CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires

novembre 2010
Votre Institut


par Micheline Dionne, FICA
Présidente de l'ICA

Cinq mois se sont écoulés depuis le début de mon mandat à la présidence de l'ICA, et cette période mouvementée – mais agréable – m'a déjà permis d'acquérir une toute nouvelle perspective de notre profession. À l'approche de la période des Fêtes, permettez-moi de partager avec vous mes pensées sur le caractère remarquable de notre profession.

Dans le cadre de nos activités professionnelles courantes, il est normal de nous concentrer sur notre domaine de pratique individuel et sur les projets complexes qui font appel à notre formation et à notre expertise. Les fonctions exigeantes de l'actuaire requièrent toujours de la discipline, le souci du détail et une nature rigoureuse. On a rarement le temps de prendre un recul et de réfléchir à la profession dans son ensemble, en particulier dans un pays aussi grand et diversifié que le Canada. La vie professionnelle du praticien dans le domaine des régimes de retraite à Halifax est très différente de celle du spécialiste de l'expertise devant les tribunaux du centre-ville de Vancouver, et ceux-ci pourraient avoir des attentes bien différentes envers l'ICA.

Mais l'acquisition de cette nouvelle perspective élargie de la profession actuarielle au Canada ne constitue que l'un des avantages inestimables que j'ai associés à l'accession à la présidence de l'ICA. Mon nouveau rôle m'a permis d'apprécier à plein l'importance du volet bénévole de l'ICA et le travail qu'ils accomplissent à l'échelle nationale et internationale. Lorsque j'ai rencontré les actuaires de l'Inde, j'ai été épatée d'apprendre qu'ils avaient créé leurs normes en s'inspirant de celles qui leur semblaient les meilleures partout dans le monde et de constater que leurs normes sont incroyablement semblables aux normes canadiennes. J'ai aussi découvert toute l'estime qu'on nous porte dans les Caraïbes et toute l'importance qu'on accorde à notre présence. C'est avec grande fierté que je présenterai, avec d'autres actuaires canadiens, un exposé sur les Normes internationales d'information financière (IFRS) à la conférence annuelle de la Caribbean Actuarial Association au début décembre. Ils comptent sur nous, tout en travaillant également d'arrache-pied pour s'y préparer eux-mêmes.

J'ai pu également constater toute l'ampleur de la valeur de nos bénévoles, ainsi que les remarquables efforts qu'ils déploient pour veiller à ce que notre profession évolue de manière à satisfaire aux demandes toujours changeantes. Notre organisme compte des milliers de membres, qui évoluent dans des collectivités de tous genres se trouvant dans des provinces et territoires très différents, unis par la volonté de voir notre profession se développer et prospérer. En associant mon nom aux mémoires à l'intention des gouvernements ou aux positions publiques de l'ICA, ou encore en représentant l'Institut à l'étranger, je représente, de toute évidence, de nombreuses personnes qui travaillent avec diligence dans le but de concevoir des produits actuariels de qualité supérieure. Nous avons été de véritables chefs de file et j'espère que nous le demeurerons encore bien des années sans jamais nous asseoir sur nos lauriers. Notre secteur se complexifie chaque année; nous devons donc poursuivre notre bon travail. La concurrence bâtit sur ce qui a été accompli de meilleur et il nous faut aussi pousser plus loin l'excellence pour demeurer pertinents.

Chaque jour, je me sens honorée d'être présidente et légèrement soucieuse face à la responsabilité qui m'incombe. Mais, jusqu'ici, mes fonctions m'ont démontré que notre profession a de quoi être fière, et je suis certaine que nous sommes en mesure de relever tous les défis que nous réserve l'année 2011.

Meilleurs vœux à vous tous et merci de votre dévouement et de votre soutien extraordinaires.

Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire à president@actuaires.ca.

Micheline Dionne, FICA, est la présidente de l'Institut canadien des actuaires.

 
Article en Primeur


par Rob Stapleford, FICA

Depuis quelque temps, l'Institut canadien des actuaires (ICA) envisage la mise en œuvre d'un programme d'agrément universitaire canadien, auparavant désigné comme les futures méthodes d'éducation, ou FME.

En mai, le Conseil d'administration de l'ICA a réaffirmé sa volonté de procéder à l'élaboration d'un programme d'agrément exclusivement canadien. Une nouvelle Commission de l'agrément (CA) a été formée, laquelle a examiné en profondeur les critères et le processus d'agrément dans la perspective d'un modèle exclusivement canadien.

Au cours de cet examen, la CA s'est penchée sur les préoccupations des membres à l'égard du maintien de normes élevées pour la profession actuarielle au Canada et sur le point de vue des universités à l'égard des aspects pratiques associés à la mise en œuvre d'un tel système. Il importe de faire remarquer que le programme a pour but de rehausser la profession actuarielle en veillant à la poursuite de son évolution et à sa pertinence soutenue pour les actuaires actuels et futurs. Le programme d'agrément vise en outre à établir une culture de partenariat entre l'ICA et les universités canadiennes qui offrent une formation en actuariat. Les universités canadiennes ont une solide réputation internationale fondée sur la qualité et la rigueur de leurs programmes, et l'Institut est réputé pour maintenir des normes élevées pour la profession. Cette collaboration est donc toute indiquée.

En travaillant ensemble à la mise sur pied d'un processus d'agrément de cours pour les examens préliminaires d'actuariat, l'ICA et les universités sont en mesure d'influencer directement et de renforcer la qualité de l'enseignement dispensé aux actuaires du Canada, et de rendre plus prévisible la durée du parcours pour obtenir le titre de Fellow de l'Institut canadien des actuaires (FICA), sans toutefois compromettre la qualité des actuaires qui intègrent la profession.

Grâce à l'agrément, les universités seront en mesure d'offrir aux étudiants l'option de faire une demande d'exemption auprès de l'ICA, un examen à la fois, de certains examens préliminaires actuellement exigés pour obtenir le titre de FICA. Le programme de cours universitaire aurait été approuvé au préalable par la Commission de l'agrément, tout comme les notes de passage recommandées par les universités.

Pour les étudiants de niveau universitaire étant sur le chemin menant au titre de Fellow, l'obtention d'exemptions grâce à l'agrément des cours constituerait une solution de rechange à certains examens préliminaires à choix multiples, à l'exception de l'examen sur les probabilités. Les étudiants seraient toujours tenus de réussir les examens ultérieurs de la Society of Actuaries (SOA) et de la Casualty Actuarial Society (CAS) et de répondre aux autres exigences imposées pour l'obtention du titre de Fellow, y compris les modules et les cours sur le professionnalisme.

L'obtention de crédits d'examen au moyen de cours universitaires n'est pas une nouveauté pour la profession actuarielle. En fait, le Canada et les États-Unis sont les seuls grands pays dans lesquels il n'y a aucune intervention universitaire officielle dans le processus d'éducation actuariel; les universités interviennent dans le processus de reconnaissance professionnel de nombreuses autres professions comportant des composantes éducatives menant à un titre de compétence. Par exemple, dans les pays tels que le Royaume-Uni, l'Australie et l'Afrique du Sud, les étudiants en actuariat peuvent obtenir des crédits d'examen par le biais de cours universitaires. Un tel agrément en vue d'attribuer des exemptions d'examen n'est donc pas nouveau, mais l'est pour le Canada, et la Commission de l'agrément de l'ICA prend ce défi au sérieux. Beaucoup de travail a été accompli, mais il reste encore beaucoup à faire pour garantir le maintien des normes élevées de la profession.

La CAS a nommé un représentant de liaison à la Commission de l'agrément de l'ICA. La SOA a choisi de ne pas nommer d'agent de liaison pour l'instant.

La politique relative à l'agrément a été diffusée aux membres et aux universités à la fin octobre à des fins d'examen et de commentaires. Il est encore temps de donner votre avis puisque nous accepterons les commentaires écrits jusqu'au 31 décembre 2010. Vous pouvez accéder à la note de service originale envoyée aux membres de l'Institut à :
http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210073f.pdf.

Vous pouvez accéder à la politique provisoire du programme à : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210072f.pdf.

Veuillez communiquer tout commentaire à l'adresse accreditation@actuaires.ca.

Rob Stapleford, FICA, est le président de la Commission de l'agrément.

 
Nouvelles de L'Institut

C'est en grand nombre qu'amis et collègues se sont réunis ce mois-ci pour marquer la fin de la longue et très respectée carrière de Rob Brown, Ph. D., FICA, FSA, ACAS, HonFIA, ancien président de l'ICA.

Cet événement a été commémoré à l'occasion d'un banquet, qui s'est tenu au Westin Harbour Castle de Toronto et au cours duquel actuaires, universitaires et autres professionnels ont rendu hommage à un homme reconnu comme un spécialiste dans les domaines de la sécurité sociale et de la population vieillissante du Canada.

Cet auteur de six livres et de nombreux rapports et autres publications a notamment occupé le poste de directeur de l'Institute of Insurance and Pension Research de l'Université de Waterloo, mais sa carrière fut également jalonnée des fonctions suivantes:

  • Il a travaillé à titre d'actuaire-conseil en matière d'assurances IARD auprès d'entreprises telles que La Prudentielle d'Angleterre et la Cooperators General.
  • Il a siégé pendant six ans au Conseil de l'ICA, notamment à titre de président en 1990-1991.
  • Il a été président de la Society of Actuaries en 2000-2001.
  • Il a siégé à des comités de l'Association Actuarielle Internationale.
  • Il a représenté le public à titre de conseiller municipal à Waterloo.
  • Il a été administrateur de la Seaboard Life (Vancouver).
  • Il s'est vu décerner le titre de FIA honoraire par l'Institute of Actuaries du Royaume-Uni.
  • Il a été nommé au sein du groupe d'experts de trois actuaires chargé de l'examen par les pairs du 21e Rapport actuariel du Régime de pensions du Canada.
  • Il a participé aux activités du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale dans plusieurs pays d'Europe, d'Asie et d'Amérique latine.

Micheline Dionne, présidente de l'ICA, était au nombre des personnes présentes au banquet et a rendu hommage au professeur Brown. Elle a dit aux invités : « Il a été une grande source d'inspiration pour la communauté actuarielle. Il n'a jamais contribué à perpétuer les stéréotypes de l'actuaire incapable de communiquer ou du professeur tellement hermétique que personne ne peut ou ne veut le comprendre. C'est en fait tout le contraire; il a axé son message sur des sujets d'intérêt social en utilisant un langage que nous, actuaires ordinaires, sommes en mesure de comprendre et, encore mieux, que le public est en mesure de comprendre. Il n'a jamais eu peur non plus de prendre les rênes.

« À chaque étape de sa carrière, Rob a suscité notre fierté d'être actuaires et d'être canadiens.

« J'aimerais le remercier des carrières actuarielles qu'il a inspirées, du soutien qu'il a donné à l'organisation de l'ICA et de la promotion qu'il a faite de la présence universitaire auprès des praticiens. La profession bénéficie en effet d'une communauté universitaire vigoureuse et j'espère, Rob, que votre influence continuera de s'exercer et que d'autres universitaires suivront la voie que vous avez ouverte. »

 

James G. Mathewson, FICA (1979)
Arthur M. Cushing, FICA (1966)
Donald J. Leapman, FICA (1965)

 
PERSONNES INFLUENTES

Un actuaire créatif fait sa part pour l'environnement tout en économisant de l'argent et en faisant de ses déplacements au travail une expérience plus qu'agréable.

Joseph Gabriel, Fellow de l'ICA au service de l'Office de financement de l'assurance-emploi du Canada, roule sur un vélo électrique qu'il a lui-même converti. Et depuis qu'il a complété son projet en avril, il a déjà parcouru 4000 km.

Déçu des bicyclettes électriques offertes en magasin, Joseph, 39 ans, passionné de cyclisme, a décidé de créer son propre vélo. Il explique : « Mon vélo est à la base un vélo BMX ordinaire, mais je l'ai rendu beaucoup plus puissant que les vélos électriques qu'on trouve en magasin. De plus, il n'existe pas de BMX électriques sur le marché. Des bicyclettes électriques de qualité fabriquées en manufacture peuvent se vendre entre 2 500 et 3 000 $, mais la conversion du mien n'a coûté que 1 200 $. J'y ai ajouté une batterie, un régulateur, un accélérateur et un dispositif affichant l'ampérage, le voltage et toutes les autres données de croisière pertinentes. Il est muni d'un moteur-roue avant et consomme peu d'énergie, et je devais m'assurer que l'attelage que j'ai monté était suffisamment robuste pour supporter la batterie, qui pèse entre 15 et 20 livres. J'ai dû également porter attention au câblage. »

La conversion du vélo, illustré ci-contre, l'hiver dernier, a nécessité 30 heures de travail et Joseph, qui habite Gatineau, affirme que le projet s'est avéré beaucoup plus fructueux qu'il ne le prévoyait. « Je parcours 26 km aller-retour chaque jour pour me rendre au travail et je n'ai jamais été coincé dans la circulation. Je n'ai besoin ni d'assurance ni de stationnement, seulement d'un cadenas de vélo, et je ne produis aucune émission. Je n'ai pas besoin de m'habiller de façon particulière pour enfourcher mon vélo, ni de me changer une fois rendu au travail. Le trajet me prend 20 minutes et je suis entièrement fonctionnel dès mon arrivée. »

Le vélo, dont la vitesse est limitée par la loi à 32 km/h, peut parcourir 50 km avec une charge complète de 6 à 7 heures, bien que Joseph ait la possibilité de pédaler en tout temps. Ce père de deux enfants, qui porte un casque intégral lorsqu'il roule à vélo, ajoute : « Je me fais beaucoup regarder par les automobilistes et les passants, mais je vois ce moyen de transport comme une révolution en matière de migration journalière. Me rendre au travail est un plaisir; je profite du grand air en roulant le long de la rivière. Diminuer le nombre de voitures sur la route est un bel objectif et je recommande à quiconque de se doter d'un vélo électrique. C'est génial pour aller au travail, mais un peu moins pour le cardio! Et je dois prendre l'autobus de décembre à mars. Il existe des pneus de vélo à crampons pour l'hiver, mais mon épouse est fermement opposée à l'idée. »

Joseph a des conseils à donner à quiconque envisage de concevoir sa propre bicyclette électrique. Presque tous les vélos font l'affaire; lui a choisi un modèle de roues de 20 pouces étant donné que les roues à plus court diamètre favorisent la puissance de couple et qu'il apprécie la sensation d'être plus près de la route, mais il importe d'avoir des connaissances de base en électricité pour choisir la batterie, le moteur et le régulateur. Un tel vélo peut également nécessiter un peu plus d'entretien qu'un vélo ordinaire compte tenu des composants électriques, sans compter qu'il faut être un peu mécanicien dans l'âme afin de construire et d'entretenir un produit fiable et de qualité.

Il existe de nombreux sites Web susceptibles d'intéresser les cyclistes électriques potentiels. Pour plus de renseignements, veuillez consulter http://www.ridemore.ca/ ou http://www.ebikes.ca/.

 
LES PUBLICATIONS DU MOIS

Webémission : Modélisation stochastique pour les actuaires du domaine des soins de santé

La Section santé de l'Association Actuarielle Internationale (SSAAI) offre une webémission sur la modélisation stochastique pour les actuaires œuvrant dans le domaine des soins de santé, qui se tiendra le 16 novembre 2010, à 9 h et à 18 h (HNE). La webémission est commanditée par Milliman, par suite de la publication de Stochastic Modeling – Theory and Reality from an Actuarial Perspective. Ce livre a été publié en mai par l'Association Actuarielle Internationale (AAI), et deux des auteurs, Jim Stoltzfus et Andrew Dalton de Milliman, seront conférenciers lors de la webémission. Pour de plus amples renseignements sur le livre, veuillez accéder à www.actuaries.org/stochastic/.

Cette webémission sera offerte gratuitement aux membres de la SSAAI, et l'ordre du jour est le suivant :

  • Modélisation stochastique : considérations générales
  • Survol des enjeux spécifiques liés au domaine de la santé
  • Validation des données
  • Étalonnage
  • Vérification
  • Communication
  • Modélisation stochastique pour les actuaires du domaine des soins de santé
    • Facteurs économiques (taux d'intérêt, chômage, inflation, etc.)
    • Hypothèses (PMPM, cessations, etc.)
    • Facteurs de tendances
    • Produits spécifiques
    • Exemple de modélisation stochastique pour des réclamations en politique de santé
    • Modélisation stochastique des produits comportant des risques de réclamations élevées
    • Questions de l'auditoire

Conférenciers : Jim Stoltzfus (voir la biographie), Andrew Dalton (voir la biographie) et Richard Kipp (voir la biographie)

Durée : 90 minutes (chaque webémission). Tel que mentionné ci-dessus, il y a deux diffusions le 16 novembre (ou tôt le matin du 17 novembre, selon l'emplacement de l'auditeur) afin d'accommoder les actuaires présents dans différents fuseaux horaires.

Inscription :
www.actuaries.org/IAAHS/webcast/Stochastic/webcast_registration.cfm

Tout ce dont vous avez besoin pour prendre part à la webémission est une connection à l'Internet, à l'application Windows Media Player et à Java plug-in.

Les non-membres de la SSAAI peuvent prendre part à la webémission, mais doivent payer des frais d'inscription de 50 $. Ces frais leur donneront également accès aux autres webémissions offertes par la SSAAI en 2011; cette dernière planifie de tenir au moins deux webémissions durant l'année, qui seront également offertes gratuitement aux membres de la SSAAI.

Lien : http://www.actuaries.org/IAAHS/webcast/Stochastic/webcast_registration.cfm (en anglais seulement)

 

Note éducative : L'évaluation du passif des polices pour 2010 et l'examen dynamique de suffisance du capital (EDSC) pour les assureurs IARD

La Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD de l'Institut canadien des actuaires a préparé la présente note éducative afin de fournir des conseils aux actuaires concernant plusieurs aspects de l'évaluation du passif des polices et des rapports sur l'EDSC des compagnies d'assurances IARD. Elle passe en revue les normes de pratique et les notes éducatives pertinentes et discute de quelques questions d'actualité affectant les travaux de l'actuaire désigné.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210076f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Pierre Dionne, président, Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD, à l'adresse pdionne@ccr.fr.

 

 

Nouvelles émissions audio coparrainées

La Conference of Consulting Actuaries est ravie d'annoncer la présentation des deux premières émissions audio coparrainées par l'American Academy of Actuaries et l'Institut canadien des actuaires. Pour en savoir davantage ou pour vous inscrire, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

En quoi les nouvelles normes de pratique actuarielles ont-elles modifié votre pratique?
Le mercredi 10 novembre 2010
12 h 30 à 13 h 45 (HNE)

Présentateurs :
S. Aquil Ahmed, EA, FCA, MAAA, ASA – actuaire-conseil
Susan Breen-Held, EA, CPC, MAAA – Principal Financial Group
Stephen Alpert, EA, FCA, MAAA, FSA, MSPA – Mercer

Cette séance portera sur l'évolution de la pratique actuarielle depuis l'avènement des normes de pratique actuarielles (NPA). Les conférenciers parleront de leur expérience personnelle à composer avec les tensions dynamiques attachées aux NPA et de la façon dont cette analyse contribue à l'évolution de la pratique. Voici quelques exemples possibles :

  • Les NPA devraient-elles servir à diriger la pratique ou à codifier la pratique existante?
  • Les NPA sont-elles simplement une exigence de conformité ou leur esprit et leur intention devraient-ils être considérés comme des conseils visant l'amélioration du travail actuariel?
  • Quand un actuaire peut-il taire ses sentiments et quand le public s'attend-il à une déclaration claire (même si cela n'est pas exigé par les NPA)?

Pratiques exemplaires en matière de gestion des régimes de retraite et d'avantages sociaux hors des États-Unis
Le mercredi 17 novembre 2010
12 h 30 à 13 h 45 (HNE)

Présentateurs :
Douglas Carey, FCA, MAAA, FSA, EA – Deloitte Consulting
Jason Flynn, EA, FCA, MAAA, FSA – Deloitte Consulting
Robert Holdom, MAAA, FSA, EA – American Express

Les panélistes aborderont la gouvernance mondiale des régimes d'avantages sociaux des employés, notamment des sujets tels que les pratiques les plus efficaces d'un point de vue international et les éléments dont il est préférable que la gestion soit assurée localement. Entendez le point de vue et l'expérience des actuaires dont la pratique est internationale, du point de vue de l'entreprise et du point de vue du consultant en matière d'avantages sociaux internationaux.

Lien : http://www.ccactuaries.org/events/seminars/2010-audiocast-schedule.html

Contact pour questions supplémentaires : Alicia Rollo, CRHA, directrice, éducation et perfectionnement professionnel, à alicia.rollo@actuaires.ca.

 

 

Nominations au Conseil d'administration

Lors d'une réunion spéciale du Conseil d'administration de l'ICA le 28 octobre 2010, Martin Roy, FICA, qui siège au Conseil à titre d'administrateur depuis 2008, a été nommé secrétaire-trésorier de l'Institut afin de compléter le mandat (jusqu'en juin 2011) de Hugh White, décédé subitement le 8 octobre.

De plus, A. Kim Young, FICA, a été nommé au Conseil afin de compléter le mandat de M. Roy à titre d'administrateur, lequel se terminera également en juin 2011. La Commission des élections, conformément à ses règles, a recommandé la nomination de M. Young au Conseil. Il est un praticien du domaine des régimes de retraite à Calgary, AB.

Contact pour questions supplémentaires : Lynn Blackburn, directrice générale intérimaire, Secrétariat de l'ICA, à lynn.blackburn@actuaires.ca.

 

Mémoire au Nova Scotia Department of Finance

L'ICA a formulé des observations sur le document du Department of Finance de la Nouvelle Écosse intitulé Mechanisms for Enhancing the Retirement Income System in Canada.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210071f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Michel St-Germain, président, Direction des services aux membres, à michel.st-germain@mercer.com.

 

 

Commission de l'agrément de l'ICA diffuse un document provisoire sur un programme d'agrément universitaire

Comme vous le savez, l'Institut canadien des actuaires (ICA) envisage depuis quelque temps l'implantation d'un programme d'agrément universitaire canadien. Ce programme a pour objet de rehausser la profession actuarielle en veillant à la poursuite de son évolution et à sa pertinence soutenue pour les actuaires actuels et futurs. Il vise en outre à créer une culture de partenariat entre l'ICA et les universités canadiennes qui offrent une formation en actuariat.

Une politique provisoire décrivant les critères à satisfaire pour accorder l'agrément aux universités est disponible à des fins d'examen.

Nous prions les membres de l'ICA à examiner les documents et à faire parvenir leurs commentaires, s'ils le désirent, au plus tard le 1er décembre 2010 à l'adresse accreditation@actuaries.ca.

Liens :
Politique provisoire : http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/210072f.pdf
Note de service à l'intention des membres : http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/210073f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Alicia Rollo, CRHA, directrice, éducation et perfectionnement professionnel; alicia.rollo@actuaires.ca.

 

 

Lancement du site Web mondial et de la page Web de l'ICA concernant le titre de CERA

L'Institut canadien des actuaires est ravi d'annoncer le lancement à la fois du site Web mondial ceraglobal.org et de la page canadienne concernant le titre de Chartered Enterprise Risk Analyst (analyste agréé du risque d'entreprise) (CERA) sur le site Web de l'Institut, laquelle se veut la source d'information des membres au pays en ce qui concerne le titre de compétence. On peut accéder à la page canadienne à l'adresse http://www.actuaries.ca/membership/cera_f.cfm.

CERA est le nouveau titre de compétence international de Chartered Enterprise Risk Analyst (analyste agréé du risque d'entreprise), et ce site Web présentera des actualités et de l'information au sujet du titre et des avantages qui y sont associés.

Liens :
Site Web mondial de CERA : ceraglobal.org
Texte complet de l'annonce du site mondial de CERA : http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/210070f.pdf
Page Web de l'ICA concernant le titre de CERA :
http://www.actuaries.ca/membership/cera_f.cfm

Contact pour questions supplémentaires: Alicia Rollo, CRHA, directrice, éducation et perfectionnement professionnel, alicia.rollo@actuaires.ca, (613) 236-8196, poste 136.

 

 

Webémission – Modèle de référence de carrière – un modèle de régime de retraite pour la retraite en 2020

Le 28 octobre 2010, de midi à 13 h 30 (HAE)
Conférencier : Thomas J. (Tom) Walker, FICA, FSA, CFP

Tom Walker présentera un aperçu de son modèle de référence de carrière (RC) et fournira des réponses aux questions clés, c'est-à-dire, en quoi il consiste, ce qu'il permet d'accomplir et les méthodes auxquelles il recourt. Tom exposera les principaux outils du modèle RC et expliquera leur fonctionnement, de même que la marche à suivre pour assurer la transition du système de pensions actuel vers le modèle RC.

Le document de M. Walker était au nombre des quatre pièces sélectionnées pour remporter un prix dans le cadre de la conférence Retirement 20/20 : New Designs for a New Century, tenue à Washington au cours de l'été 2010. La Society of Actuaries rassemblait des experts dans le but de concevoir, à partir des fondations, un nouveau système de retraite qui satisfasse les besoins des employeurs, des travailleurs et de la société en général tout en tenant compte des risques du marché.

Liens :
Inscription : http://www.actuaries.ca/webcasts/index_f.cfm
Pour consulter le document : http://retirement2020.soa.org/Files/2010-walker.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Alicia Rollo, CRHA, directrice, éducation et perfectionnement professionnel; alicia.rollo@actuaires.ca.

 

La date limite aux fins du PPC approche à grand pas

Nous vous rappelons que les membres de l'ICA ont jusqu'au 31 décembre pour satisfaire aux exigences de perfectionnement professionnel continu (PPC) en 2010. Vous pouvez déposer votre rapport entre le 1er janvier et le 28 février 2011 pour la période couvrant les années civiles 2009 et 2010. Le respect de la norme de qualification de l'Institut à l'égard du PPC est une condition préalable à ce qu'un membre soit en mesure de rendre des services actuariels. Les membres sont tenus d'accomplir 100 heures d'activités pertinentes structurées et non structurées, dont au moins 24 heures d'activités structurées, réalisées au cours des deux dernières années civiles complètes. En outre, ces heures doivent comporter :

  • au moins 12 heures d'activités structurées se rapportant aux compétences techniques du membre;
  • une combinaison de quatre heures d'activités structurées ou non structurées portant sur le professionnalisme.

L'outil de suivi des activités de PPC est à votre disposition afin de vous aider à compiler vos heures. On peut y accéder à https://www.actuaries.ca/members/toolkit/update_cpd_info_f.cfm.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la rubrique Mon PPC à https://www.actuaries.ca/members/professional/my_cpd_f.cfm. (Veuillez vous assurer que vous êtes en session dans le site des membres.)

Liens :
Outil de suivi : https://www.actuaries.ca/members/toolkit/update_cpd_info_f.cfm
Mon PPC : https://www.actuaries.ca/members/professional/my_cpd_f.cfm

Contact pour questions supplémentaires : Leona Campbell, coordonnatrice, admissibilité et éducation, à leona.campbell@actuaires.ca. Tél. : 613-236-8196, poste 124; téléc. : 613-233-4552.

 

 

Décès soudain de Hugh White

C'est avec une profonde tristesse que je vous informe du décès subit de Hugh White, notre secrétaire-trésorier, le 8 octobre à Toronto.

Hugh, âgé de 64 ans, laisse dans le deuil son épouse et ses trois enfants. Il était titulaire d'un diplôme en mathématiques actuarielles de l'Université de Western Ontario et il a obtenu le titre de Fellow de la Casualty Actuarial Society et de l'Institut canadien des actuaires en 1970. Au cours de ses 31 ans au sein d'une importante société d'assurance d'envergure mondiale, il a occupé divers poste de haute direction, notamment ceux de dirigeant de la souscription et de la gestion du risque, de chef des services financiers, d'actuaire en chef et de chef de division. Hugh s'est joint à la firme Eckler en 1999 à titre de directeur, poste qu'il occupait jusqu'à son décès.

Hugh était un bénévole de longue date au sein de l'Institut, dont il fut vice-président et membre du Conseil d'administration. Il avait également pris part aux activités de diverses commissions, notamment la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD, la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie, la Commission de révision, la Commission des affaires nouvelles, la Commission des publications, la Commission de politique publique et la Commission sur l'actuaire désigné, ainsi que du Groupe de travail Crawford et de la Direction des normes de pratique. Ses judicieux conseils nous manqueront.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers sa notice nécrologique, laquelle contient les détails concernant les funérailles, qui auront lieu jeudi.

Micheline Dionne
Présidente

Lien : http://www.legacy.com/obituaries/thestar/obituary.aspx?n=hugh-gibson-white&pid=145871448

 

 

Note éducative sur le calcul des sources de bénéfices – Assurance collective de personnes

La présente note éducative vise à établir un cadre de divulgation relativement aux sources de bénéfices d'assurance collective de personnes qui déboucherait sur une approche et une divulgation raisonnablement uniformes dans l'ensemble de l'industrie. La note s'adresse aux actuaires de sociétés d'assurance-vie dont les travaux au Canada portent sur le calcul et la divulgation de l'analyse des sources de bénéfices.

Elle a pour but de compléter l'ébauche de note éducative existante intitulée
Les sources de bénéfices : Calcul et divulgation (août 2004) et de fournir des précisions au sujet d'enjeux propres aux prestations d'assurance collective de personnes. Elle vise également à fournir des conseils au sujet de l'examen approfondi et de la compréhension des revenus d'assurance collective que les membres de la direction peuvent trouver utiles, même s'ils décident de ne pas divulguer publiquement l'analyse intégrale.

Pour lire la note éducative, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210069f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Arshil Jamal, président, Commission sur l'actuaire désigné/responsable de l'évaluation, à arshil.jamal@gwl.ca.

 

 

Risques normaux grande branche au Canada 2003-2008 – Rapport spécial sur les tables de mortalité ICA 9704

Ce document est un rapport spécial présenté par la Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle de la Commission de recherche sur l'expérience de mortalité intersociétés pour les polices types d'assurance-vie grande branche au Canada. L'expérience sous-jacente est identique à celle de l'étude récente portant sur les années 2007-2008.

Les tables de mortalité ICA 9704 servent à calculer séparément les sinistres-décès prévus pour les hommes et pour les femmes et pour la classification fumeurs et non-fumeurs.

Pour consulter le rapport spécial ou les tables, veuillez accéder aux liens ci-dessous.

Liens :
Rapport spécial : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210068f.pdf
Tables sur 5 ans :
http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/Tables_sur_5_ans-FR.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Marc-André Belzil, président, Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle, à mbelzil@rgare.ca.

 

 

Document de recherche sur les exigences de l'information à fournir en vertu de la Norme internationale d'information financière (IFRS) 4 – Contrats d'assurance pour les assureurs IARD

En ce qui concerne les sociétés d'assurances IARD, les deux grandes implications de la phase I de l'IFRS 4, dont la mise en œuvre est prévue le 1er janvier 2011, ont trait à la classification des contrats d'assurance et aux informations à fournir (« divulgation ») dans les états financiers.

Le présent document de recherche rédigé par la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD a pour but d'identifier les divulgations s'appliquant aux assureurs IARD, d'analyser les facteurs à prendre en compte au titre des exigences de divulgation et de fournir des conseils en matière de divulgation, y compris des exemples.

Le document expose les exigences de divulgation actuelles telles qu'elles figurent dans le document de l'IFRS, et présente ensuite les commentaires et suggestions de la commission. Par la suite, on trouve en annexe un exemple à titre indicatif.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210067f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Pierre Dionne, président, Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD, à pdionne@ccr.fr.

 

Webémission – Série sur les Normes internationales d'information financière (IFRS)
La réponse de l'ICA aux plus récents développements

Le 27 octobre 2010, de 12 h à 13 h 30 (HAE)

Conférencier : Jim Doherty, associé, Ernst and Young

L'International Accounting Standards Board (IASB) a diffusé son exposé-sondage tant attendu sur les contrats d'assurance en vertu de la Norme internationale d'information financière (IFRS) 4 phase II, avec une date limite aux fins de commentaires fixée au 30 novembre 2010. L'ICA a chargé deux commissions d'élaborer la réponse de l'Institut concernant ce document. Durant cette webémission, nous présenterons une mise à jour des progrès de ces commissions et fournirons aux participants les plus récents points de vue sur le contenu de la réponse.

Lien : http://www.actuaires.ca/webcasts/index_f.cfm

Contact pour questions supplémentaires : Alicia Rollo, CRHA, directrice, éducation et perfectionnement professionel, à alicia.rollo@actuaires.ca.

 

L'ICA est à la recherche d'un directeur général

Comme vous le savez, l'ICA est à la recherche d'un nouveau directeur général suite au départ de Daniel Lapointe. Vous trouverez ci-dessous l'annonce qui a été publiée à cet égard par l'agence de recrutement. Si vous souhaitez recevoir de plus amples renseignements au sujet du poste, veuillez communiquer avec le recruteur en suivant le lien ci-dessous.

Septembre 2010


L'Institut canadien des actuaires (ICA) est un organisme national respecté qui se voue à protéger les intérêts du public et ceux de ses quelque 4 000 professionnels. Compte tenu de l'importance cruciale que revêtent la sécurité financière et la gestion du risque pour les institutions canadiennes, les Fellows de l'ICA sont hautement recherchés par bon nombre des dirigeants financiers et institutionnels du pays et sont reconnus comme des voix dignes de confiance par le public canadien.

Établi à Ottawa et relevant du conseil d'administration, le directeur général joue un rôle primordial dans la promotion de l'ICA et de la profession actuarielle auprès des dirigeants d'entreprise de même que des leaders gouvernementaux et politiques du Canada. Le directeur général développe des relations solides pour l'ICA, représente l'Institut et ses positions auprès des divers intervenants et agit à titre de conseiller auprès du conseil d'administration, de ses directions et de leurs commissions. Le directeur général est responsable de la gestion des activités quotidiennes du Secrétariat de l'Institut canadien des actuaires, notamment la gestion de toutes les ressources humaines, la prestation des services aux membres et le soutien aux bénévoles.

En qualité de candidat idéal pour ce poste, vous possédez un diplôme dans une discipline pertinente, ainsi qu'un minimum de dix ans d'expérience en tant que cadre supérieur dans des organismes de taille et de complexité semblables à celles de l'ICA. Très stratégique et respecté pour votre connaissance approfondie du secteur financier et du domaine de la politique publique, vous contribuerez au développement soutenu de l'Institut en mettant l'accent sur le maintien de son rôle de porte-parole de la profession actuarielle au Canada. Vous êtes un communicateur remarquable et êtes passé maître dans l'art d'établir des relations solides, et ce, à tous les échelons, à l'interne comme à l'externe. Dynamique, proactif et habile sur le plan politique, vous possédez une bonne expérience en matière de reddition de comptes et de soutien à l'égard d'un conseil d'administration. Le bilinguisme fonctionnel dans les deux langues officielles du Canada est une exigence de ce poste.

Pour de plus amples renseignements concernant cette perspective d'emploi stimulante, veuillez communiquer avec Andrew Dumont en composant le (613) 742-3210 ou en écrivant à andrew.dumont@odgersberndtson.ca. Pour poser votre candidature, veuillez soumettre votre curriculum vitae et toute information connexe en ligne ici.

Contact pour questions supplémentaires: Andrew Dumont, (613) 742-3210 ou à l'adresse andrew.dumont@odgersberndtson.ca

 
Calendrier des rencontres

Le 8 décembre 2010

Webémission de l'ICA

Série sur les Normes internationales d'information financière (IFRS) - Les normes canadiennes

Midi à
13 h 30 (HNE)

Les 29 et 30 juin 2011

Assemblée annuelle de l'ICA

Hôtel Westin d'Ottawa

Ottawa, ON

Les 22 et 23 septembre 2011

Colloque pour l'actuaire désigné de l'ICA

Hôtel Doubletree (Hilton) - Hôtel de l'aéroport de Toronto

Toronto, ON

Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur tous les événements de l'ICA à l'adresse http://www.actuaires.ca/meetings/calendar_of_meetings_f.cfm.
Vous pouvez aussi téléphoner à Nancy Jenkinson au 613-236-8196, poste 104 ou lui écrire à
nancy.jenkinson@actuaires.ca.

Pour des renseignements sur les webémissions de l'ICA, veuillez accéder au lien suivant : http://www.actuaires.ca/webcasts/index_f.cfm.

 
Le Point sur le Conseil et les Directions

Conseil

Jacques Lafrance a été nommé président du Groupe consultatif sur les régimes de retraite, avec date d'entrée en vigueur le 30 novembre 2010.

Steve Bonnar et Marcus Robertson ont été nommés membres du Groupe consultatif sur les régimes de retraite, avec date d'entrée en vigueur le 22 septembre 2010.

Martin Roy a été nommé pour siéger à titre de secrétaire-trésorier de l'Institut jusqu'aux prochaines élections générales, avec date d'entrée en vigueur immédiate.

Kim Young a été nommé pour siéger à titre d'administrateur de l'Institut, pour le reste du mandat actuel du poste libéré, avec date d'entrée en vigueur immédiate.

Direction de l'admissibilité et de la formation

Nadine Gorsky a été nommée membre de la Commission de l'éducation permanente.

Frank Reynolds et Graham Rogers ont été nommés membres de la Sous-commission sur l'inventaire des compétences et des connaissances de la Commission de l'éducation permanente, une nouvelle sous-commission.

Tim Bishop et Altaf Rahim ont été nommés membres de la Sous-commission sur la gestion du risque d'entreprise de la Commission de l'éducation permanente, une nouvelle sous-commisison.

Jonathan Hede et Tony Williams ont été nommés membres de la Sous-commission sur les placements de la Commission de l'éducation permanente, une nouvelle sous-commisison.

Stephen Cheng, Deborah McMillan et Yanick Chainey ont été nommés membres de la Sous-commission sur les régimes de retraite de la Commission de l'éducation permanente, une nouvelle sous-commisison.

Jessica Newman, Maria Semak et Stephanie Banfield ont été nommés membres de la Sous-commission sur la réassurance de la Commission de l'éducation permanente, une nouvelle sous-commisison.