus grandes sociétés comptent plus de 30 actuaires. J'ai fait mes débuts en assurance-vie, mais j'ai migré vers les assurances IARD parce qu'il s'agissait d'un nouveau domaine offrant une occasion de mettre à l'essai de nouvelles idées et où tout était à bâtir. En assurance-vie, j'étais un subalterne, mais je suis devenu l'actuaire en chef en assurances IARD au sein de ma société. Aujourd'hui, une telle occasion ne pourrait jamais se présenter. »

La retraite a permis à M. Oakden de centrer son attention sur d'autres domaines de la pratique actuarielle. « Par exemple, il existe maintenant de nouveaux défis dans le domaine des régimes de retraite. On abandonne les régimes à prestations déterminées (PD) au profit des régimes à cotisations déterminées (CD), ce qui force les praticiens de ce domaine à évoluer. Les régimes PD sont des véhicules nécessaires; même pour quelqu'un comme moi, qui ai travaillé dans ce domaine, la planification de la retraite n'est pas chose aisée. Si vous vous fiez à des placements insuffisants, ou à un régime CD, vous ne mettrez probablement pas assez d'argent de côté. Si vous disposez d'un régime PD, vous obtiendrez un certain montant, ce qui facilite la compréhension. Je m'inquiète de ce que bon nombre de Canadiens disposent d'un revenu de retraite insuffisant le moment venu. »

En 2000, il devenait président de l'ICA, ce qu'il qualifie de point culminant de sa carrière : « J'ai eu la chance de prendre part à des discussions internationales et de diriger l'Institut. Il y avait beaucoup à faire; j'étais président lorsque nous sommes passés du vieux Conseil à l'actuel Conseil d'administration et que nous avons mis sur pied nos trois directions. J'ai consacré beaucoup de temps à m'efforcer d'assurer le bon fonctionnement des choses et j'ai aussi participé aux ententes de reconnaissance mutuelle avec les Britanniques, les Irlandais et les Australiens. »

M. Oakden, qui a passé la majeure partie de sa carrière chez Towers Perrin (maintenant Towers Watson), a d'abord pris sa retraite à l'âge de 60 ans. Il dit ceci : « Je faisais de la consultation, ce qui était épuisant physiquement, et je voulais quelque chose de moins exigeant. Puis j'ai pris conscience que j'aimais faire quelque chose de significatif et j'ai pensé qu'auprès du BSIF, j'apporterais une contribution et je ferais une différence. Ce fut au-delà de mes attentes.

« Au cours de mes six premières années au sein du BSIF, j'ai accompli du travail d'actuariat classique, mais au cours de la dernière année, je me suis concentré sur l'assurance hypothèque, ce qui fut d'un grand intérêt. C'était très différent de l'assurance-vie ou des assurances IARD, plusieurs aspects s'apparentant au secteur bancaire. Ce fut une bonne expérience, qui a élargi mes horizons. »

L'homme de 67 ans, qui est toujours partiellement engagé au sein de la profession grâce au « bénévolat et à un peu de consultation », affirme ce qui suit : « Je suis content d'être à la retraite, mais le bureau me manque aussi; j'y avais beaucoup d'amis. Jusqu'à l'année dernière, j'étais le représentant du Canada auprès de l'Association internationale des contrôleurs d'assurance. J'ai accompli beaucoup de travail à la suite de la crise financière et j'ai pris part à des réunions aux quatre coins du monde.

« Je ne peux imaginer meilleure carrière que la mienne, et mon travail au sein du BSIF a été une façon très enrichissante de tirer ma révérence. »

 







par Marcia Gallos, FICA
Nouvelle chronique mensuelle ajoutée au (e)Bulletin, le Coin des bénévoles a été créé pour fournir des renseignements sur le bénévolat à l’ICA – au passé, au présent et au futur.
  • Passé : nous soulignerons les contributions antérieures de nos distingués bénévoles.
  • Présent : nous présenterons la liste des postes actuellement vacants dans les commissions, ainsi que les qualifications requises, le cas échéant.
  • Futur : des trucs et des astuces pour contribuer efficacement aux activités d’une commission, et les directives pour s’inscrire au registre des bénévoles, outil que les présidents des commissions utilisent pour recruter de nouveaux membres.
Portrait d’un bénévole : Allan Edwards

Récipiendaire en 2011 d’une palme d’or pour son travail bénévole au sein de l’ICA, Allan Edwards (en photo ci-dessus) a choisi de concentrer ses efforts bénévoles sur le montant minimal permanent requis pour le capital et l'excédent. Il affirme que cette initiative a contribué de façon importante au secteur de l’assurance-vie : « Elle a permis, premièrement, de tisser des liens entre les organismes de réglementation dans la profession actuarielle et le secteur de l’assurance-vie et, deuxièmement, d’améliorer la gestion du risque et la santé financière du secteur. Je suis fier des résultats obtenus. »

Tout au long de sa carrière, M. Edwards a occupé bénévolement un large éventail de fonctions importantes. En voici quelques-unes :

  • Administrateur, Fondation actuarielle du Canada (2009–présent);
  • Commission sur l’actuaire désigné/responsable de l’évaluation (2001–2009);
  • Groupe de travail sur les priorités de l’Institut (1995–1998);
  • Commission sur les principes et pratiques en matière de participations, président (1987–1991), vice-président (1986–1987), membre (1982–1986);
  • Commission des actuaires plus jeunes (1977–1980).

Comme tous les bénévoles, il a été débutant un jour. Son conseil? « Il est facile de trouver des raisons pour ne pas s’impliquer. Faites-le dès maintenant. Allez-y, levez la main et portez-vous bénévole. J’ai pu tisser des liens avec beaucoup de gens que je n’aurais pas eu l’occasion de connaître ou de rencontrer autrement. Ce fut une expérience très enrichissante, qui en vaut vraiment la peine. »

Il ajoute : « L’ICA a besoin de votre aide, et vos activités bénévoles contribueront à votre développement professionnel. »

Je suis entièrement d’accord. Merci de tes contributions, Al!

Postes actuellement vacants

Commission sur le bénévolat  (ouvrez d’abord une session dans le site des membres)

Avec l’appui constant du siège social de l’ICA, la Commission sur le bénévolat travaille en collaboration avec la division des services aux bénévoles et la Direction des services aux membres à la promotion et à la coordination des initiatives de l’ICA en matière de bénévolat, conformément à la politique de l’ICA en la matière. Cette commission a pour objectifs le recensement, l’évaluation et l’atteinte des besoins généraux de l’ICA en matière de bénévolat, ainsi que le jumelage des intérêts, l’atteinte d’une représentation équilibrée et la reconnaissance des efforts consentis par les bénévoles.

Postes actuellement vacants

La Commission sur le bénévolat recherche actuellement deux membres prêts à travailler immédiatement.

Qualités requises

Le travail ne nécessite aucune expérience précise du domaine; les membres éventuels devraient toutefois être enthousiastes à l’égard de la proposition de valeur du bénévolat au sein de l’ICA. Les membres devraient s’attendre à participer tous les mois à une conférence téléphonique d’une heure, où ils sont invités à faire part de leurs idées concernant la promotion du bénévolat. Les candidats intéressés par un rôle de leadership sont invités à se porter bénévoles auprès de la Commission sur le bénévolat. La planification de la relève est actuellement en cours. Cette commission offre une excellente occasion de s’impliquer et d’influer sur le changement, peu importe le niveau d’expérience.

Commission des nouveaux membres (ouvrez d’abord une session dans le site des membres) 

Le mandat de cette commission est de promouvoir l’éducation ainsi que les occasions de réseautage et de bénévolat spécifiquement ciblées vers les nouveaux Fellows et associés. Cette commission sera chargée de l’évaluation et de la surveillance continue de la valeur du statut d’associé au sein de l’Institut.

Postes actuellement vacants

La Commission des nouveaux membres recherche actuellement trois personnes prêtes à travailler immédiatement.

Qualités requises

Le travail ne nécessite aucune expérience précise du domaine; les membres éventuels devraient toutefois être enthousiastes à l’égard de la proposition de valeur du titre d’associé (AICA) de l’ICA et s’attendre à participer tous les mois à une conférence téléphonique d’une heure. Les postes actuellement vacants sont désignés pour deux associés (AICA) et un Fellow (FICA) (membre depuis 2010 ou après).

Pour des renseignements concernant ces commissions ou une autre direction, commission ou groupe de travail, veuillez communiquer avec Carmelina Santamaria ou avec le président de la direction, commission ou groupe de travail en question.

Trucs et astuces : apprenez à connaître votre voix!

La plus grande partie du travail au sein d’une commission est effectuée par téléphone. C’est avec notre voix que nous tentons d’établir des consensus et d’exprimer nos idées. Les courriels aident en ce sens, mais ils font parfois plus de tort que de bien.

Projeter une personnalité engageante au téléphone ne vient pas toujours naturellement. Toutefois, avec un peu d’effort et d’attention, nous pouvons tous, même les plus introvertis d’entre nous, développer une voix professionnelle au téléphone.

Voici quelques trucs de base pour vous aider à améliorer votre voix lors de conversations d’affaires. Avec l’expérience, votre voix peut devenir un atout sur lequel vous pourrez compter en tout temps et en toute circonstance :

  1. Asseyez-vous droit : une bonne posture vous aide à bien respirer et à parler d’une voix claire et bien projetée. Vous vous tenez le dos courbé? Votre voix (et votre attitude) pourrait vous faire paraître paresseux ou peu intéressé.
  2. Parlez fort, mais ne criez pas : parlez directement dans le transmetteur. Si vous utilisez un dispositif mains libres, assurez-vous qu’il soit positionné de façon à ce que votre interlocuteur puisse vous entendre. Utilisez un ton de voix normal, ni trop fort ni trop faible.
  3. Parlez clairement et nettement : prononcez chaque mot et chaque syllabe, en lui donnant toute son importance. Rappelez-vous qu’au téléphone, il est impossible de lire sur les lèvres.
  4. Faites valoir votre point de vue en affichant vitalité, enthousiasme et vivacité. Varier votre ton de voix contribuera à faire ressortir la signification de vos propos et y ajoutera de la couleur.
  5. Miroir, miroir... Bien que cela puisse paraître ridicule à prime abord, vous constaterez qu’en regardant votre image dans un miroir, vous serez plus enclin à sourire qu’à faire la moue, deux expressions du visage que vos interlocuteurs perçoivent et interprètent comme de la bonne humeur ou de l’ennui.

Et surtout : pratiquez la patience – avec vous-même et les autres. Nous faisons tous partie de la même organisation nationale et consacrons de notre temps libre pour répondre aux besoins de la profession. Les différences culturelles, générationnelles et sectorielles qui existent parmi nous peuvent entraîner des conversations délicates et des silences inconfortables. Par ailleurs, s’il s’agit d’une de vos forces, n’hésitez pas à aiguiller la conversation sans toutefois la dominer. Laissez les autres développer ce talent.

Pour vous lancer, il suffit de dire oui!

  1. Visitez le site Web de l’ICA. Ouvrez une session dans le site des membres. Dans le panneau de navigation à gauche de l’écran, cliquez sur Mon profil > Mon profil de bénévole > Mettre à jour mon profil de bénévole. Lorsque vous aurez rempli le formulaire Mettre à jour mon profil de bénévole en y indiquant vos compétences, votre expérience et vos intérêts généraux, ouvrez le formulaire Modifier mes choix par rapport à mon intérêt aux groupes bénévoles, pour préciser quelles commissions bénévoles vous intéressent.
  2. Soyez convaincant. Vous êtes très intéressé par une commission en particulier? N’hésitez pas à communiquer avec son président ou avec l’ICA. Ils seront ravis de vous fournir des renseignements ou de vous inviter à une rencontre. Vous pouvez vous familiariser avec le mandat de chaque commission en visitant le kiosque des bénévoles à la plupart des rencontres organisées par l’ICA, y compris l’Assemblée annuelle du mois prochain à Montréal.
  3. Faites-en une priorité. Prenez conscience du temps qui doit être accordé à un travail bénévole et réservez du temps à cet effet dans votre horaire. Faites part de vos préoccupations au président de la commission et laissez-le vous aider à déterminer s’il s’agit d’un travail qui vous convient.
  4. Ralliez l’appui de votre employeur. Dans bien des cas, les activités bénévoles profitent à l’employeur. Les activités de bien des commissions chevauchent sans doute le vôtre et pourraient vous donner l’occasion d’acquérir de la formation et de l’expérience précieuses. Votre travail pourrait même parfois servir à vos activités bénévoles.
  5. Restez branché. Continuez à lire les articles publiés dans le Coin des bénévoles du (e)Bulletin.
  6. Consultez les ressources à l’intention des bénévoles sur la page Centre des bénévoles du nouveau site de l’ICA.

Marcia Gallos, FICA, est la présidente de la Commission des nouveaux membres et ancienne présidente de la Commission sur le bénévolat. Elle est aussi membre de la Direction des services aux membres.

 

Une fois de plus cette année, le siège social de l'ICA adoptera des heures d'été, ce qui veut dire que les bureaux seront fermés les vendredis après-midis durant les mois de juin, juillet et août. Le personnel continuera d'être disponible du lundi au jeudi de 8 h 30 à 17 h (HAE), et le vendredi de 8 h 30 à midi (HAE).Veuillez noter que le siège social sera également fermé le 1er juillet à l'occasion de la fête du Canada.

Nous souhaitons à tous nos membres un été formidable.

 

Né en 1934 en Iowa, Ellis Flinn, qui a servi dans l'armée américaine, a obtenu un B.Sc. en actuariat de l'Université Drake. Plus tard, il est devenu le plus jeune agent que la Berkshire Life Insurance Company ait jamais recruté.

Il a occupé ensuite les fonctions d'actuaire en assurance-vie auprès de la Wyatt Company, où l'un de ses principaux clients était les Chevaliers de Colomb. En 1982, il est devenu Député Chevalier suprême des Chevaliers de Colomb et chef de l'exploitation de leur programme d'assurance. Ses années auprès des Chevaliers lui ont valu la remise par le pape de l'Ordre équestre de Saint-Grégoire-le-Grand, en raison de services remarquables rendus à l'Église catholique.

Salim Kanji, qui est décédé à l'âge de 58 ans, a obtenu un B.Sc. de l'Université McGill et a débuté sa carrière en passant sept ans dans la division actuarielle du Montréal Life Insurance Company. Il a obtenu son titre de Fellow en 1987 alors qu'il était associé de Logisil Consulting à Montréal. Dans le cadre de ses dernières fonctions, il faisait partie de l'équipe de gestion de b-dev, une entreprise axée sur le développement des affaires. Le site Web de l'entreprise indiquait que son domaine d'intérêt portait sur les modèles de placements novateurs en biotechnologie où il joue un rôle actif dans la création de différentes entreprises commerciales.

Jean-François Leroux nous a quitté cette année à l'âge de 54 ans, suite à un combat contre la maladie. Il est entré à l'ICA alors qu'il travaillait comme vice-président adjoint et actuaire responsable de l'évaluation à la Compagnie canadienne de réassurance de Sherbrooke (Québec). Titulaire d'un B.Sc. en actuariat de l'Université Laval et d'un MBA, il est devenu par la suite vice-président de l'information de gestion à la Suisse de Réassurances Vie & Santé, pour occuper après le même poste chez Manuvie.

Les années de bénévolat de Richard Miles auprès de l'ICA lui ont valu une palme d'argent, couronnant une carrière de plus de 35 ans au service d'une seule compagnie, la Canada-Vie.

Ayant succombé à un cancer à l'âge de 66 ans, M. Miles a reçu son diplôme de l'Université du Manitoba. Il s'est ensuite installé à Toronto, où il a obtenu sa certification en actuariat, avant d'entrer chez la Canada-Vie.

Son parcours dans cette entreprise lui a permis de s'élever à différents postes de direction, dont celui de vice-président des régimes de retraite collectifs. Ses fonctions ne l'ont pas empêché de se consacrer comme bénévole à différents groupes de l'ICA, notamment les Commissions sur la morbidité, des congrès, des carrières en actuariat et celle chargée des affaires des jeunes actuaires.

 
Domenico Barbiero, Marie-Andrée Boucher, Philip Churchill, Faisal Hamid, Kiersten Johnston, Josephine Marks et Ellen Whelan ont été nommés directeurs chez Eckler. Entre-temps, Richard Brown s'est joint à la pratique des régimes de retraite de la société. 
 

Sophie Ouellet a été nommée vice-présidente régionale en prestations collectives pour le Québec et l'Est ontarien à la Financière Sun Life. Elle s'est jointe à la société en 2011, après avoir travaillé auprès d'une grande firme de consultation pendant environ 15 ans. La société a également nommé Larry Madge au poste de  premier vice-président et actuaire en chef. Il assumait auparavant les fonctions de premier vice-président et de directeur financier pour la Financière Sun Life des États-Unis.   

Michel Trudeau
a joint les rangs de l'assureur international EGI Financial à titre d'actuaire en chef. Il a passé plus de 30 ans à exercer la profession, et ses rôles antérieurs comprennent ceux d'actuaire en chef auprès de deux sociétés d'assurance canadiennes de grande taille et d'actuaire désigné au sein d'autres sociétés d'assurance, où il assumait les fonctions de chef de la pratique des assurances IARD d'une firme-conseil actuarielle canadienne.

Doug Andrews est rentré d'Angleterre afin d'assumer les fonctions de directeur du programme de maîtrise en science actuarielle à l'Université de Waterloo. Les actuaires qui sont intéressés à rencontrer ou à donner des présentations à des étudiants enthousiastes qui seront bientôt admissibles au statut d'associé, et qui peuvent communiquer de manière efficace, sont invités à communiquer avec lui. On peut lui écrire à dwa007@hotmail.com.

 


Le réseautage est un élément clé de la carrière de tout professionnel qui réussit, et l'ICA vous offre une nouvelle possibilité d'informer vos pairs de vos réalisations et progrès.

Notre rubrique du (e)Bulletin, Des nouvelles des actuaires, vous donnera l'occasion d'annoncer votre nouvelle nomination, votre nouveau titre, vos nouveaux titres de compétence ou d'autres renseignements vous concernant. Vous aurez ainsi la possibilité d'informer vos confrères et consœurs actuaires et d'autres professionnels du domaine financier – qu'il s'agisse d'ex-collègues, d'anciens confrères ou consœurs d'université, d'employeurs potentiels, de futurs clients, etc. – de, par exemple :

  • Votre nouvelle nomination;
  • Votre nouveau titre ou nouveau champ de responsabilité;
  • Vos nouvelles qualifications;
  • Vos nouvelles coordonnées;
  • Un prix ou une reconnaissance qui vous a été décerné;
  • La publication de documents ou d'articles.

Il vous suffit d'envoyer un courriel – une simple ligne suffit, mais n'hésitez pas à en mettre davantage si vous le souhaitez – au rédacteur anglais de l'ICA à andrew.melvin@cia-ica.ca. Nous veillerons à ajouter cette information au numéro suivant du (e)Bulletin.

Veuillez inclure un numéro de téléphone auquel nous pouvons vous joindre pendant la journée et, si possible, une photo couleur à haute résolution. Pour être ajoutée au numéro à paraître, votre information doit nous parvenir au moins une semaine avant le dernier jour ouvrable du mois.

Pour plus de nouvelles concernant les membes de l'ICA, suivez l'ICA sur Twitter.

 

 
PERSONNES INFLUENTES

Plusieurs professionnels peuvent témoigner du fait qu'après plusieurs années à occuper le même poste ou à exercer la même carrière, il est trop facile de s'enliser dans une routine. Accomplir des tâches routinières ou réaliser des projets annuels peut devenir frustrant et, compte tenu de la pression élevée qui sévit dans les milieux de travail d'aujourd'hui, il peut s'avérer difficile de réfléchir à de nouvelles idées ou à de nouvelles approches.

Il existe toutefois sur Internet diverses solutions s'adressant aux personnes avides de connaître des solutions avant-gardistes et créatives aux problèmes d'aujourd'hui et des moyens possibles de réussir dans l'avenir.

Co.Exist (en anglais seulement) vise à offrir « des idées et des innovations qui changent le monde » qui pourraient bien ouvrir l'esprit des visiteurs à changer les pratiques d'affaires et les événements qui façonnent nos diverses industries.

Ramification du magazine FastCompany, Co.Exist présente des articles sur des sujets tels que :

  • L'écart entre ce que les consommateurs disent et ce qu'ils font au sujet des marques vertes;
  • Trois raisons pour lesquelles vos prédictions de l'avenir ne fonctionneront pas, un article qui aborde les métaphores animales au sujet du dragon, de cygne noir et de la mule;
  • L'« avenir portable, implantable et personnalisé de la medicine » et l'incidence possible du séquençage génomique et des scanneurs sur les systèmes de santé;
  • L'œuvre philanthropique de la spécialiste en placements Margo Alexander;
  • L'efficacité énergétique des sites Web des sociétés du Fortune 500.

Conference Bites (en anglais seulement) est un site Web conçu pour transmettre les réflexions intéressantes d'éminents conférenciers ou, comme le dit le site, « de grandes idées pour durées d'attention réduites ».

Il rassemble les points saillants d'événements des quatre coins du monde et les condense en citations d'une ou deux phrases qui peuvent engendrer une nouvelle façon de penser ou offrir une compréhension nouvelle. Les citations, qui sont ajoutées presque quotidiennement, sont classées sous divers titres tels que Entrepreneurship et Marketing.

Par exemple, la section Entrepreneurship contient les citations suivantes, issues de la conférence interactive de SXSW :

  • « Bien que l'on ne puisse pas planifier à l'avance, nous sommes tous reliés. Si vous avez besoin que ça fonctionne, ça fonctionnera. »
  • « Dès que l'on s'engage résolument, la providence emboîte le pas. »
  • « Vous avez la même relation que le robinet entretient avec l'eau... Soyez généreux de vos idées. »

Le site Springwise (en anglais seulement) offre ce qu'il appelle « votre dose essentielle d'idées d'entreprenariat » et réunit plus de 4 700 techniques d'affaires issues de divers secteurs industriels dans un format convivial.

Pour accéder à sa vaste base de données, il faut s'abonner, mais les articles récents peuvent être consultés gratuitement. La section des services financiers aborde des idées créatives telles que le logiciel gratuit qui permet aux banques de créer des outils personnalisés pour les clients, ainsi que la plateforme de bourse en ligne qui scrute Twitter afin d'évaluer l'humeur du marché.

Points positifs : Le design de chaque site est très clair; les mises à jour sont fréquentes.

Points négatifs : L'abonnement à Springwise peut coûter jusqu'à 400 $ US, bien que l'on offre une infolettre gratuite.

Adresses :

Co.Exist : http://www.fastcoexist.com/

Conference Bites : http://www.conferencebites.com/

Springwise : http://www.springwise.com/

 
LES PUBLICATIONS DU MOIS

Avis de cotisation pour l'année 2013-2014

Le moment est venu de renouveler votre adhésion à l'ICA. Votre facture de cotisation vous sera expédiée par courriel au cours des prochaines semaines.

À l'occasion de sa réunion du 21 mars 2013, le Conseil d'administration a approuvé le barème suivant pour l'année 2013-2014 :

FICA : 1 190 $
AICA ≥ 5 ans : 1 010 $
AICA < 5 ans, affiliés, correspondants : 350 $

L'augmentation des cotisations pour les FICA est inférieure à 1 pour cent et les cotisations pour les associés comptant moins de cinq ans demeurent les mêmes qu'en 2012-2013.

Les cotisations assurent aux membres de continuer de jouir d'un niveau élevé de service de la part de l'ICA dans les domaines suivants :

  • Favoriser les progrès de la science actuarielle au moyen de la recherche;
  • Offrir des programmes d'éducation, de qualification et de perfectionnement professionnel continu aux actuaires canadiens;
  • Veiller à ce que les services d'actuariat offerts par ses membres satisfassent à des normes professionnelles très élevées;
  • Promouvoir l'autoréglementation et appliquer des règles de déontologie;
  • Agir à titre de porte-parole de la profession auprès des instances gouvernementales et du public dans l'élaboration des politiques publiques;
  • Ajouter deux nouveaux postes (actuaire, éducation et coordonnateur du marketing) au siège social de l'ICA;
  • Planifier les activités dans le cadre du 50e anniversaire de l'ICA en 2015;
  • Moderniser les systèmes de bases de données désuets de l'Institut afin d'utiliser une plateforme de gestion des relations-membres.

Assurez-vous de visiter votre nouveau site Web à http://www.cia-ica.ca/, et nous espérons tous vous voir lors de l'Assemblée annuelle de juin à Montréal!

Veuillez agréer l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Le secrétaire-trésorier,
Martin Roy

Contact pour questions supplémentaires : Jacques Leduc, directeur, opérations, finances et administration, à jacques.leduc@cia-ica.ca

Webémission : La décision de la Cour suprême concernant Indalex et les conséquences pour les actuaires

Le mardi 7 mai 2013
De midi à 13 h 30 (HAE)

Conférenciers :
Kenneth Burns, associé, Lawson Lundell
Hugh O'Reilly, chef du groupe de pratique des prestations de retraite et de l'insolvabilité, Cavalluzzo Hayes Shilton McIntyre & Cornish

Quelles seront les conséquences de la décision de la Cour suprême concernant Indalex sur la pratique actuarielle? Dans le cadre de cette webémission sur les régimes de retraite de l'ICA, les avocats Kenneth Burns et Hugh O'Reilly – des spécialistes chevronnés en matière de prestations de retraite et d'insolvabilité – présenteront une analyse songée sur la décision Indalex à l'égard des questions clés suivantes :

  • L'obligation fiduciaire;
  • L'avocat représentant et les conseils actuariels indépendants à l'intention des bénéficiaires de prestations de retraite;
  • La fiducie réputée et la superpriorité;
  • Les considérations concernant les effets des régimes de retraite en regard des dépôts exigés en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies ou de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité;
  • La pratique exemplaire pour les actuaires du domaine des régimes de retraite aux prises avec des clients insolvables.

Aucun actuaire du domaine des régimes de retraite ne peut se permettre de manquer cette webémission.

Pour en apprendre davantage sur cette webémission et sur les autres événements en ligne de l'ICA, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Roxanne Vézina, adjointe, adhésion et éducation, à roxanne.vezina@cia-ica.ca

Webémission – La vraie retraite (The Real Retirement)

Le jeudi 9 mai 2013
Midi à 13 h 30 (HAE)

Conférencier :

Fred Vettese, actuaire en chef, Morneau Shepell, et auteur du livre The Real Retirement: Why You Could Be Better Off Than You Think, and How to Make That Happen (La vraie retraite : Pourquoi vous pourriez être en meilleure position que vous ne le pensez et comment y parvenir)

Une solide perception subsiste à l'effet que le Canada vit une crise de la retraite. Bien qu'il s'agisse d'une conclusion naturelle étant donné la faible couverture des régimes de retraite, Fred Vettese croit que cette perception est profondément erronée du fait d'avoir à la fois surestimé le revenu de retraite cible nécessaire et sous-estimé les actifs à notre disposition. Si l'amélioration de la longévité, la croissance plus lente de la richesse immobilière et de plus faibles rendements sur les actifs pouvant être investis pointent possiblement vers un avenir moins prometteur, d'autres développements suggèrent qu'il nous est possible d'éviter une crise définitive. Dans le cadre de cette webémission, M. Vettese discutera des conclusions clés de son livre The Real Retirement, et les conséquences de celles-ci sur les politiques relatives aux pensions gouvernementales.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Roxanne Vézina, adjointe, adhésion et éducation, à roxanne.vezina@cia-ica.ca

Joignez-vous aux 100 bénévoles et plus qui font partie du Groupe d'écoute des membres

Plus de 100 membres jouent un rôle dans le développement de la profession grâce au Groupe d'écoute des membres (GEM) de l'ICA. Toutefois, nous souhaitons recruter d'autres membres au sein du GEM afin de communiquer leurs opinions sur des sujets d'importance pour le Conseil d'administration, le siège social, les directions et les commissions de l'ICA en répondant promptement aux brefs sondages en ligne.

Le groupe a déjà contribué au développement de projets variés, et nous désirons ajouter au compte de membres du groupe afin de nous assurer que les points de vue de l'ensemble des membres soient représentés. Cette initiative ne demande que très peu de temps, et nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-dessous et à vous inscrire dès aujourd'hui.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Josée Racette, gestionnaire de projet, communications et affaires publiques, à josee.racette@cia-ica.ca

Mémoire au BSIF : Version à l'étude de la ligne directrice E-19 – Évaluation interne des risques et de la solvabilité (dispositif ORSA)

L'ICA a fait part de ses commentaires au Bureau du surintendant des institutions financières sur la version provisoire de la ligne directrice E‑19 – Évaluation interne des risques et de la solvabilité (dispositif ORSA).

Pour lire le mémoire, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Bruce Langstroth, président, Direction de la pratique actuarielle, à bruce.langstroth@rbc.com

Lancement du nouveau site Web de l'ICA

Nous sommes fiers d'annoncer que le nouveau site Web de l'ICA est officiellement en ligne à compter d'aujourd'hui, avec un nouveau nom de domaine et une nouvelle adresse bilingues.

http://www.cia-ica.ca/

Le site arborant un tout nouveau design offre des capacités de recherche inégalées, de nouvelles sections, un service de nouvelles sur le site public, des fonctionnalités de commerce électronique facilitant le paiement des droits d'inscription aux assemblées et aux webémissions et des cotisations des membres. Il affiche également de façon efficace les rubriques les plus consultées : Normes de pratique et matériel d'orientation.

Les membres du personnel du siège social auront aussi une nouvelle adresse électronique. Le nouveau modèle d'adresse est le suivant :

prénom.nomdefamille@cia-ica.ca

Voici quelques nouveautés, éléments conservés et choses auxquelles s'attendre :

Outil de recherche de publications

Toutes les publications de l'ICA sont maintenant stockées dans un système de gestion de contenu (base de données) entièrement consultable (y compris le contenu des documents). Pour trouver n'importe quel document publié sur le site, rendez-vous à Recherche dans les publications ou consultez les autres pages de la rubrique Publications, où vous trouverez la liste des types de publications sans devoir effectuer de recherches (p. ex., Statuts administratifs, rapports, politiques).

La base de données contient tous les documents de l'ICA datant de 2004 et par la suite et d'autres y sont téléversés à rebours chaque jour. Outre les documents de l'ICA en format numérique inclus dans la base de données, l'Institut a numérisé de plus anciens documents datant de décennies antérieures et les ajoutera en temps voulu.

Normes de pratique

Les normes sont maintenant présentées dans un nouveau format, qui offre également des liens vers des versions antérieures de chaque partie des normes de pratique (archives). Consultez la rubrique Normes de pratique.

Matériel d'orientation

La présentation du matériel d'orientation est désormais beaucoup plus conviviale et regroupe le matériel par domaine de pratique. Consultez la rubrique Matériel d'orientation.

Recherche

Le site comporte une nouvelle section Recherche, qui présentera aux membres de l'information concernant les projets de recherche antérieurs et en cours de l'ICA, les demandes de propositions en vigueur et qui permet de communiquer des idées de recherches possibles.

Section réservée aux membres

Un site des membres entièrement intégré restreignant l'accès à un certain contenu a été créé. Le menu des membres ne s'affiche que lorsque vous ouvrez une session dans le site. Pour ce faire, il suffit d'utiliser votre nom d'utilisateur et votre mot de passe actuels. La plupart des outils qui étaient à la disposition des membres à la rubrique Trousse de l'ancien site se trouvent maintenant à la rubrique Mon profil du menu des membres.

Vous reconnaîtrez sûrement la mise en page de certains de ces outils à l'intention des membres. L'outil de suivi du PPC et l'outil de recherche dans le répertoire des membres ont pour l'instant conservé la même forme. Ils sont actuellement en cours de révision et de refonte aux fins du nouveau site et y seront intégrés dans le cadre de la deuxième phase de la refonte en 2013-2014.

Autres nouveaux renseignements

  • Nous avons créé une page qui présente les Publications les plus consultées sur le site, et une autre qui présente les Publications les plus récentes affichées sur le site. Ces deux pages sont accessibles à partir de la section Publications et de la section Liens rapides. Il faudra quelque temps à ces outils pour se révéler utiles, en particulier les publications les plus consultées. Mais avec le temps, ils fourniront de l'information intéressante.
  • En cliquant sur le titre d'un document, vous verrez apparaître les propriétés et les détails de ce dernier, dont les documents connexes ainsi que les versions précédentes. Les détails concernant les versions précédentes sont particulièrement utiles à titre d'outil d'archivage en ce qui a trait aux documents tels que les Statuts administratifs et les Règles de déontologie.
  • La rubrique Perfectionnement professionnel (auparavant Événements) est la section, mis à part l'Outil de recherche dans les publications, qui a subi la plus importante transformation au chapitre de la fonctionnalité. Elle est entièrement incorporée au module de commerce électronique intégré, ce qui facilitera grandement le processus d'inscription.
  • Un nouveau Centre des bénévoles a été créé afin de mettre à la disposition de tous les bénévoles de l'ICA et des membres intéressés à apporter une contribution bénévole du matériel d'orientation et de formation qui rehaussera, nous l'espérons, leur expérience bénévole.
  • À la section Ce que nous faisons et les endroits où nous pratiquons, de nouvelles pages ont été ajoutées afin de donner au public des précisions supplémentaires au sujet des divers domaines de pratique dans lesquels les actuaires exercent leurs activités (p. ex., l'assurance-vie, les régimes de retraite, la GRE, l'expertise devant les tribunaux).

Veuillez explorer le site et acheminer toute question ou tout commentaire à webmaster@cia-ica.ca.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Lynn Blackburn, directrice de la pratique professionnelle et des services aux bénévoles, à lynn.blackburn@cia-ica.ca

Avis aux membres concernant une affaire mettant en cause un ancien membre de l'ICA – M. Clifford Oliver

Le Conseil d'administration de l'ICA tient à informer les membres d'une affaire mettant en cause M. Clifford Oliver, ancien membre de l'ICA. Après une étude de l'affaire, il a été décidé que la meilleure façon d'agir était de conclure une entente avec M. Oliver.

Pour de plus amples renseignements, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Michel Simard, directeur général de l'ICA, à directeur.general@cia-ica.ca

Webémission : Comparaison internationale des hypothèses économiques et démographiques en matière de régime de sécurité sociale

Le mardi 23 avril 2013
De midi à 13 h 30 (HAE)

Conférencier : Yves Guérard, actuaire et consultant international

Dans un contexte de vieillissement démographique et de pressions accrues sur les budgets publics, les régimes de sécurité sociale de nombreux pays font face à des défis de taille et comportent des risques importants. Ces régimes peuvent favoriser le bien-être de toute la société seulement si l'on est en présence d'une gouvernance adéquate, que les objectifs sont clairs et qu'il y a transparence relativement au provisionnement. Cette webémission vise à accroître la capacité des actuaires d'effectuer un examen critique de la qualité et de la suffisance des renseignements publics disponibles dans différents pays, tout particulièrement en matière d'hypothèses actuarielles, de la validité des données sous-jacentes et de l'impact des régimes sur le développement socio-économique.

Bien qu'un nombre restreint d'actuaires soient appelés à apposer leur signature sur un rapport actuariel en matière de sécurité sociale, tous ont des compétences uniques leur permettant de faire la promotion de l'intérêt public en aidant la population à jouer un rôle actif en définissant les options optimales en matière de politique nationale.

Pour en apprendre davantage sur cette webémission et sur les autres événements en ligne de l'ICA, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Roxanne Vézina, adjointe, adhésion et éducation, à roxanne.vezina@cia-ica.ca

Avis de discipline – Avis de décision

Un avis de discipline a été préparé par la Commission de déontologie afin d'informer les membres de l'ICA de la décision concernant les accusations portées contre M. Ashley B. Crozier.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Wayne Berney, président, Commission de déontologie, à wberney@shaw.ca

30e Congrès international des actuaires : La période d'inscription est ouverte

La période d'inscription au 30e Congrès international des actuaires, qui se tiendra du 30 mars au 4 avril 2014 à Washington D.C., est maintenant ouverte. L'organisation de l'événement – qui sera animé par cinq organisations actuarielles américaines – va bon train, et des centaines d'actuaires assisteront aux présentations, aux séminaires et aux autres activités dont le thème commun est « Apprendre, interagir, grandir ».

Pour plus de détails sur les séances, les visites et les dîners compris dans le programme, ainsi que pour vous inscrire, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Envoyer un courriel à info@ica2014.org

Programme de commandite 2013 pour l'assemblée et les colloques de l'ICA

Le nouveau programme de commandite pour l'Assemblée annuelle et les colloques spécialisés de l'ICA se tenant en 2013 est maintenant disponible sur le site Web de l'Institut. Comme à l'habitude, les événements de l'ICA offrent aux entreprises et aux organisations une variété d'occasions de témoigner leur soutien envers la profession actuarielle et ses membres tout en accroissant leur propre image et réputation.

Vous pouvez commanditer des déjeuners, des kiosques Internet, des porte-documents, des cartes d'accès, et plus encore. Les prix s'échelonnent à partir de 500 $.

Pour consulter le programme et découvrir tous les avantages que peut offrir la commandite, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Jacques Leduc, directeur des opérations, finances et administration, au 613-236-8196, poste 103 ou à jacques.leduc@cia-ica.ca

Note de service : Résultats de recherche sur la mortalité et publication de normes et de matériel d'orientation

Nous vous informons par la présente de l'échéancier prévu pour la complétion et la communication des résultats de recherche sur la mortalité et l'amélioration de la mortalité des retraités canadiens, et la publication subséquente des normes et du matériel d'orientation fondés sur ces recherches.

Le premier des deux projets de recherche, soit la Table de mortalité des retraités canadiens, a achevé sa troisième et dernière phase, et a été publié le 6 mars 2013. Le second projet, à savoir l'étude sur la mortalité des participants des régimes de retraite agréés, devrait être approuvé à des fins de publication en juin sous la forme d'un exposé-sondage.

La Commission des rapports financiers des régimes de retraite examinera ces recherches pour déterminer la nécessité d'émettre d'autres conseils. Le Conseil des normes actuarielles prévoit d'amorcer son étude sur la promulgation de nouvelles hypothèses dans la norme sur les valeurs actualisées une fois que les résultats de l'étude de mortalité auront été publiés sous forme d'exposé-sondage.

Pour toute question concernant les recherches, veuillez communiquer avec Marc-André Belzil (président de la Commission de recherche) à mbelzil@rgare.ca, ou KimYoung (président de la Sous-commission sur l'expérience dans les régimes de retraite de la Commission de recherche) à kim-young@shaw.ca.

Lien

Exposé-sondage : Révisions aux Normes de pratique applicables aux régimes de retraite – Hypothèses pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité

L'exposé-sondage ci-joint a été approuvé par le Conseil des normes actuarielles (CNA) le 27 mars 2013. Il propose de réviser les sous-sections 3240 et 3260 des Normes de pratique applicables aux régimes de retraite en ce qui a trait à la sélection des hypothèses pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité, afin de mieux prendre en compte les méthodes de règlement optionnelles.

Les parties intéressées à commenter le présent exposé-sondage devraient transmettre leurs commentaires à Michael Banks à michael.banks@mercer.com au plus tard le 3 juin 2013. Une copie devrait également être transmise à Chris Fievoli, actuaire résident de l'ICA, à chris.fievoli@cia-ica.ca.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Michael Banks, président, groupe désigné, à cferguson@morneaushepell.com

Points saillants de la réunion du Conseil d'administration du 21 mars 2013

Les points saillants de la plus récente réunion du Conseil d'administration, tenue le 21 mars 2013, sont maintenant disponibles. Pour consulter le document, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien

Contact pour questions supplémentaires : Michel Simard, directeur général de l'ICA, à directeur.general@cia-ica.ca

Merci aux bénévoles!

Pleins feux sur les bénévoles canadiens durant la semaine du 21 au 27 avril à l'occasion de la Semaine de l'action bénévole, célébrée par les organisations des quatre coins du pays.

Veuillez vous joindre à l'Institut canadien des actuaires et à sa Commission sur le bénévolat afin de célébrer les efforts de notre ressource la plus précieuse – nos bénévoles – en remerciant chaleureusement vos amis et collègues bénévoles de leur engagement envers la profession.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le bénévolat au sein de l'ICA, veuillez communiquer avec Carmelina Santamaria, coordinatrice des services aux bénévoles, au 613-236-8196, poste 126 ou à carmelina.santamaria@cia-ica.ca.

Ensemble, nous pouvons accomplir de grandes choses!

Ne manquez pas le (e)Bulletin du mois d'avril ayant comme thème le bénévolat et présentant plusieurs articles qui discutent des bénévoles de l'Institut et de la manière par laquelle vous pouvez prêter main-forte.

Liens :
Semaine de l'action bénévole
Commission sur le bénévolat

Expérience de mortalité des assurés canadiens en vertu de polices d'assurance-vie individuelle grande branche entre les dates anniversaires de 2004 et 2010 à l'aide des tables 86-92 et 97-04 : Bases de données établies à partir de données individuelles

Chaque année, la Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle de la Commission de recherche de l'ICA publie des rapports de secteur sur l'expérience de mortalité. Au début de 2011, la sous-commission a décidé de mettre en œuvre un projet de base de données sur la mortalité afin de produire des fichiers de données détaillées présentant les données sous-jacentes des dernières études annuelles d'expérience de mortalité.

Pour lire le projet, veuillez accéder aux liens ci-dessous :

Rapport : http://www.cia-ica.ca/docs/default-source/2013/213016f.pdf

Fichier zip : http://www.cia-ica.ca/docs/default-source/2013/all_indlifemdb.zip

Fichiers Excel :
http://www.cia-ica.ca/docs/default-source/2013/c8692_summary.xlsx

http://www.cia-ica.ca/docs/default-source/2013/c9704_summary.xlsx

Contact pour questions supplémentaires : Nikolai Serykh, président, Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle, à nserykh@munichre.ca

 
Calendrier des rencontres

Le 7 juin 2013

Modifications aux Statuts administratifs

Webémission

S.O.

Le 19 juin 2013

Atelier sur le professionnalisme

Hôtel Hilton Montréal Bonaventure

Montréal (Québec)

Les 20 et 21 juin 2013

Assemblée annuelle

Hôtel Hilton Montréal Bonaventure

Montréal (Québec)

Les 20 et 21 septembre 2013 Colloque sur l'expertise devant les tribunaux
Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ)
Montréal (Québec)

Le 25 septembre 2013

Atelier sur le professionnalisme

Hôtel Hilton Montréal Bonaventure

Montréal (Québec)

Les 26 et 27 septembre 2013

Colloque pour l'actuaire désigné

Hôtel Hilton Montréal Bonaventure

Montréal (Québec)

Le 12 novembre 2013

Colloque sur les régimes de retraite

Metro Toronto Convention Centre

Toronto (Ontario)

Le 13 novembre 2013

Colloque sur les investissements

St Andrew’s Club & Conference Centre

Toronto (Ontario)

Les 18 et 19 juin 2014

Assemblée annuelle

Hôtel Hyatt Regency

Vancouver (C.-B.)

Les 17 et 18 juin 2015

Assemblée annuelle

Westin Ottawa

Ottawa (Ontario)

Vous trouverez ici des renseignements supplémentaires sur tous les événements de l'ICA.
Vous pouvez aussi téléphoner à Nancy Jenkinson au (613) 236-8196, poste 104 ou lui écrire à nancy.jenkinson@cia-ica.ca
.

Pour des renseignements sur les webémissions de l'ICA, veuillez cliquer ici.

 
Le Point sur le Conseil et les Directions

Direction des services aux membres

La direction a approuvé la création du Groupe de travail sur le dépistage génétique, qui est formé de Jacques Boudreau (président), Étienne Brodeur, Rob Brown, Greg Cerar, Maurice Germain, Bernard Naumann, Patrick Thompson et Kyle Wu. Frank Grossman assumera le rôle d'agent de liaison auprès de la direction. Le groupe de travail a les objectifs suivants :

  • Examiner les questions et les évolutions récentes liées au domaine du dépistage génétique.
  • Revoir l'énoncé de position précédent publié par l'ICA sur le sujet.
  • Le cas échéant, préparer une version révisée de la prise de position publique pour la profession.

Direction de la pratique actuarielle

Les personnes suivantes ont été nommées aux commissions ci-dessous :

  • Pratique d'investissement : Ross Dunlop (président) et Patrick Chamberland (vice-président).
  • Rapports financiers des compagnies d'assurances IARD : Yves Boissonnault-Francoeur.
  • Tarification des assurances IARD : Flora Chan et Justin Pursaga.

À titre d'information seulement :

Tony Williams a démissionné de la présidence de la Commission de pratique d'investissement, et Kevin Lee a démissionné de la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD.