CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires

octobre 2011
Votre Institut


par Jim Christie
Président de l'ICA

En voyageant un peu partout au Canada dans le but de rendre visite aux clubs actuariels régionaux au cours de mon année à titre de président désigné, je n'ai pas pu m'empêcher de constater l'extraordinaire diversité géographique du Canada. La diversité des opinions au sein de la communauté actuarielle canadienne à l'égard de presque toutes les questions m'a impressionné encore davantage. Ces opinions sont souvent très passionnées et les opposants sur chaque question défendent leurs positions avec vigueur et éloquence. Et comme chaque partie est d'avis que son opinion est dans le meilleur intérêt de la profession actuarielle canadienne, il peut se révéler ardu d'atteindre un consensus. Néanmoins, j'ai également été impressionné de la bonne foi authentique de tous les participants, du caractère civilisé du débat entre les actuaires et de l'ouverture d'esprit de l'auditoire.

Bien que le consensus ne soit pas toujours possible, grâce au débat vigoureux qui a lieu à l'égard du problème, la solution adoptée en bout de ligne constitue généralement une démarche bonifiée pour le résoudre. Compte tenu de la diversité des opinions concernant la meilleure démarche à suivre à l'égard de n'importe quelle question, l'adoption d'une solution est un processus chronophage et, malgré tous les efforts collectifs déployés, celle-ci est souvent considérée comme imparfaite.

Au cours de la dernière année, j'ai eu le plaisir d'assister à de nombreuses réunions des trois directions et séances de diverses commissions et groupes de travail, à des colloques visant des intérêts particuliers et, à l'occasion, à des réunions d'autres organismes actuariels à l'étranger, ainsi que de dialoguer avec plusieurs représentants d'organismes de réglementation et législateurs. Je demeure frappé par la mesure du sérieux et de la diligence dont tous ces groupes font preuve à l'égard des enjeux auxquels ils sont confrontés.

Bien que le consensus constitue un précieux atout dans tout processus décisionnel, il arrive que des circonstances extérieures nous obligent à faire des choix rapidement sans pouvoir l'atteindre. Parfois également, il est difficile de formuler la question simplement de manière à cibler le débat en vue de concevoir une solution.

Dans cette optique, le Conseil d'administration de l'ICA a consacré une bonne partie de sa réunion de septembre à tenter de déterminer les enjeux qui devraient constituer des thèmes stratégiques sur lesquels axer les énergies de nos bénévoles pour produire les résultats qui auront le plus d'impact sur notre profession au Canada. À la suite de cette réunion, un groupe de travail du Conseil d'administration a passé en revue les idées y ayant fait l'objet de discussions et a établi trois grands thèmes afin de mieux orienter le Conseil d'administration pour les 12 à 24 prochains mois. Ces thèmes seront finalisés lors de la réunion de novembre du Conseil d'administration. Pour le moment, je désire simplement vous donner une idée de notre réflexion et mettre à contribution la diversité de vos opinions afin de faciliter notre évaluation de ces thèmes.

1er thème : Intéresser et attirer les membres à l'ICA. Nous avons comme vision que tous les actuaires qui pratiquent au Canada désirent adhérer à l'ICA et considèrent celui-ci comme leur principal organisme d'agrément/professionnel. Pour ce faire, le Conseil d'administration doit aborder plusieurs sous-thèmes, entre autres choses inciter davantage de membres actuels à participer activement aux activités de l'ICA et trouver des avenues appropriées leur permettant de travailler bénévolement compte tenu de leurs intérêts et contraintes personnels, inciter de nouveaux candidats actuariels à adhérer à l'Institut plus tôt dans leur carrière, et attirer les actuaires canadiens qui ne sont pas actuellement inscrits auprès de l'ICA.

2e thème : Rehausser le profil de l'ICA auprès des parties prenantes. Notre ambition consiste à faire reconnaître largement l'ICA par le public et par les principales parties prenantes comme un intervenant et un interlocuteur important en matière de politique publique. Pour y parvenir, le Conseil d'administration doit établir ce que devrait être la vision élargie de l'ICA à cet égard. Plusieurs visions potentielles – et à l'occasion conflictuelles – sont possibles, dont les suivantes :

  • Être le défenseur objectif et non partisan de l'intérêt public à l'égard des questions de nature actuarielle;
  • Être la voix de la profession actuarielle au Canada;
  • Être l'entité actuarielle qui régit l'admissibilité, l'éducation, la recherche et le perfectionnement professionnel au Canada;
  • Être l'organisme disciplinaire de la profession actuarielle au Canada;
  • Être un acteur important sur la scène financière internationale.

Quels que soient le ou les objectifs que se fixera le Conseil d'administration, l'ICA doit rehausser son profil public auprès des diverses parties prenantes externes en adoptant des positions fermes, constructives et équilibrées sur les enjeux qui revêtent un intérêt particulier pour la population canadienne.

3e thème : L'éducation. Notre vision comprend un parcours facultatif ou de rechange pour accéder au titre de FICA par le biais d'un processus canadien autonome, en plus du cheminement traditionnel passant par l'obtention du titre de Fellow de la Society of Actuaries (SOA) ou de la Casualty Actuarial Society (CAS). Je crois qu'il est dans l'intérêt de l'ICA, à long terme, de prendre des mesures pour élaborer un processus d'éducation/d'agrément indépendant plutôt que de dépendre uniquement de la SOA et de la CAS comme principales sources de formation actuarielle pour les Canadiens. Bien qu'elles ne fassent pas nécessairement partie d'une stratégie d'éducation globale, nous avons mis en œuvre un certain nombre d'initiatives en matière d'éducation. Le Cours orienté vers la pratique, le nouveau concept d'AICA, le Programme d'agrément universitaire, le financement de la recherche, les colloques visant des intérêts particuliers et les séminaires en ligne de perfectionnement professionnel continu (PPC) sont au nombre de ces initiatives.

Les thèmes énoncés ci-dessus devraient être interprétés comme des objectifs plus précis dans le cadre du Plan stratégique 2010-2015 existant. Je suis ouvert à vos réflexions et commentaires au sujet de ces thèmes en prévision de la réunion de novembre du Conseil d'administration. Ces thèmes aideront le Conseil d'administration à choisir les initiatives qu'il favorisera et, ainsi, à cibler les efforts des bénévoles au cours de la prochaine année.

Si vous avez des questions ou commentaires, n'hésitez pas à communiquer avec moi à l'adresse president@actuaires.ca.

Jim Christie, FICA, est le président de l'Institut canadien des actuaires.

 
Article en Primeur


par Dave Pelletier, FICA

Cet article est une mise à jour des activités du Conseil des normes actuarielles (CNA) depuis mon rapport précédent publié dans le (e)Bulletin de mars 2011.

Normes de pratique définitives approuvées

Alors que je me prépare à rédiger cet article, je me surprends à constater que nous avons approuvé cinq nouvelles normes ou normes révisées depuis la parution de mon dernier article!

La norme de pratique dont l'élaboration a probablement été la plus rapide à franchir toutes les étapes du processus officiel du CNA est l'ajout aux Normes de pratique applicables à l'assurance découlant de l'adoption du projet de loi fédéral C-57 qui traite des avis sur l'équité fournis par les actuaires désignés des assureurs. Nous sommes passés de la publication de la déclaration d'intention le 14 février (oui, cette année) à l'exposé-sondage puis à la publication de la norme de pratique définitive le 7 septembre. Merci à Nick Bauer et à son groupe désigné pour leur travail rapide.

Une norme de pratique dont l'élaboration n'a pas été aussi rapide est celle qui traite de la prise en compte des événements relatifs au travail. Ce projet s'est avéré passablement complexe, en partie parce qu'il touche à tous les domaines de pratique, mais il nous a fait plaisir d'approuver et de publier la norme de pratique définitive (préparée par le groupe désigné coprésidé par Stephen Butterfield et Kevin Lee) en septembre.

Une autre norme dont la complétion a pris un certain temps est celle concernant l'amélioration de la mortalité dans l'évaluation des obligations de l'assureur. Au bout du compte, la norme de pratique définitive et la promulgation de l'échelle d'hypothèse d'amélioration de la mortalité qui y est associée ont été approuvées et publiées en juillet. Nous remercions la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie (CRFCAV), soit le groupe désigné impliqué dans l'élaboration de ce projet.

De plus, le CNA a créé un groupe désigné présidé par John Brierley afin d'entreprendre un examen à portée limitée de la Section générale des normes de pratique. Le résultat de ce travail, suivant la publication d'un exposé-sondage en 2010, a été approuvé et publié en mai.

Enfin, le CNA a entrepris, par l'intermédiaire d'un groupe désigné présidé par Jacques Tremblay, un examen de la norme de pratique sur l'examen dynamique de suffisance du capital (EDSC). Ce projet a fait l'objet de deux exposés-sondages, et la norme de pratique définitive a été approuvée par le CNA à sa réunion du 19 octobre, laquelle sera publiée prochainement.

De plus, tel que mentionné dans mon dernier article, une demande d'examen a été déposée auprès du Conseil de surveillance des normes actuarielles (CSNA) afin de déterminer si le processus officiel a été respecté dans la préparation de la norme de pratique révisée relative au travail d'expertise devant les tribunaux traitant de la rupture du mariage qui a été approuvée par le CNA en fin d'année dernière. Le CSNA a déterminé que le processus officiel avait été suivi. Durant la période d'examen, le CNA a reporté la date d'entrée en vigueur initiale de la norme de pratique; suivant la complétion de l'examen, la date d'entrée en vigueur a été fixée au 1er janvier 2012.

Exposés-sondages

Trois exposés-sondages ont été approuvés à des fins de publication depuis mars. Deux de ces projets (traitant du projet de loi C-57 et de l'EDSC) ont rapidement passé à l'étape suivante d'approbation des normes de pratique définitives, tel que mentionné ci-dessus. Le troisième concerne un exposé-sondage révisé sur la tarification dans le domaine de pratique des assurances IARD. Le CNA et le groupe désigné associé au projet, présidé par Shams Munir, espèrent recevoir vos commentaires sur cet exposé-sondage, mais faites vite : la date limite aux fins de commentaires est fixée au 31 octobre!

Déclarations d'intention

Depuis mars, nous avons publié deux déclarations d'intention. Une concernait les révisions apportées aux Normes de pratique applicables à l'expertise devant les tribunaux autres que celles traitant de la rupture du mariage. Nancy Yake préside ce groupe désigné. Nombre de commentaires pertinents ont été reçus, et le groupe désigné a débuté son travail d'élaboration de l'exposé-sondage, que le CNA s'attend à voir au premier trimestre de 2012.

La deuxième déclaration d'intention est une proposition d'ajouter une section à notre Section générale des normes sur la modélisation. Richard Gauthier préside ce groupe désigné, qui espère recevoir vos commentaires très bientôt sur cette déclaration d'intention, la date limite aux fins de commentaires étant ici aussi fixée au 31 octobre. Étant donné qu'il s'agit d'une nouvelle section des normes de pratique, les commentaires des membres à cette étape sont particulièrement importants pour aider à orienter la direction que prendra cet ajout.

Notre processus officiel

Le CNA a entrepris l'examen de son processus officiel. Une version provisoire des changements proposés a été remise au CSNA, au Conseil d'administration de l'ICA et à la Direction de la pratique actuarielle, puis a fait l'objet d'une nouvelle discussion et d'autres modifications par le CNA lors de sa réunion du 19 octobre. Nous avons l'intention d'approuver de façon tentative une version révisée du processus officiel (assujettie à des consultations finales avec le CSNA) à notre réunion du 30 novembre. La version révisée proposée du processus officiel, en version propre et en corrections soulignées par rapport au processus officiel actuel, est disponible sur le site Web du CNA.

L'ampleur des corrections peut sembler intimidante à première vue, mais les changements proposés se regroupent en deux thèmes principaux : débuter chaque norme proposée du bon pied (en partie par l'exigence de renseignements supplémentaires de la part du groupe désigné qui propose la déclaration d'intention) et intensifier la phase de définition relativement aux consultations au fil du processus. Nous accueillons tous les commentaires et suggestions des membres de l'ICA (l'examen légal du projet est également en cours) jusqu'au 15 novembre.

Direction stratégique

Notre mandat exige que nous examinions notre direction stratégique annuellement. À notre réunion du 19 octobre, le CNA a approuvé le document portant sur sa direction stratégique jusqu'à la fin de 2012, lequel est en cours de traduction. [Pour consulter la version anglaise, veuillez cliquer ici.] Ce dernier a été approuvé par suite des consultations tenues avec le CSNA, le Conseil d'administration de l'ICA, la Direction de la pratique actuarielle et ses commissions de pratique, et la collectivité réglementaire au Canada sur une version préliminaire.

Effectif du CNA

Le mandat de John Brierley, qui mérite nos remerciements pour sa contribution importante (plus récemment sur les révisions à la Section générale des normes de pratique) durant ses quatre années au sein du CNA, s'est terminé le 30 juin.

Le 1er juillet, Ty Faulds, ancien président de la Direction de la pratique actuarielle, est passé d'un rôle ex officio à un statut de membre votant du CNA. De plus, c'est avec grand plaisir que nous avons accueilli deux nouveaux membres au sein du CNA à partir du 1er juillet, Jay Jeffery et Luc Farmer, deux membres qui déjà se sont montrés être de bons participants actifs.

Dave Pelletier, FICA, est le président du Conseil des normes actuarielles.

 
Nouvelles de L'Institut


par Anne Vincent, FICA

Les organismes sans but lucratif tels que l'ICA dépendent d'un conseil d'administration bénévole pour établir leur orientation et pour les guider dans la réalisation de leur mission et de leurs objectifs, et rendre des comptes à tout un éventail de parties intéressées, notamment leurs membres, leurs donateurs, leurs bailleurs de fonds, leurs clients et le grand public. La gouvernance efficace des ces organisations favorise sans contredit l'intérêt public.

La gouvernance est un processus par lequel on assure un leadership stratégique en établissant une orientation, en prenant des décisions, en supervisant et en surveillant le rendement organisationnel et en assurant la reddition de comptes.

Le modèle de gouvernance de l'ICA a été revu et actualisé de temps à autre. La dernière grande révision a eu lieu en 2000, alors que la structure actuelle du Conseil d'administration et des directions a été mise en place. En 2010, dans le cadre de ses fonctions de surveillance, le Conseil d'administration a créé un groupe de travail chargé de repérer les améliorations potentielles au modèle et aux pratiques de gouvernance. Avec le concours d'un consultant, le groupe de travail a examiné les éléments du modèle, notamment la structure, la composition, les pratiques et l'autorité décisionnelle du Conseil d'administration.

Le groupe de travail en est arrivé à la conclusion que le modèle et les pratiques de gouvernance étaient efficaces, mais susceptibles d'amélioration. Il a remis au Conseil d'administration un rapport résumant ses recommandations, lesquelles visaient à améliorer les pratiques exemplaires de l'Institut en matière de gouvernance. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des mesures prises par le Conseil d'administration pour mettre en œuvre quelques-unes de ces recommandations.

Structure et composition du Conseil d'administration

Le Conseil d'administration a mis sur pied une Commission sur la gestion des risques chargée de l'assister dans sa fonction de gouvernance en recommandant et en maintenant un cadre de gestion des risques pour l'ICA. Cette mesure contribuera, grâce à la gestion des principaux risques, à guider l'orientation stratégique du Conseil d'administration et les activités courantes de l'ICA.

Le Conseil d'administration a également entrepris les démarches nécessaires pour modifier les Statuts administratifs de manière à ce que lui soit accordé le pouvoir de démettre un de ses membres de ses fonctions dans des circonstances exceptionnelles. Des précisions vous seront communiquées au cours des semaines à venir.

Pratiques du Conseil d'administration

Plusieurs pratiques du Conseil d'administration ont subi des modifications :

  • Une politique relative à la participation d'observateurs et d'invités aux réunions du Conseil d'administration a été adoptée plus tôt cette année (voir ici);
  • Un code de conduite des membres du Conseil d'administration est en cours de rédaction et devrait être complété cette année;
  • On tient à la fin de chaque réunion du Conseil d'administration une séance à huis-clos à laquelle participent uniquement les membres élus de celui-ci;
  • La durée de la séance d'orientation du Conseil d'administration, qui a lieu une fois l'an, est passée d'une heure à trois heures, et la trousse d'orientation fournie aux membres du Conseil comprend dorénavant le plan stratégique de l'ICA, le plan opérationnel annuel et un résumé des questions stratégiques auxquelles l'organisation fera face dans la prochaine année et au-delà.
  • On a créé un mécanisme d'auto-évaluation afin de mesurer le rendement à chaque réunion du Conseil d'administration et à la fin de chaque année.

On peut accéder au rapport complet du Groupe de travail sur la gouvernance en cliquant ici.

Cet article a été préparé par le Groupe de travail sur la gouvernance. Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet du texte ci-dessus, n'hésitez pas à communiquer avec l'un ou l'autre des membres dont le nom figure sur la liste sur le site Web de l'ICA.

 

Fort de son expérience à titre de conseiller en régimes de retraite et de ses connaissances des placements, Patrick De Roy offre, depuis de nombreuses années, ses conseils à divers clients dans le domaine de plus en plus important de la gestion du risque.

M. De Roy, qui possède les titres de FSA (Fellow de la Society of Actuaries), CERA (Chartered Enterprise Risk Analyst), CFA (analyste financier agréé) et FRM (Financial Risk Manager), en plus de celui de FICA, est associé de la firme Morneau Shepell à Montréal. « J'occupe le poste de Chef de la pratique nationale en gestion du risque », nous a-t-il indiqué. « À ce titre, je travaille avec les clients, notamment les chefs de la gestion du risque et les directeurs financiers, afin d'évaluer les risques liés aux régimes de retraite et de mettre au point des stratégies d'atténuation du risque en recourant à certaines analyses telles que la modélisation de l'actif et du passif et la répartition du risque. Par exemple, si la volatilité associée aux excédents (déficits) s'élève à 12 % par année, il me faudra fournir des renseignements supplémentaires aux clients. D'où provient ce chiffre de 12 %? Quelle proportion relève des risques liés au marché, au taux d'intérêt, à la longévité, etc.? Les entreprises se dotent de budgets de risque, car elles désirent assumer certains risques, mais elles doivent déterminer lesquels elles sont prêtes à assumer et dans quelle mesure. »

M. De Roy, qui est également responsable de la recherche à l'interne en gestion du risque auprès de la firme Morneau Shepell, ajoute que « la gestion du risque est très bien perçue au sein de l'entreprise. Il ne s'agit pas de notre activité principale, qui demeure les services traditionnels associés aux régimes de retraite et aux avantages sociaux, mais les autres experts-conseils de la firme connaissent bien les services que nous pouvons offrir à nos clients. »

« Il existe présentement une demande accrue pour les services de gestion du risque liés aux caisses de retraite. Les clients cherchent à obtenir des solutions dynamiques. S'ils doivent investir des sommes considérables dans les caisses de retraite au cours des années à venir, ils veulent s'assurer, au minimum, qu'ils n'auront pas à faire face aux mêmes problèmes que durant la crise financière de 2008. Il existe un certain risque, mais quels sont les meilleurs moyens d'en gérer la volatilité?

« De nombreuses caisses de retraite détiennent une part considérable d'actions, ce qui représente un risque majeur en raison de la volatilité des marchés. Une autre source de risque provient des taux d'intérêt, car peu de caisses de retraite sont à l'abri de la fluctuation de ces taux. Au cours des années 1990, le rendement de l'actif affichait des niveaux si élevés qu'il n'était pas facile de convaincre les promoteurs de réduire le risque auquel ils étaient exposés. Les crises de 2001 et de 2008 ont par contre réussi à leur faire comprendre qu'ils sont dans une position à risque.

« Nous travaillons maintenant avec nos clients à établir des stratégies d'atténuation du risque et à mettre au point des plans d'action pour le moment opportun. »

Selon M. De Roy, il est important d'établir un cadre de gestion du risque progressif, car certaines entreprises songent à mettre en œuvre des stratégies graduelles d'atténuation du risque plutôt que d'adopter une approche du « tout ou rien ». « Il n'est pas facile de convaincre les gens d'apporter des modifications importantes à leur politique de placements. Ils affirment qu'ils "ne possèdent pas les fonds nécessaires ou que les taux d'intérêt se situent à des niveaux trop faibles", alors ils ne désirent pas effectuer des changements importants. Certains croient même que la gestion du risque n'est qu'une mode passagère. À mon avis, les entreprises peuvent en tirer une valeur ajoutée certaine. La plupart des entreprises doivent, dans le cadre de la gestion du risque de l'entreprise, tenir compte des risques associés aux régimes de retraite et aux avantages sociaux, car les risques liés aux cotisations aux caisses de retraite sont relativement élevés. »

Selon M. De Roy, les actuaires, en tant que membres de la profession, doivent faire face à de nombreux défis. « Nous connaissons très bien le domaine de la gestion du risque. Nous possédons des connaissances spécialisées quant à la conception de cadres approfondis de gestion du risque. Toutefois, je ne crois pas que nous soyons les chefs de file sur le marché. Les comptables, par exemple, se penchent assidûment sur la question de la gestion du risque. Comme ils connaissent bien le bilan financier des secteurs d'activités de leurs clients, ils sont bien placés pour aller de l'avant dans ce domaine. Nous possédons toutefois l'expérience nécessaire pour nous tailler une place de choix sur le marché. Le titre CERA et l'appui que nous obtenons en matière de gestion du risque porteront leurs fruits au fil du temps.

« Nous pouvons certainement offrir nos services en tant que professionnels de la gestion du risque, mais la profession devra continuer à investir dans ce domaine. Nous aurons à relever des défis certains si nous voulons devenir le chef de file, mais cela ne sera pas impossible. »

 


Réal Bolduc, FICA, est devenu conseiller en placements à Industrielle Alliance Valeurs Mobilières, Québec, QC. Consultez son site Web à http://www.vosplacements.ca/.


Le réseautage est un élément clé de la carrière de tout professionnel qui réussit, et l'ICA vous offre une nouvelle possibilité d'informer vos pairs de vos réalisations et progrès.

Notre nouvelle rubrique du (e)Bulletin, Des nouvelles des actuaires, vous donnera l'occasion d'annoncer votre nouvelle nomination, votre nouveau titre, vos nouveaux titres de compétence ou d'autres renseignements vous concernant.

Vous aurez ainsi la possibilité d'informer vos confrères et consœurs actuaires et d'autres professionnels du domaine financier – qu'il s'agisse d'ex-collègues, d'anciens confrères ou consœurs d'université, d'employeurs potentiels, de futurs clients, etc. – de, par exemple :

  • Votre nouvelle nomination;
  • Votre nouveau titre ou nouveau champ de responsabilité;
  • Vos nouvelles qualifications;
  • Vos nouvelles coordonnées;
  • Un prix ou une reconnaissance qui vous a été décerné;
  • La publication de documents ou d'articles.

Il vous suffit d'envoyer un courriel – une simple ligne suffit, mais n'hésitez pas à en mettre davantage si vous le souhaitez – au rédacteur anglais de l'ICA à andrew.melvin@actuaires.ca. Nous veillerons à ajouter cette information au numéro suivant du (e)Bulletin.

Veuillez inclure un numéro de téléphone auquel nous pouvons vous joindre pendant la journée et, si possible, une photo couleur à haute résolution. Pour être ajoutée au numéro à paraître, votre information doit nous parvenir au moins une semaine avant le dernier jour ouvrable du mois.

 
PERSONNES INFLUENTES


[logo disponible en anglais seulement]

Dans le monde des affaires d'aujourd'hui, se tenir au courant des nouvelles idées et des plus récentes pratiques commerciales est vital pour n'importe quel professionnel prospère.

Mais en raison des budgets de plus en plus restreints et des contraintes de temps croissantes, il peut être difficile d'assister à des assemblées, à des conférences et à des présentations traitant des importantes avancées et des nouvelles approches.

Heureusement, il existe un site Web qui rassemble en un seul endroit plus de 900 conférenciers et qui donne accès gratuitement aux vidéos et aux transcriptions de ces discours et conférences.

TED.com est le site Web de TED (Technology, Entertainment, Design), un organisme sans but lucratif établi à Vancouver et à New York, qui se consacre aux « idées dignes d'être propagées » (ideas worth spreading). Lancée sous forme de conférence en 1984, TED comporte aujourd'hui deux conférences annuelles TED tenues à Long Beach et à Palm Springs, ainsi qu'une conférence mondiale, la TEDGlobal Conference, qui se tient au Royaume-Uni chaque été.

Chacun de ces événements réunit d'éminents penseurs, leaders et créateurs, qui relèvent le défi de donner le « discours de leur vie » en 18 minutes ou moins. Chaque semaine, de nouvelles vidéos des allocutions, sous-titrées en anglais et en plusieurs autres langues, sont versées sur le site et peuvent être partagées et publiées.

Ces allocutions portent sur une panoplie de sujets d'intérêt pour les professionnels désireux d'accroître leur base de connaissances. À titre d'exemple, une recherche lancée au moyen du mot clé « business » révèle 191 allocutions prononcées par diverses personnes, dont :

Les autres sujets, abordés par des conférenciers tels l'ancien président Bill Clinton, le milliardaire Bill Gates, l'architecte canadien Moshe Safdie et le professeur Stephen Hawking, sont aussi variés que les leçons tirées d'un écrasement d'avion, l'essai d'une nouvelle chose pendant 30 jours, en passant par comment mieux écouter et comment repérer les menteurs.

Points positifs : l'étendue de l'information à laquelle on peut accéder sans frais.
Points négatifs : bon nombre d'allocutions ne sont pas encore sous-titrées en français (en particulier en français canadien). Certaines allocutions gagneraient à être plus longues.

Adresse :
http://www.ted.com/

 
LES PUBLICATIONS DU MOIS

Section conjointe sur la gestion du risque – Demande d'essais

La Section conjointe sur la gestion du risque de l'Institut canadien des actuaires, de la Society of Actuaries et de la Casualty Actuarial Society, en collaboration avec l'International Network of Actuaries in Risk Management, propose de publier une troisième série d'essais, dont le point de mire sera Les mesures du risque pour la prise de décisions et l'ORSA.

La National Association of Insurance Commissioners discute d'une proposition qui exigerait que des groupes d'assureurs de grande taille effectuent une évaluation interne du risque et de la solvabilité (own risk and solvency assessment (ORSA)), définie comme un processus dont se charge un assureur ou un groupe d'assurance pour évaluer le caractère adéquat de sa gestion du risque et sa position actuelle et future en matière de solvabilité.

La Section conjointe sur la gestion du risque vous invite à soumettre des essais qui explorent des questions telles que les suivantes :

  • Quelles questions une entreprise doit-elle poser en vertu d'une ORSA?
  • Comment une entreprise peut-elle mieux comprendre ses propres risques?
  • Un modèle de capital économique doit-il effectuer une ORSA?
  • Qui sont les intervenants?

Chaque essai devrait contenir au plus 1 500 mots, en français ou en anglais, et doit être soumis au plus tard le vendredi 2 décembre 2011 à smartz@soa.org. Des prix d'une valeur pouvant atteindre 1 000 $ seront décernés aux essais méritants.

Pour de plus amples renseignements, et pour lire les deux premiers livres électroniques d'essais de la Section conjointe sur la gestion du risque, veuillez accéder aux liens ci-dessous.

Plus de détails 
(en anglais seulement)

Premier livre électronique, Gestion des risques : La crise financière actuelle, les leçons tirées et les répercussions dans l'avenir : http://www.actuaires.ca/members/publications/2009/erm/209073f.pdf

Deuxième livre électronique, Gestion des risques : Deuxième partie – Le risque systémique, la réforme financière et la voie de l'avenir pour s'éloigner de la crise financière :
http://www.actuaries.ca/members/publications/2011/211050f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : David Schraub à David.Schraub@avivausa.com ou Robert Wolf à rwolf@soa.org

Colloque sur les investissements de l'ICA – Des sujets relatifs aux régimes de retraite et à l'assurance seront abordés

Le Colloque sur les investissements de l'ICA est de retour. Il se tiendra à l'hôtel Hilton Doubletree de l'aéroport de Toronto, le 3 novembre 2011.

Ne manquez pas ce programme intéressant et instructif, qui abordera des sujets relatifs à l'assurance comme «Le risque de crédit dans les sociétés d'assurance» et «La gestion des actifs d'assurance en vertu de Solvabilité II», ainsi que des sujets relatifs aux régimes de retraite. Pour plus de détails sur le programme, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Vous pouvez vous inscrire par télécopieur, par la poste ou en ligne au moyen de notre formulaire d'inscription et de transaction sécurisé.

Lien : http://www.actuaires.ca/meetings/investment_seminar/2011/program_f.asp

Contact pour questions supplémentaires : Nancy Jenkinson, responsable, service des réunions, à nancy.jenkinson@actuaires.ca. Tél. : 613-236-8196, poste 104; téléc. : 613-233-4552

Colloque sur les régimes de retraite de l'ICA

Le Colloque sur les régimes de retraite de l'ICA aura lieu le 2 novembre 2011 à l'hôtel Hilton Doubletree de l'aéroport de Toronto.

Ne manquez pas cette occasion de prendre part à des séances instructives sur le marché des rentes canadien et les solutions d'atténuation des risques, l'évaluation des régimes de retraite en cas de rupture du mariage et le projet de loi 133 de l'Ontario, ainsi que la progression au-delà des taux de remplacement traditionnels, les questions d'évaluation comptable et plus encore.

Vous pouvez vous inscrire par télécopieur, par la poste ou en ligne au moyen de notre formulaire d'inscription et de transaction sécurisé.

Lien : http://www.actuaires.ca/meetings/pension/2011/program_f.asp

Contact pour questions supplémentaires : Nancy Jenkinson, responsable, service des réunions, à nancy.jenkinson@actuaires.ca. Tél. : 613-236-8196, poste 104; téléc. : 613-233-4552

Version définitive de la Section générale des Normes de pratique – Prise en compte des événements relatifs au travail

La version définitive des modifications apportées aux normes de pratique a été approuvée par le Conseil des normes actuarielles le 23 août 2011. Ces normes définitives comprennent la révision de la définition d'«événement subséquent» [en anglais seulement], l'ajout de la nouvelle sous-section 1515 et la modification des sous-sections 1520 et 1820.

Les révisions apportées aux normes de pratique entrent en vigueur le 1er octobre 2011.

Comme les modifications apportées ne constituent pas des changements importants aux normes de pratique actuelles mais plutôt un remaniement des libellés afin d'en améliorer la clarté, la mise en œuvre hâtive de la version définitive des normes de pratique est autorisée.

Normes de pratique définitives (corrections soulignées) : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211091f_red_lined.pdf
Normes de pratique définitives (version propre) : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211091f_clean.pdf
Note de service : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211092f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Stephen Butterfield, président, groupe désigné, à stephen.butterfield@towerswatson.com

Le président de l'ICA comparaît devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Jim Christie, président de l'ICA, et Michel St-Germain, membre du Conseil d'administration, comparaîtront devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires le jeudi le 29 septembre 2011, à 11 h 30. Ils aborderont les régimes de pension agréés collectifs (RPAC) et l'implication actuarielle éventuelle dans le domaine des soins de santé.

Les membres peuvent visionner les délibérations en accédant au lien ci-dessous.

Lien : Cliquer ici (FINA numéro de réunion 11 le 29 septembre 2011)

Contact pour questions supplémentaires : Josée Racette, gestionnaire de projet, communications et affaires publiques, à josee.racette@actuaires.ca

Mémoire au Ministère des Finances du Canada

L'Institut canadien des actuaires a fait part de ses observations sur le document de consultation du ministère des Finances du Canada intitulé Règles fiscales concernant les régimes de pension agréés collectifs (RPAC).

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211090f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Marc-André Melançon, président, Direction des services aux membres à mamelancon@rgare.ca

Webémission : Table ronde économique

Le 19 octobre 2011
Midi à 13 h 30 (HAE)

Conférenciers

  • Nadine Gorsky, modératrice, présidente de la Sous-commission sur les placements de la Commission de l'éducation permanente, et experte en actuariat au Bureau du surintendant des institutions financières
  • Allan Seychuk, vice-président, économie et gestion de portefeuilles institutionnels, Placements Phillips, Hager & North
  • Stephen Gordon, professeur, département d'économie, Université Laval
  • Gavin Benjamin, président, Commission des rapports financiers des régimes de retraite (CRFRR), et conseiller principal, Towers Watson
  • Edward Gibson, président, Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie (CRFCAV), et vice-président principal et actuaire en chef à Empire Vie

Plus que jamais, la conjoncture économique est vue comme étant le facteur de risque majeur pour les régimes de retraite et les sociétés d'assurance. En 2008, nous avons vécu le pire ralentissement financier depuis la grande dépression. Au début de 2009, l'ICA a commandité notre première table ronde économique sous forme de webémission, laquelle a joui d'une réception favorable. Désormais, alors que l'économie semble entrer dans une nouvelle ère d'incertitude, il est essentiel que les actuaires continuent d'explorer les éléments fondamentaux qui la dirigent et les marchés financiers. Le travail actuariel ayant toujours été interdisciplinaire, l'objectif de cette webémission est de développer l'expertise dans la branche économique de notre discipline. Voici votre chance d'entendre deux économistes – un qui travaille au sein d'un cabinet canadien de gestion des placements et l'autre qui est professeur dans une université canadienne – partager leurs idées au sujet de la conjoncture économique récente et les perspectives futures. De plus, les présidents de la CRFRR et de la CRFCAV se pencheront sur la signification de cette conjoncture dans le contexte du travail actuariel au titre des régimes de retraite et de l'assurance-vie.

Nous vous prions de profiter de cette occasion stimulante de créer un dialogue entre les économistes et les actuaires.

Lien : http://www.actuaires.ca/webcasts/index_f.cfm (Les membres doivent ouvrir une session sur le site des membres afin d'obtenir les tarifs pour les membres.)

Contact pour questions supplémentaires : Leona Campbell à leona.campbell@actuaires.ca; téléphone : 613-236-8196, poste 124; téléc. : 613-233-4552

Webémission – Risques émergents de grande importance : Pour une plus grande clarté et compréhension

Le 13 octobre 2011
Midi à 13 h 30 (HAE)

Conférencier :
Alan D. Roth, chef de la gestion des risques, Advanced Fusion Systems

Cette webémission portera un regard détaillé sur les risques émergents, y compris les tempêtes solaires (incluant les impulsions électromagnétiques), les événements météorologiques extrêmes, la rareté d'eau et de nourriture, les cybermenaces, les changements climatiques, les pandémies et les séismes/tsunamis.

La plupart de ces événements sont porteurs d'un aspect cygne noir. Règle générale, nous continuons à vivre en présumant que nous nous en sortirons. Il est peu probable que nous ressentions l'impact total d'un ou l'autre de ces risques, du moins dans le futur proche, et notre vie nous tient déjà assez occupés comme c'est là. Mais ceux qui ont une aversion au risque, ainsi que les agences gouvernementales et les sociétés d'assurance, commencent à se pencher de plus près sur ces risques et à en évaluer les probabilités. Malheureusement, une telle évaluation se veut difficile en raison des informations conflictuelles et des nombreux inconnus. De plus, le Canada est très vulnérable devant certains de ces risques, lesquels seront abordés.

Pour vous inscrire à cette webémission et à d'autres webémissions de l'ICA, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien : http://www.actuaires.ca/webcasts/index_f.cfm (Les membres doivent ouvrir une session sur le site des membres afin d'obtenir les tarifs pour les membres.)

Contact pour questions supplémentaires : Leona Campbell à leona.campbell@actuaires.ca; téléphone : 613-236-8196, poste 124; téléc. : 613-233-4552

Webémission — Risques extrêmes : Des torpilles dans l'eau

Le mercredi 28 septembre 2011
Midi à 13 h 30 (HAE)


Conférencier : Sim Segal, président, SimErgy Consulting

La plupart des organisations négligent couramment plusieurs risques extrêmes. Dans cette webémission, nous identifions ces risques extrêmes, discutons de leurs causes et caractéristiques profondes et offrons des suggestions sur la manière de les atténuer.

Lien : http://www.actuaires.ca/webcasts/webcast_download_f.cfm?intWebinarID=102 (Les membres doivent ouvrir une session sur le site des membres afin d'obtenir les tarifs pour les membres.)

Contact pour questions supplémentaires : Leona Campbell, coordonnatrice, admissibilité et éducation, à leona.campbell@actuaires.ca

Révision de l'exposé-sondage concernant les Normes de pratique – Tarification des assurances IARD (section 2600)

La révision de l'exposé-sondage concernant les normes de pratique sur la tarification des assurances IARD (section 2600) a été approuvée à des fins de distribution par le Conseil des normes actuarielles (CNA) le 20 septembre 2011.

Le CNA souhaite recevoir des commentaires des membres de l'ICA et d'autres intervenants sur les changements apportés depuis la version initiale de l'exposé-sondage. Les commentaires devraient être envoyés à Shams Munir, à l'adresse shams.munir@ca.ey.com, avec une copie à Chris Fievoli, actuaire résident de l'ICA, à l'adresse chris.fievoli@actuaires.ca, avant le 31 octobre 2011.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211089f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Shams Munir, président, groupe désigné, à shams.munir@ca.ey.com

Importante collaboration entre Gestion de portefeuille Natcan et l'Institut canadien des actuaires

Montréal, le 21 septembre 2011 – Gestion de portefeuille Natcan (Natcan) et l'Institut canadien des actuaires (ICA) sont heureux d'annoncer leur nouvelle collaboration dans la production d'une courbe de taux d'actualisation comptable.

La Courbe de taux d'actualisation comptable ICA de Natcan contribuera à supporter la pratique actuarielle canadienne en fournissant un point de référence pour l'évaluation du passif des régimes de retraite et d'avantages sociaux. Celle-ci sera disponible sur le site Internet de Natcan, au http://www.natcan.com/.

Cette association entre Natcan et l'ICA témoigne de l'engagement de Natcan en tant qu'important fournisseur de solutions spécialisées et de sa volonté à combler les besoins des répondants des régimes de retraite et d'avantages sociaux.

À propos de Gestion de portefeuille Natcan
Créée en 1990, Gestion de portefeuille Natcan inc. est une filiale de la Banque Nationale dont 14 % de l'actionnariat est détenu par son équipe de gestion. Reconnue comme un important gestionnaire institutionnel au Canada, elle se spécialise en gestion de portefeuille pour des caisses de retraite et des fondations, en gestion de fonds communs, ainsi qu'en gestion privée. Au 30 juin 2011, Gestion de portefeuille Natcan détenait un actif sous gestion d'environ 26 milliards de dollars et comptait une centaine d'employés. Pour plus d'information, consultez le site Internet de Natcan, au
http://www.natcan.com/.

Renseignements
Personne-contact de Gestion de portefeuille Natcan : Michael Quigley, premier vice-président de la distribution, à
mquigley@natcan.com ou au (514) 871-7671.

Personne-contact de l'ICA : Josée Racette, gestionnaire de projet, affaires publiques, à josee.racette@actuaires.ca ou au (613) 236-8196, poste 107.

Note éducative – Hypothèse relative au taux d'actualisation comptable en matière de régimes de retraite et de régimes d'avantages sociaux postérieurs à l'emploi

La présente note éducative fournit des conseils aux actuaires chargés de conseiller les promoteurs de régimes de retraite sur la sélection d'un taux d'actualisation pour un régime de retraite canadien en vertu des normes comptables canadiennes, américaines ou internationales.

De plus, Gestion de portefeuille Natcan (Natcan) et l'Institut canadien des actuaires (ICA) sont heureux d'annoncer leur nouvelle collaboration dans la production d'une courbe de taux d'actualisation comptable. La Courbe de taux d'actualisation comptable ICA de Natcan, qui est disponible à des fins de téléchargement à http://www.natcan.com/, contribuera à supporter la pratique actuarielle canadienne en fournissant un point de référence pour l'évaluation du passif des régimes de retraite et d'avantages sociaux.

Note éducative : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211088f.pdf
Courbe de taux d'actualisation comptable ICA/Natcan : http://www.natcan.com/

Contact pour questions supplémentaires : Gavin Benjamin, président, Groupe de travail sur les taux d'actualisation applicables à la comptabilisation des prestations de retraite et postérieures à la retraite, à gavin.benjamin@towerswatson.com

Le périodique Gestion du risque d'août 2011 est disponible dans les deux langues officielles

L'ICA vient de produire la version française du périodique Gestion du risque, qui est maintenant disponible dans les deux langues officielles sur le site Web de la Society of Actuaries (SOA). La Section de la gestion du risque est coparrainée par l'ICA, la Casualty Actuarial Society et la SOA et a pour objectif de contribuer à l'avancement de l'éducation et de la recherche dans le domaine de la gestion du risque d'entreprise (GRE) et de mettre en place des techniques d'avant-garde en la matière.

Lien : http://www.soa.org/library/newsletters/risk-management-newsletter/2011/august/jrm-2011-iss22-french.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Les Dandridge, directeur, communications et affaires publiques, à les.dandridge@actuaires.ca

Modification mineure aux Normes de pratique concernant l'évaluation des régimes de retraite (sous-section 3260) – Version française

La sous-section 3260 de la version française des normes de pratique a été approuvée par le Conseil des normes actuarielles le 23 août 2011. Les changements apportés sont indiqués en corrections soulignées dans la version actuelle des normes de pratique.

La date d'entrée en vigueur de la norme de pratique révisée est le 1er septembre 2011.

Lien : http://www.actuaries.ca/members/publications/2011/211083f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Dave Pelletier, président, Conseil des normes actuarielles, à dave@davep.ca

Supplément de note éducative : Conseils sur les hypothèses pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité – Août 2011

Les conseils les plus récents de la Commission des rapports financiers des régimes de retraite (CRFRR) concernant les hypothèses pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité ont été communiqués dans un supplément de note éducative publiée le 7 juin 2011.

Les conseils contenus dans le supplément de note éducative du 7 juin 2011 concernant les estimations du prix d'achat de rentes collectives non indexées reposaient en partie sur les prix fournis par six sociétés d'assurance pour des contrats types de rentes collectives, qui se fondaient sur les conditions de prix en vigueur au 31 mars 2011, et en partie sur les données sur les achats réels de rentes collectives effectués au cours du premier trimestre de 2011 et au début du deuxième trimestre de 2011, fournies par quelques cabinets d'actuaires-conseils.

Afin de continuer à surveiller les prix des rentes collectives, la CRFRR a obtenu des prix à titre indicatif selon le même processus qui a été suivi pour recueillir ceux en date du 31 mars 2011, mais en se fondant sur les conditions de prix en vigueur au 30 juin 2011. Les prix des rentes non indexées donnés à titre indicatif au 31 mars 2011 et au 30 juin 2011 peuvent se résumer comme suit.

MOYENNE DES TROIS PRIX LES PLUS CONCURRENTIELS
(SELON LA TABLE DE MORTALITÉ UP94 ASSORTIE
DE PROJECTIONS GÉNÉRATIONNELLES)

  Gros achats Petits achats
  31/03/2011
30/06/2011
31/03/2011
30/06/2011
Retraités
       
Taux d'actualisation
4,43 %
4,05 %
4,48 %
4,12 %
Écart par rapport à la série CANSIM V39062
+0,73 % 
+ 0,56 % 
+0,78 %
+ 0,63 %
Participants avec droits acquis différés
       
Taux d'actualisation
4,50 %
4,14 %
4,48 %
4,11 %
Écart par rapport à la série CANSIM V39062 + 0,80 % 
+ 0,65 % 
+ 0,78 % 
+ 0,62 % 

Si pris à part, les prix à titre indicatif laissent à entendre une diminution de l'excédent (écart) de la moyenne des taux d'actualisation, dans le cas des assureurs ayant fourni les trois prix les plus concurrentiels, de concert avec la table de mortalité UP94 assortie de projections générationnelles (déterminée à l'aide de l'échelle AA), par rapport au rendement à long terme des obligations du gouvernement du Canada (GC) (série V39062). Cependant, les conseils donnés le 7 juin 2011 ont complété les prix à titre indicatif du 31 mars 2011 au moyen de données sur les achats réels récents de rentes et un écart de 70 points de base a été recommandé, ce qui est légèrement inférieur à l'écart suggéré en fonction exclusivement des prix à titre indicatif du 31 mars 2011.

Les données sur les achats réels de rentes collectives recueillies par la CRFRR pour le deuxième trimestre et le début du troisième trimestre de 2011 étaient très limitées, mais ne présentaient toutefois aucun modèle menant la CRFRR à conclure que les conseils du 7 juin 2011 n'étaient plus appropriés. Par conséquent, et compte tenu de la variation relativement modeste des écarts que peuvent suggérer les prix à titre indicatif du 30 juin 2011, la CRFRR a décidé qu'il n'y a pas, pour le moment, suffisamment de preuves pour modifier les conseils donnés dans la note éducative du 7 juin 2011.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211087f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Gavin Benjamin, président, Commission des rapports financiers des régimes de retraite, à gavin.benjamin@towerswatson.com

Déclaration d'intention concernant les Normes de pratique sur la modélisation – Ajout d'une nouvelle section à la Section générale des Normes de pratique

La création et l'utilisation de modèles font partie intégrante du travail actuariel. Le Conseil des normes actuarielles (CNA) estime que l'élaboration d'une norme de pratique régissant l'utilisation de modèles contribuerait à améliorer la qualité du travail et à accroître la capacité de la profession actuarielle dans ce domaine. Ces nouvelles normes de pratique porteraient sur les questions de pertinence, de contrôle, de recours et de divulgation relativement à l'utilisation de modèles.

Le Conseil des normes actuarielles demande aux membres de l'ICA et aux autres parties intéressées de lui transmettre leurs commentaires au sujet de la présente déclaration d'intention au plus tard le 31 octobre 2011, de préférence sous forme électronique, à Richard Gauthier, à l'adresse
richard.gauthier@ca.pwc.com, avec une copie à Chris Fievoli, à l'adresse chris.fievoli@actuaires.ca.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211086f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Richard Gauthier, président, groupe désigné, à richard.gauthier@ca.pwc.com

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

L'Institut canadien des actuaires a présenté ses commentaires au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2011.

Lien : http://www.actuaries.ca/members/publications/2011/211082f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Les Dandridge, directeur, communications et affaires publiques, à les.dandridge@actuaires.ca

Ébauche de note éducative : Conseils au sujet des avis sur l'équité exigés par la Loi sur les sociétés d'assurances

Les modifications apportées à la Loi sur les sociétés d'assurances à la suite de l'adoption du projet de loi C-57 (2005) prévoient, pour les conseils d'administration, de nouvelles obligations de gouvernance qui portent sur les politiques de participation, la gestion des comptes de participation et la modification des polices ajustables. Cette même loi exige des actuaires désignés qu'ils donnent leur avis sur l'équité de ces polices et des pratiques de gestion. Le Groupe de travail sur le projet de loi C-57 de l'ICA prépare actuellement une note éducative ayant pour but d'aider l'actuaire à formuler ces avis sur l'équité.

Une ébauche de la présente note éducative est publiée à titre de document de travail, actuellement disponible seulement sur la page du Groupe de travail sur le projet de loi C-57. Elle sera publiée officiellement à titre de note éducative une fois les commentaires de membres et de parties intéressées reçus. L'occasion de formuler des commentaires à ce sujet sera offerte lors de la réunion d'experts dans le cadre du prochain Colloque pour l'actuaire désigné.

Lien : Cliquer ici

Contact pour questions supplémentaires : Nick Bauer, président, Groupe de travail sur le projet de loi C-57, à nbauer@eckler.ca

Version définitive des Normes de pratique concernant la révision de la sous-section 2460, Rapport au conseil d'administration sur la partie 2000 des Normes de pratique – Normes de pratique applicables à l'assurance, Intégration du libellé type pour les opinions sur l'équité

La révision finale ci-jointe de la sous-section 2460 des normes de pratique a été approuvée par le Conseil des normes actuarielles (CNA) le 23 août 2011.

Puisque les opinions sur l'équité seraient potentiellement rendues publiques, le CNA estime qu'il est souhaitable d'uniformiser le libellé des opinions émises sans réserve afin qu'elles soient formulées de façon uniforme et sans équivoque, que l'interprétation par le public de telles opinions émises par les actuaires désignés soit cohérente et qu'une éventuelle interprétation erronée découlant de différences mineures dans le libellé d'opinions visant à transmettre le même message soit évitée.

La date d'entrée en vigueur à la fois de la loi et des normes de pratique définitives est fixée au 1er décembre 2011. Par conséquent, la mise en œuvre hâtive est permise.

Normes de pratique définitives : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211084f.pdf
Note de service : http://www.actuaires.ca/members/publications/2011/211085f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Nick Bauer, président, groupe désigné, à nbauer@eckler.ca

Atelier sur la gestion du risque d'entreprise : Le 15 novembre 2011
Ouverture de la période d'inscription

La période d'inscription à l'Atelier sur la gestion du risque d'entreprise (GRE) est maintenant ouverte; celui-ci se tiendra le 15 novembre au Metro Toronto Convention Centre, édifice nord, au 225 Front Street West, à Toronto.

Cet atelier mettra à l'honneur Sim Segal, président de SimErgy Consulting et leader reconnu mondialement dans le domaine de la pensée en matière de GRE. Son ouvrage, Corporate Value of Enterprise Risk Management, a récemment été adopté dans le cadre du programme de cours de Chartered Enterprise Risk Analyst (CERA).

Les 30 premières personnes à s'inscrire se verront remettre une copie autographiée de l'ouvrage de M. Segal.

Lien : http://www.actuaires.ca/meetings/ERM/2011/erm_program_f.cfm

Contact pour questions supplémentaires : Nancy Jenkinson à nancy.jenkinson@actuaires.ca; par téléphone au (613) 236-8196, poste 104; par télécopieur au (613) 233-4552

Webémission – La gestion et la mesure des risques de garanties de fonds distincts (rentes variables)

Le mardi 13 septembre 2011
Midi à 13 h 30 (HAE)

Conférenciers :

  • Jonathan Edwards, analyste principal des marchés de capitaux, BSIF
  • Mark Evans, vice-président et actuaire, Aegon (États-Unis)
  • Josh Braverman, vice-président principal, chef d'équipe des instruments dérivés, AXA Equitable

Les garanties de fonds distincts constituent un élément important de la stratégie et du profil de risque de l'industrie de l'assurance-vie au Canada. Cette webémission souligne les facteurs importants à considérer au moment de gérer et mesurer les risques associés à ces garanties, y compris les sujets suivants :

  • Gouvernance et surveillance du risque de marché à l'échelle des sociétés d'assurance – Un point de vue réglementaire
    • risques de marché des rentes variables;
    • examen des rôles et responsabilités des principaux intervenants;
    • surveillance des risques, mesure des risques et rapport des risques.
  • Les points fondamentaux en matière de couverture des fonds distincts
    • risques;
    • facteurs à considérer en matière de couverture;
    • répartition;
    • efficacité en matière de couverture;
    • objectif de la couverture.
  • Conception efficace de produits destinés à la couverture et aux expositions à la volatilité de couverture

    Niveau d'expertise ciblé : Modéré

Lien : http://www.actuaries.ca/webcasts/webcast_download_f.cfm?intWebinarID=101
(Les membres doivent ouvrir une session sur le site des membres afin d'obtenir les tarifs pour les membres.)

Contact pour questions supplémentaires : Leona Campbell, coordonnatrice, admissibilité et éducation, à leona.campbell@actuaires.ca

 
Calendrier des rencontres
Date Événement Hôtel Ville

Le 2 novembre 2011

Colloque sur les régimes de retraite

Hôtel Hilton Doubletree

Toronto (Ontario)

Le 3 novembre 2011

Colloque sur les investissements

Hôtel Hilton Doubletree

Toronto (Ontario)

Le 10 novembre 2011

Professionnalisme

Hôtel Royal York

Toronto (Ontario)

Le 1er décembre 2011

Professionnalisme

Hôtel Hilton Montréal Bonaventure

Montréal (Québec)

Les 7 et 8 décembre 2011

Colloque sur les compétences en affaires

St. Andrew's Club Conference Centre

Toronto (Ontario)

Le 29 février 2012

Atelier sur la gestion du risque d'entreprise

Metro Toronto Convention Centre

Toronto (Ontario)

Du 3 au 6 juin 2012

Cours orienté vers la pratique

Delta Ottawa

Ottawa (Ontario)

Les 21 et 22 juin 2012

Assemblée annuelle

Hôtel Hilton Doubletree

Toronto (Ontario)

Les 20 et 21 septembre 2012

Colloque pour l'actuaire désigné

Hôtel Fairmont Royal York

Toronto (Ontario)

Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur tous les événements de l'ICA à l'adresse http://www.actuaires.ca/meetings/calendar_of_meetings_f.cfm.
Vous pouvez aussi téléphoner à Nancy Jenkinson au (613) 236-8196, poste 104 ou lui écrire à
nancy.jenkinson@actuaires.ca.

Pour des renseignements sur les webémissions de l'ICA, veuillez accéder au lien suivant : http://www.actuaires.ca/webcasts/index_f.cfm.

 
Le Point sur le Conseil et les Directions

Conseil

Le Groupe de travail consultatif sur les régimes de retraite est devenu une commission qui relève de la Direction des services aux membres.

Claude Ferguson a été nommé membre de la Direction de l'admissibilité et de la formation, avec date d'entrée en vigueur le 21 septembre 2011.

Claire Bilodeau, Julie Chambers, Sylvie Charest, John Dark, Marcia Gallos, Frank Grossman, Marc-André Melançon (président), Marcus Robertson, Cathy Shum-Adams (vice-présidente), Michel St-Germain et Chris Townsend ont été nommés pour constituer la Direction des services aux membres 2011-2012, avec date d'entrée en vigueur le 21 septembre 2011. Nota : Richard Bisson et Gary Walters ont terminé leur mandat au sein de la direction le 30 juin 2011. Les nouveaux membres approuvés sont Claire Bilodeau et Frank Grossman.

Liam McFarlane a été nommé vice-président de la Commission de déontologie, avec date d'entrée en vigueur le 21 septembre 2011. François Boulanger a été nommé membre de la commission, également avec date d'entrée en vigueur le 21 septembre 2011.

Margaret Verbeek a été nommée membre de la Commission de finance, avec date d'entrée en vigueur le 21 septembre 2011.

Isabelle Larouche a été nommée représentante de l'ICA au Comité sur l'éducation de l'Association Actuarielle Internationale.

Direction de l'admissibilité et de la formation

Tulio Walles a été nommé membre de la Sous-commission sur les régimes de retraite de la Commission de l'éducation permanente.

Marcus Roberston a été nommé membre observateur pour la Society of Actuaries (SOA) au sein de la Commission de l'agrément.

Lynn Grenier-Lew a été nommée vice-présidente de la Commission de l'éducation permanente.

Carole Vincent a été nommée membre de la Sous-commission organisatrice du volet assurance-vie individuelle et rentes de la Commission des programmes d'étude et examens pour le Cours orienté vers la pratique (COP) 2012.

Wes Foerster a été nommé président de la Sous-commission organisatrice du volet finances et placements de la Commission des programmes d'étude et examens pour le COP, et Julia Viinikka a été nommée membre de la sous-commission.

Un Groupe de travail sur la co-commandite a été créé. Dave Dickson assume la présidence, et Jim Lewis, Brian Louth, John Have et Jason Vary en sont les membres. Le mandat du groupe de travail est d'améliorer la coordination et la communication avec la Society of Actuaries et la Casualty Actuarial Society.

Un Groupe de travail sur la valeur pratique d'un volet général dans le cadre du COP a été créé avec le mandat d'évaluer la valeur pratique d'un volet général dans le cadre du COP 2012. Dave Dickson est le président, et John Have, Paul Winokur et Thomas Hinton en sont les membres.

La Commission sur l'application des règles et des normes et la Commission sur les Règles de déontologie ont été dissoutes avec remerciements, avec date d'entrée en vigueur le 21 septembre 2011.

À titre d'information seulement :

Julia Viinikka a démissionné de la présidence de la Sous-commission organisatrice du volet finances et placements de la Commission des programmes d'étude et examens pour le COP.

Yanick Chainey a laissé la Sous-commission sur les régimes de retraite de la Commission de l'éducation permanente.

Gary Walters a laissé la Commission de l'éducation permanente, et Amy Pun a démissionné de la vice-présidence.