CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires

octobre 2010
Votre Institut


par Micheline Dionne, FICA
Présidente de l'ICA

Le 22 septembre dernier, votre Conseil d'administration tenait sa première réunion de 2010-2011. Après avoir souhaité la bienvenue aux cinq nouveaux membres, soit Jim Christie, président-désigné, Steve Bonnar, Sylvie Charest, Bill Chinery et Jacques Lafrance, Daniel Lapointe nous a offert une séance d'orientation sur la structure de l'ICA et le fonctionnement du Conseil, afin que les nouveaux soient bien renseignés au moment de commencer leur mandat, tout en rafraîchissant la mémoire des plus anciens. Celle-ci s'est avérée une bonne introduction au point suivant, soit le rapport sur la gouvernance. Nous avions demandé à un groupe de travail de se pencher sur le mode de fonctionnement du conseil, lequel n'avait pas été revu depuis quelques années. Parmi leurs principales recommandations, notons la création d'une commission de gestion des risques auxquels l'Institut est confronté, d'un code de conduite pour les membres du Conseil, d'une revue trimestrielle des finances et d'un examen de la pertinence des commissions existantes et de leurs mandats respectifs. D'autres recommandations suivront lors de notre prochaine réunion, ainsi qu'un plan de mise en œuvre.

Le Groupe de travail consultatif sur les régimes de retraite a présenté un rapport de ses activités, notamment les réponses au gouvernement ontarien sur la réforme des régimes de retraite et aux consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral, une collaboration avec l'Institut C.D. Howe pour une conférence prochaine sur la retraite (Canada Retirement 20/20) et la création d'un groupe de travail sur l'épargne individuelle et l'éducation financière. Comme vous pouvez le constater, nous procédons par volet dans le dossier de la retraite, étant donné l'ampleur des sujets.

Le Conseil des normes actuarielles (CNA) et le Conseil de surveillance des normes actuarielles (CSNA) ont présenté un aperçu de leurs travaux, notamment dans le dossier des normes de pratique en cas de rupture de mariage, un projet que le Conseil d'administration suit avec beaucoup d'intérêt; ils ont également partagé leurs préoccupations quant à la capacité de répondre aux besoins, compte tenu de la demande déjà importante auprès de nos bénévoles. À cet effet, l'ICA, le CNA et le CSNA uniront leurs forces pour trouver des partenaires prêts à nous épauler financièrement et nous permettre d'être plus proactif que réactif.

Vous serez heureux d'apprendre que l'ICA a l'intention de déposer sa demande d'ici la fin de l'année afin de pouvoir décerner le titre de Chartered Enterprise Risk Analyst (CERA) (analyste agréé du risque d'entreprise).

Nous avons aussi discuté en profondeur du rapport de la Commission de l'agrément sur la réforme de l'éducation, lequel vient d'être rendu public et dont j'encourage la lecture et la soumission de commentaires. Vous pouvez consulter la politique provisoire sur l'agrément universitaire au lien suivant : www.actuaires.ca/members/publications/2010/210072f.pdf.

Les modifications aux Règles de déontologie 6 et 13 vont bon train. Le Groupe de travail chargé de revoir la Règle 13 des Règles de déontologie a pris en compte vos commentaires et a revu sa position sur l'exemption en cas de contexte conflictuel.

Nous avons terminé la réunion en remerciant Daniel Lapointe pour sa contribution au développement de l'Institut. (Nos efforts de recrutement d'un nouveau directeur général progressent bien et nous avons reçu un certain nombre de candidatures pertinentes. Je vous rappelle que si le poste vous intéresse, n'hésitez pas à faire parvenir votre curriculum vitæ à andrew.dumont@odgersberndtson.ca.)

Association Actuarielle Internationale

Nous avons eu d'excellentes discussions la semaine dernière lors de la rencontre semi-annuelle de l'Association Actuarielle Internationale (AAI). Les associations actuarielles ont accepté d'élaborer des normes de pratique générales dont pourront se servir les associations qui n'en ont pas, et croyez-moi, elles sont nombreuses à ne pas avoir de normes. Elles ont aussi accepté d'élaborer des normes de pratique spécifiques aux Normes internationales d'information financière (IFRS). Ces normes seront accompagnées de notes éducatives, mais il est trop tôt pour voir à quel point ces normes couvriront les aspects techniques. Elles doivent se fonder sur les principes mais certaines juridictions pourraient définir les principes à un niveau tellement général qu'un grand écart subsistera entre les pratiques possibles. Les délais nécessaires pour finaliser ces normes constitueront un autre défi à surmonter, étant donné les coûts inhérents à une pareille entreprise. L'accord de principe se veut toutefois encourageant.

À cet égard, il est intéressant de mentionner que l'AAI a présenté un rapport sur la convergence afin de voir à quel point les normes devraient être les mêmes d'un pays à l'autre et quel niveau de divergence pourrait être acceptable. Le rapport recommande un niveau moyen de convergence, c'est-à-dire que les normes soient élaborées sous forme de normes-types et que celles-ci soient approuvées dans chaque juridiction sans toutefois utiliser les mêmes mots mais en adaptant ces normes-types aux circonstances spécifiques de chaque juridiction. L'AAI s'est aussi penchée sur la question de l'efficacité et de la rapidité d'exécution, et envisage la possibilité de mettre en place une nouvelle structure à même l'AAI ou de créer un conseil des normes indépendant.

Je vous souhaite un excellent mois de novembre. À bientôt!

Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire à president@actuaires.ca.  

Micheline Dionne, FICA, est la présidente de l'Institut canadien des actuaires.

 
Article en Primeur


par Dave Pelletier, FICA

Il s'agit de mon premier rapport aux membres de l'ICA en tant que président du Conseil des normes actuarielles (CNA), dans lequel je ferai le point sur les activités du CNA depuis le dernier rapport publié par Charles McLeod dans le (e)bulletin de mai. Il serait négligent de ma part, toutefois, de ne pas remercier Charles et les autres membres du CNA (Nick Bauer, Malcolm Hamilton et David Short) qui se sont retirés du Conseil en juin après plusieurs années de dévouement et de travail acharné au profit de la profession. Ils ont apporté une contribution impressionnante et ils nous manqueront.

Mis à part moi-même, les recrues au sein du CNA cette année sont Michael Banks et Stephen Haist. Nous sommes impatients de travailler avec les autres membres qui demeurent au sein du Conseil, soit John Brierley, Stephen Butterfield, Richard Gauthier, Normand Gendron et Nancy Yake, de même que Ty Faulds qui, en qualité de président de la Direction de la pratique actuarielle et de membre ex officio du CNA, joue le rôle très important de maintenir ouvertes les voies de communication essentielles.

Normes définitives approuvées
Comme le prévoyait Charles dans son rapport du mois de mai, la révision des normes relatives aux régimes de retraite a effectivement été approuvée à l'occasion de la réunion de juin du CNA, l'aboutissement de plusieurs années d'efforts. Celles-ci entreront en vigueur le 31 décembre 2010. La mise en œuvre hâtive n'est pas permise compte tenu du caractère conflictuel de certains aspects des normes révisées avec les normes existantes.

Les révisions apportées aux normes relatives à l'évaluation du passif des polices d'assurance-vie concernant la modélisation stochastique et l'évaluation des fonds distincts ont également été approuvées à titre définitif. Ces ajouts visaient essentiellement à intégrer aux normes certains conseils existants à cet égard. Ces révisions demandent la promulgation des critères d'étalonnage pour les modèles stochastiques, pour laquelle la communication initiale requise par notre processus officiel sera publiée sous peu.

Exposés-sondages
Trois exposés-sondages ont également été approuvés pour publication depuis le mois de mai. L'un d'entre eux porte sur la révision de la norme concernant l'examen dynamique de suffisance du capital (EDSC) pour les assureurs. La date limite aux fins de commentaires était fixée au 10 septembre et de nombreux commentaires ont été formulés, en particulier par les praticiens du domaine des assurances IARD. Le groupe désigné de Jacques Tremblay se penche actuellement sur les questions soulevées, ce qui pourrait bien donner lieu à la publication d'une révision de l'exposé-sondage plutôt que directement à une norme définitive.

Un exposé-sondage traitant du recours à l'amélioration de la mortalité dans l'évaluation des produits d'assurance-vie et de rentes des assureurs a également été publié. Pour cette révision des normes applicables aux assureurs, la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie (CRFCAV), présidée par Dale Mathews, agit à titre de groupe désigné. Ses membres attendent avec impatience de recevoir les commentaires d'ici le 1er décembre et visent une date d'entrée en vigueur fixée au 15 octobre 2011. En rapport avec cette norme, il est également question de promulgation de taux prescrits d'amélioration de la mortalité, pour laquelle la communication initiale a aussi été publiée. En lien avec la publication de ces documents, la CRFCAV a publié un document de recherche sur le sujet, sur lequel elle s'est grandement fondée pour recommander la norme proposée.

Le troisième exposé-sondage publié depuis le mois de mai concerne les révisions à la Section générale des normes de pratique. John Brierley préside ce groupe désigné, qui attend les commentaires d'ici le 1er décembre. L'entrée en vigueur est prévue quelque part en 2011.

Déclarations d'intention
Vous vous souviendrez que dans le passé, avant d'être adoptées de façon définitive, les normes faisaient l'objet d'un document de consultation, puis d'un exposé-sondage. Depuis la création du CNA, il y a quelques années, on a supprimé du processus officiel l'étape du document de consultation, qu'on a remplacée par celle de la déclaration d'intention, laquelle vise à communiquer clairement les motifs qui appuient la création d'une nouvelle norme ou la révision d'une norme, les principes dont il faut tenir compte et toute question particulière à l'égard de laquelle le CNA souhaite obtenir des commentaires aux fins de la rédaction de la norme. Il importe que le CNA expose clairement son intention dans ces déclarations d'intention afin de recevoir les conseils des parties intéressées et de pouvoir en tenir compte à l'étape de la rédaction. Pour les mêmes raisons, il est tout aussi important que les membres de l'ICA lisent les déclarations d'intention et y réagissent, de manière à ce que l'exposé-sondage puisse constituer un document beaucoup plus étoffé.

Depuis le mois de mai, nous avons publié deux déclarations d'intention. La première concernait la modification des Normes de pratique applicables aux régimes d'avantages sociaux postérieurs à l'emploi. Les travaux du groupe désigné, lequel est présidé par Ellen Whelan, sont en cours. Nous prévoyons raisonnablement publier un exposé-sondage tôt en 2011 et visons une date d'entrée en vigueur en 2012.

La deuxième déclaration d'intention se rapportait aux marges pour écarts défavorables pour les assurances IARD, laquelle vise à permettre la sélection de marges inférieures à la valeur de la fourchette habituelle lorsque cela est approprié dans certaines situations particulières. Cette question ne devrait pas susciter de controverse et nous nous efforçons de passer à l'étape de l'exposé-sondage, puis à celle de l'approbation finale d'ici la fin de l'année. Jacqueline Friedland préside ce groupe désigné.

Autres travaux en cours
À l'occasion de sa réunion d'octobre, le CNA a discuté de deux autres normes de pratique dont la phase suivante approche. La norme de pratique relative à la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage a suscité de nombreuses discussions au cours des dernières années et a fait l'objet de trois exposés-sondages. Cette question a engendré beaucoup de controverse et a exigé beaucoup de temps et d'efforts de la part de certains praticiens de ce domaine et des membres du groupe désigné et du CNA. Le CNA prévoit approuver et publier la norme définitive sous peu. Il approuvera et publiera également bientôt un exposé-sondage révisé concernant une nouvelle norme relative à la tarification des assurances IARD pour lequel la date limite aux fins de commentaires a été fixée au 31 décembre.

Parmi les autres projets en cours, à diverses étapes d'achèvement, mentionnons :

  • Le traitement des « événements subséquents », pour lequel le CNA prévoit un exposé-sondage en décembre.
  • Des modifications à la norme de pratique concernant les régimes publics d'assurance pour préjudices corporels (RPAPC) (essentiellement les régimes d'indemnisation des accidents du travail et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)). Un exposé-sondage a été publié en mai et les nombreux commentaires reçus sont actuellement examinés par le groupe désigné, qui est présidé par Nick Bauer.
  • Des modifications aux normes de pratique applicables à l'expertise devant les tribunaux autres que celles qui concernent la rupture de mariage. Nancy Yake, qui présidera ce groupe désigné, a dirigé une séance visant à recueillir des commentaires (et à recruter des membres pour son groupe désigné) à l'occasion du récent Colloque sur l'expertise devant les tribunaux.
  • Les normes relatives au projet de loi C-57, qui, bien que son adoption par le Parlement fédéral remonte à plusieurs années, devrait entrer en vigueur au début de 2011. Il concerne la divulgation associée aux polices avec participation et aux polices ajustables. Nick Bauer préside le groupe désigné et nous prévoyons publier une déclaration d'intention d'ici la fin de l'année.
  • La révision de notre processus officiel. Les améliorations possibles ont fait l'objet de discussions à l'occasion de notre réunion d'octobre et, si nous procédons à celles-ci, le tout sera complété en 2011.

Comme le prévoyait Charles en mai, l'International Accounting Standards Board a publié en juillet un exposé-sondage portant sur une Norme internationale d'information financière (IFRS) sur les contrats d'assurance et ayant subi des modifications substantielles (IFRS 4 phase 2); il est prévu que la norme définitive entre en vigueur en 2013 ou en 2014. L'impact de ces modifications pour les assureurs (et au moins certains RPAPC) aura pour effet d'éclipser l'impact de l'arrivée des IFRS au Canada en 2011 et aura des répercussions importantes sur nos normes de pratique. Pour superviser le processus qui consiste à déterminer les modifications à apporter à nos normes, le CNA a mis sur pied un groupe de travail qui est présidé par Mike Hale et constitué de John Brierley, René Chabot, Simon Curtis, Richard Gauthier, Wendy Harrison et moi-même. Il existe une autre question dominante, c'est-à-dire que compte tenu du fait qu'il s'agit d'une norme internationale d'information financière, ne serait-ce pas plutôt une norme actuarielle internationale plutôt qu'une norme locale qui devrait l'appuyer? Le groupe de travail s'emploie actuellement à examiner les conseils actuariels internationaux auxquels on peut s'attendre (et à soutenir leur élaboration), ainsi que le type de cadre de réglementation financière qui en découlera pour le Canada et que nous serions tenus de soutenir au moyen des normes de pratique actuarielles.

Il s'agira d'une période exigeante pour le CNA. Aussi, nous comptons sur la participation active de bon nombre d'entre vous, notamment en formulant des commentaires à l'égard de nos déclarations d'intention et exposés-sondages et en vous engageant auprès de nos divers groupes désignés.

Dave Pelletier est le président du Conseil des normes actuarielles.

 
Nouvelles de L'Institut


par Denis Plouffe, FICA

À la fin avril 2010, l'International Accounting Standards Board (IASB) a diffusé un exposé-sondage sur les changements proposés à la Norme comptable internationale 19 – Avantages du personnel (IAS 19) – afin d'améliorer la comptabilisation, la présentation et les exigences de divulgation relatives aux régimes à prestations déterminées d'ici la mi-année 2011. Les changements proposés dans cet exposé-sondage représentent une étape provisoire dans le cadre d'un processus à long terme visant à examiner en profondeur les questions relatives à la comptabilité des régimes de retraite après la mi-année 2011. Le public avait jusqu'au 6 septembre 2010 pour soumettre des commentaires sur cet exposé-sondage.

Voici essentiellement les changements proposés au sujet de l'IAS 19 :

  • l'élimination de l'approche de corridor pour comptabiliser les gains et pertes actuariels. Selon les changements proposés, les compagnies devront comptabiliser immédiatement les gains et pertes actuariels par le biais des autres éléments du résultat étendu (AERE).
  • une nouvelle approche de présentation offrant plus de visibilité entre les diverses composantes de la charge de retraite périodique nette, notamment :
    • le coût des services en résultat net;
    • les frais d'intérêt en composante « coût financier » du résultat net;
    • les répercussions au niveau des coûts découlant des réévaluations en AERE;
  • des exigences de divulgation améliorées afin de favoriser une approche fondée sur les risques, l'accent étant mis sur les particularités et les risques inhérents des régimes à prestations déterminées.

L'exposé-sondage n'aborde pas les questions de l'évaluation des obligations des régimes à prestations déterminées ou de la comptabilisation des promesses fondées sur les cotisations. L'IASB déterminera, après 2011, s'il convient de se pencher sur ces questions.

L'IASB a demandé que les commentaires sur l'exposé-sondage se fassent sous forme de questions et réponses. L'Institut canadien des actuaires (ICA) appuie, en général, les propositions visant à accroître la transparence, à condition que les exigences concernant la divulgation soient plus clairement définies.

Voici les faits saillants des commentaires et suggestions de l'ICA soumis à l'IASB :

  • Les propositions visant à modifier des pratiques qui sont pour le moment et dans l'ensemble uniformes entre le Financial Accounting Standards Board (FASB), l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) et l'IASB, sont inefficaces. Même si l'IASB estime que la pratique comptable actuelle est problématique, les changements proposés ne devraient pas affecter l'uniformité, alors que l'objectif visé est la convergence.
  • Si la ventilation de la charge de retraite périodique nette repose sur un motif ou un objectif bien défini, il serait plus facile d'éviter la manipulation d'hypothèses visant à détourner les coûts vers les AERE plutôt que vers le résultat net. Par exemple, les hypothèses relatives à la bonification future des avantages pourraient être établies à un bas niveau aux fins du calcul du coût des services et des obligations et dans la mesure où les bonifications réelles sont plus élevées que prévu, l'écart serait traité à titre de perte actuarielle et serait comptabilisé dans les AERE.
  • L'approche de présentation proposée en vertu de laquelle les réductions sont prises en compte dans le résultat net et les règlements, dans la composante « réévaluation », exige également d'autres consignes pour comptabiliser un seul événement générant à la fois une réduction et un règlement afin d'éviter que le traitement comptable ne soit manipulé.
  • Une approche de divulgation fondée sur les risques ciblant les risques les plus importants devrait également inclure des exemples pertinents d'informations à fournir, y compris les renseignements supplémentaires à fournir pendant les périodes intermédiaires ainsi que le moment de les divulguer.
  • Le traitement comptable d'un régime interentreprises (RI) devrait tenir compte des obligations de l'employeur découlant de sa participation au RI et ne pas être déterminé selon la capacité de répartir les actifs et les passifs entre les employeurs participants. Il faut revoir le traitement comptable d'un RI et l'assujettir à un examen plus approfondi relativement aux obligations et au risque de l'employeur.
  • Il faudrait aussi définir les informations pertinentes à fournir concernant les régimes d'assurance‑santé postérieurs à la retraite en tenant compte des principaux risques inhérents à ce type de régimes, puisque les propositions à l'étude donnent très peu de directives à ce sujet.
  • Il faudrait favoriser une approche simplifiée et commune à l'égard de certains avantages à court terme. En particulier, la distinction actuelle entre la comptabilité des absences rémunérées qui s'accumulent et la comptabilité de celles qui ne s'accumulent pas est lourde et difficile à appliquer dans la pratique.
  • Au Canada, pour les conventions de retraite (CR) dont la fiducie est assujettie à un impôt remboursable de 50 %, il convient d'examiner de plus près la proposition visant à ce que la composante « coût financier » s'appuie sur l'intérêt calculé sur le passif (l'actif) net au titre des prestations déterminées afin de définir le traitement comptable qu'il convient d'appliquer à l'impôt pendant l'étape d'accumulation et l'étape de versement des prestations.

L'IASB et le groupe de travail sur l'IAS 19 se sont réunis à Londres vers la fin septembre pour étudier les commentaires soumis. Des changements sont également apportés à la composition du conseil d'administration de l'IASB par les fiduciaires de l'IFRS Foundation, qui est l'organisme de contrôle de l'IASB. Ces derniers viennent de nommer un nouveau président de l'IASB qui remplacera Sir David Tweedie au moment de sa retraite à la fin de juin 2011. De plus, un nouveau vice-président a été nommé.

L'examen approfondi devait au départ commencer vers la mi-année 2011, mais la date à laquelle les travaux seront amorcés reste à confirmer et ce, jusqu'à ce que le nouveau conseil soit instauré et qu'il ait défini ses priorités.

Denis Plouffe, FICA, est le président du Groupe de travail sur les normes internationales en matière de pensions et d'avantages sociaux de l'ICA.

 

Ce dernier mois, les parents et amis et la communauté actuarielle ont rendu hommage à Hugh White, FICA, FCAS et secrétaire-trésorier de l'ICA, qui est décédé subitement à l'âge de 64 ans.

Hugh, qui laisse dans le deuil sa femme Pam ainsi que ses trois enfants, habitait à Erin, près de Toronto, et travaillait comme directeur chez Eckler, où il était entré en 1999. Il ne s'agit là que des dernières fonctions d'un homme qui a mené une brillante carrière, dont 31 années auprès d'une importante société d'assurance internationale, où il a occupé les postes de chef de la souscription et de la gestion des risques, chef des finances, actuaire en chef et chef d'unité administrative.

Malgré sa vie professionnelle active et sa vie familiale, Hugh réussissait néanmoins à faire profiter l'ICA de sa sagesse et de son expérience. Après avoir obtenu son titre de Fellow en 1970, il a longtemps siégé bénévolement à de nombreuses commissions et exercé diverses fonctions, notamment à titre de vice-président. Déterminé à contribuer à l'évolution et à l'amélioration de la profession, et ardent partisan des principes de l'Institut en matière de bénévolat, il a apporté son expertise à un grand nombre de commissions, dont les suivantes :

  • Commission des rapports financiers des compagnies d'assurances IARD
  • Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie
  • Commission de révision
  • Commission des affaires nouvelles
  • Commission des publications
  • Commission de politique publique
  • Commission sur l'actuaire désigné
  • Commission de finance
  • Commission sur la responsabilité juridique
  • Commission du budget

À titre de membre de la Direction des normes de pratique et récipiendaire du prix du président, il a également siégé à de nombreux groupes de travail et à d'autres groupes, notamment :

  • Équipe d'enquête
  • Groupe de travail sur les enjeux entourant l'assurance automobile
  • Groupe de travail mixte chargé de l'examen de la profession actuarielle
  • Groupe de travail sur l'avenir de l'ICA dans le contexte nord-américain
  • Groupe de travail Crawford

Ses amis et collègues ont été nombreux à lui rendre hommage au lendemain de son décès soudain, et ils ont souligné son intelligence, sa dignité, sa force de caractère et sa grande cordialité. Micheline Dionne, présidente de l'ICA, s'est jointe à ceux qui ont pleuré le deuil d'un actuaire dévoué dont les conseils leur manqueront beaucoup : « La profession a perdu un excellent leader; l'Institut a perdu un bénévole remarquable, et le Conseil d'administration de l'ICA, un grand ami », a-t-elle indiqué.

 

Tamiko Bratuhin, FICA (2006)
Hugh White, FICA (1970)

 
PERSONNES INFLUENTES

L'air que nous respirons est un facteur important de notre qualité de vie et les Canadiens classent les problèmes de pollution atmosphérique parmi leurs préoccupations environnementales principales. Bien que nous jouissions d'une bonne qualité de l'air en comparaison de celle de bien d'autres pays, les observations recueillies au cours des dix dernières années ont fait croître les préoccupations à propos des conséquences des polluants atmosphériques sur la santé.

Les contaminants de l'air ambiant proviennent de sources de pollution naturelles et due à l'homme. Pourtant, la pollution atmosphérique est essentiellement liée aux activités humaines de tous les jours, y compris les procédés industriels et les activités résidentielles.

En tant qu'individus, nous utilisons de l'énergie de façon directe et indirecte dont le sous-produit est la cause d'une importante pollution atmosphérique. Par exemple, le chauffage au bois résidentiel constitue la plus importante source de particules au Canada, et les polluants rejetés par les milliers de véhicules qui circulent sur les routes sont responsables de problèmes de qualité de l'air comme le smog.

Bien que certains polluants atmosphériques dangereux, tels que le plomb, soient moins présents depuis les dernières années, d'autres persistent et deviennent inquiétants. Parmi les polluants de l'air ambiant les plus souvent mesurés au Canada, citons l'ozone troposphérique, les matières particulaires (MP), le monoxyde de carbone, le dioxyde de soufre et les oxydes d'azote. Ces substances constituent les principaux composants ou précurseurs du smog et contribuent également aux pluies acides.

Quels effets la qualité de l'air a-t-elle sur moi?

La piètre qualité de l'air a des effets d'une très grande portée sur la santé humaine, mais elle a une incidence surtout sur l'appareil respiratoire et l'appareil cardiovasculaire. Les réactions individuelles aux polluants atmosphériques varient selon le type d'agent auquel la personne est exposée, le degré d'exposition, ainsi que l'état de santé et le patrimoine génétique de la personne.

Les effets des polluants atmosphériques sur la santé comprennent la difficulté respiratoire, la respiration sifflante, la toux et l'aggravation des problèmes respiratoires ou cardiaques. Ces effets peuvent entraîner une augmentation de la médication, des visites chez le médecin et à l'urgence, des hospitalisations et même la mort prématurée. À l'analyse des données sur la pollution atmosphérique et la mortalité de huit villes canadiennes, Santé Canada (Scan) estime que, dans ces villes, 5 900 décès par année sont attribuables à la pollution atmosphérique.

Quels effets de la qualité de l'air a-t-elle sur l'environnement?

Une grande diversité de polluants et de problèmes atmosphériques perturbent les écosystèmes du Canada. Ainsi, la qualité du sol et de l'eau est fortement touchée par les pluies acides et les polluants qui y contribuent, la santé de la faune est mise en danger par les polluants, tels que le mercure qui détériorent la qualité des habitats et des aliments et divers polluants, y compris l'ozone troposphérique, nuisent à la santé et à la productivité de la végétation. Les dommages causés par la pollution atmosphérique ne sont pas toujours localisés. En raison du transport à longue distance des polluants, le sol, l'eau, la végétation et les animaux peuvent être touchés même s'ils sont loin des sources de pollution.

Comment puis-je faire ma part?

Économiser l'énergie et prendre de meilleures décisions en tant que consommateurs peut réduire la quantité d'émissions que nous et notre famille produisons à domicile, sur la route, au travail et dans les loisirs.

Il y a de nombreux conseils conviviaux qui vous pousseront à prendre des mesures contre la pollution atmosphérique. Tirez profit des initiatives et ressources de participation qui ont été conçues pour vous aider à réduire vos émissions et votre consommation d'énergie tout en économisant.

Vous pouvez également contribuer en donnant de votre temps ou de vos ressources à une organisation non-gouvernementale qui travaille en faveur de l'air pur, notamment:

Cet article s'inspire du matériel figurant sur le site Web d'Environnement Canada : http://ec.gc.ca/education.

 
LES PUBLICATIONS DU MOIS

Exposé-sondage concernant des modifications à la Section générale des normes de pratique – Partie 1000

L'exposé-sondage ci-joint a été approuvé par le Conseil des normes actuarielles le 24 août 2010. Les modifications ont été apportées en corrections soulignées par rapport à la version actuelle des normes de pratique, telles que modifiées suite aux changements qui entreront en vigueur à la fin de la présente année et qui ont déjà été approuvés et publiés.
(Consulter http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210008f_clean.pdf et http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210041f.pdf.)

Les modifications apportées et les commentaires reçus ont pour objet d'améliorer le libellé de la version actuelle des normes de pratique, de supprimer les incohérences et de corriger quelques imprécisions qui y figurent.

Veuillez transmettre vos commentaires sur l'exposé-sondage au plus tard le 1er décembre 2010 et les adresser, de préférence sous forme électronique, à John F. Brierley, à l'adresse
jfbrierley@sympatico.ca, avec une copie à Chris Fievoli, à l'adresse chris.fievoli@actuaires.ca.

Pour lire l'exposé-sondage, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210066f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : John F. Brierley, président, groupe désigné, à jfbrierley@sympatico.ca.

 

 

Document de recherche sur l'amélioration de la mortalité

La Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie a rédigé le présent document de recherche dans le but d'appuyer une promulgation à jour au titre de l'amélioration de la mortalité en ce qui concerne l'évaluation des polices d'assurance et des contrats de rentes, ainsi que des modifications au chapitre de la fourchette des marges dans les normes de pratique. La révision proposée des normes de pratique comprend des modifications à la sous-section 2350, qui concerne la mortalité dans l'assurance et les rentes, et le document explique les raisons sous-tendant ces changements prévus.

Le document comprend un sommaire des recherches récentes sur l'amélioration de la mortalité et des conseils sur l'amélioration future prévue de la mortalité. Il donne également un aperçu des niveaux révisés de marges pour écarts défavorables à l'égard du passif des polices d'assurance et des contrats de rentes.

Si vous avez des questions ou des commentaires sur le présent document de recherche, veuillez communiquer avec Edward Gibson, président, groupe désigné, à son adresse figurant dans le répertoire en ligne de l'ICA, edward.gibson@empire.ca.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210065f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Edward Gibson, président, groupe désigné, à edward.gibson@empire.ca.

 

 

Communication initiale concernant la promulgation de taux prescrits d'amélioration de la mortalité mentionnés dans les Normes de pratique pour l'évaluation du passif des polices : Assurance de personnes (accidents et maladie) (sous-section 2350)

Le Conseil des normes actuarielles (CNA) propose de promulguer l'utilisation des taux d'amélioration de la mortalité décrits en annexe, en vigueur à compter du 15 octobre 2011.

Il est proposé d'utiliser la nouvelle table d'amélioration de la mortalité pour les évaluations effectuées à compter du 15 octobre 2011. Il est prévu que la mise en œuvre hâtive soit autorisée, mais nous vous invitons à soumettre des commentaires sur cette question. Nous vous invitons à faire part de vos commentaires au sujet des modifications proposées avant le 1er décembre 2010. Veuillez les transmettre, de préférence par voie électronique, à Chris Fievoli, à l'adresse
chris.fievoli@actuaires.ca, avec une copie à B. Dale Mathews, à l'adresse dale_mathews@manulife.com, et à Edward Gibson, à l'adresse edward.gibson@empire.ca.

Nous espérons que les taux définitifs d'amélioration de la mortalité seront promulgués à la fin de 2010 ou au début de 2011.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210064f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : A. David Pelletier, président, Conseil des normes actuarielles, à dave@davep.ca.

 

 

Exposé-sondage concernant la révision des Normes de pratique pour l'évaluation du passif des polices : Assurance de personnes (accidents et maladie) (sous-section 2350) se rapportant à l'amélioration de la mortalité

L'exposé-sondage ci-joint a été approuvé par le Conseil des normes actuarielles le 24 août 2010. Les modifications par rapport aux normes de pratique actuelles sont surlignées, telles que modifiées suite aux changements qui entreront en vigueur à la fin de la présente année et qui ont déjà été approuvés et publiés (consulter les documents http://www.actuaires.ca/members/publications/2009/209117f.pdf et http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210059f.pdf). Nous avons profité de l'occasion pour apporter quelques changements rédactionnels mineurs aux normes de pratique actuelles.

Nous vous invitons à faire part de vos commentaires au sujet de l'exposé-sondage proposé avant le 1er décembre 2010. Veuillez les transmettre, de préférence par voie électronique, à B. Dale Mathews, à l'adresse
dale_mathews@manulife.com, à Edward Gibson, à l'adresse edward.gibson@empire.ca, et à Chris Fievoli, à l'adresse chris.fievoli@actuaires.ca.

Pour lire l'exposé-sondage, veuillez accéder au lien ci-dessous.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210063f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : B. Dale Mathews, présidente, Commission des rapports financiers des régimes de retraite, à dale_mathews@manulife.com.

 

 

Webémission : Régimes de retraite à cotisations déterminées

Le 23 novembre 2010, de 12 h à 13 h 30 (HNE)
Régimes de retraite à cotisations déterminées

Cette webémission se veut une introduction aux régimes de retraite à cotisations déterminées d'un point de vue financier, et de l'incidence des développements courants en matière de réforme de la retraite sur ces derniers.

Conférenciers : Neil Duffy, FICA, Financière Manuvie, et Randy Colwell, vice-président régional, services de retraite collective, Financière Sun Life

Lien : http://www.actuaires.ca/webcasts/webcast_download_f.cfm?intWebinarID=30

Contact pour questions supplémentaires : Alicia Rollo, CHRA, directrice, éducation et perfectionnement professionel, à alicia.rollo@actuaires.ca.

 

 

Colloque de l'ICA sur les régimes de retraite – Un spécialiste répondra aux questions clés

Pourquoi? Comment? Quoi?

Selon Simon Sinek, conférencier invité à l'occasion du Colloque sur les régimes de retraite 2010 de l'ICA, répondre à ces questions de la bonne façon pourrait transformer votre vie.

Spécialiste de renom en matière de leadership, il aspire à ce que les gens ne fassent que ce qui les inspire. La manière la plus efficace d'y arriver, dit-il, consiste à aider les organisations à comprendre leur pourquoi afin que chaque personne à leur service rentre chez elle inspirée et satisfaite.

Ethnographe de formation et auteur du livre Start With Why: How Great Leaders Inspire Everyone to Take Action, Simon Sinek a étudié les chefs de file et les entreprises les plus influents du monde. Cette étude lui a inspiré la théorie du Golden Circle, laquelle comporte l'analyse de :

  • le Quoi : ce qu'une entreprise fait;
  • le Comment : la façon dont elle s'y prend;
  • le Pourquoi : les raisons qui la motivent.

Vous pouvez consulter sa biographie complète et visionner des extraits de vidéos à l'adresse http://www.speakers.ca/sinek_simon.html (en anglais seulement).

Le Colloque sur les régimes de retraite de l'ICA aura lieu le 3 novembre à l'hôtel Hilton Montréal Bonaventure.

Vous trouverez le programme et le formulaire d'inscription en ligne sur le site Web de l'ICA. L'inscription peut être faite par télécopieur, par la poste ou en ligne au moyen de notre formulaire d'inscription et de transaction sécurisé.

Vous trouverez des renseignements concernant les séances, l'inscription, l'hébergement et le transport en suivant le lien ci-dessous.

Liens :

Colloque : http://www.actuaries.ca/meetings/pension/2010/index_f.html
Conférencier : http://www.speakers.ca/sinek_simon.html

Contact pour questions supplémentaires : Nancy Jenkinson, service des réunions, à nancy.jenkinson@actuaires.ca. Tél. : 613-236-8196, poste 104; téléc. : 613-233-4552.

 

 

Appel de présentations – Symposium sur la gestion du risque d'entreprise 2011

Le comité chargé du programme du Symposium sur la gestion du risque d'entreprise (GRE) 2011 sollicite des présentations pour son symposium, qui se tiendra du 13 au 16 mars 2011 au Swissotel, situé au centre-ville de Chicago. Le comité privilégiera les types suivants de présentations, mais prendra également les autres en considération :

  • les études de cas;
  • les présentations techniques/quantitatives de nature pratique;
  • les présentations de nature plus théorique.

On encourage particulièrement les présentations qui abordent les difficultés liées à la GRE dans un contexte changeant. La liste suivante présente des exemples de sujets, mais n'est pas exhaustive. D'autres présentations d'intérêt pour les professionnels de la GRE seront considérées.

  • Plusieurs organisations se butent à de grandes difficultés pour intégrer la GRE dans leur culture organisationnelle. Existe-t-il des pratiques exemplaires permettant de résoudre ces difficultés et de favoriser le partenariat entre la direction, les générateurs de recettes et les professionnels du risque? Peut-on miser sur l'expérience de la récente crise pour introduire une culture organisationnelle plus sensible aux risques?
  • Comment peut-on relever les défis particuliers relatifs à la conception de modèles pour quantifier et évaluer le risque, et comment ces modèles doivent-ils être interprétés? De quelle façon les événements imprévus survenus dans un passé récent doivent-ils être pris en compte dans les modèles de prochaine génération?
  • Le contrôle plus serré exercé par les organismes de réglementation et les agences de notation peut avoir un impact direct sur le cadre de GRE d'une organisation. En outre, d'importants risques sont associés au non-respect ou à l'ignorance de ces changements. Comment les organisations devraient-elles réagir à ces nouveaux défis associés à la réglementation et aux agences de notation? Peut-on en tirer profit pour atteindre un meilleur rendement ajusté du risque?
  • Comment la GRE est-elle en mesure d'aider une firme à relever ces défis stratégiques?
  • Les organisations sont-elles aux prises avec de nouvelles difficultés macroéconomiques? Le cas échéant, de quelle façon la GRE devrait-elle tenir compte de celles-ci et les résoudre? Qu'en est-il des risques systémiques?
  • Quelles sont les meilleures pratiques en matière de GRE? En existe-t-il? Quelles sont celles qui peuvent s'appliquer à l'ensemble des organisations? Les spécialistes de la gestion du risque devraient-ils les faire connaître et les faire appliquer? Le cas échéant, de quelle façon?

Veuillez soumettre le titre proposé pour votre séance, une description de celle-ci, le nom des présentateurs et les autres renseignements demandés au moyen du formulaire de soumission en ligne d'ici le 8 octobre 2010. Les invitations à participer au programme seront prolongées jusqu'au 29 octobre 2010.

Liens :

Symposium : http://www.ermsymposium.org/2011/index.php
Appel de présentations :
http://cas.confex.com/cas/erm10/cfp.cgi

Contact pour questions supplémentaires : Steve Siegel, actuaire de recherche à la SOA, ssiegel@soa.org.

 

 

Avis de discipline – Avis de décision relatif aux frais

Le présent avis de discipline vise à informer tous les membres de l'Institut de l'avis de décision relatif aux frais concernant les accusations portées contre un membre et de la décision du tribunal disciplinaire.

Lien: http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/210062.pdf

Contact pour questions supplémentaires : William Weiland, président, Commission de déontologie, à bweiland@eckler.ca.

 

 

La nécessité de revoir l'approche concernant le financement de l'assurance-emploi

À la lumière de la récente annonce portant sur la levée imminente du gel de deux ans des primes d'assurance-emploi, l'Institut canadien des actuaires a réitéré sa demande en vue de revoir l'approche concernant le financement du système d'assurance-emploi du Canada.

Lien : http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/210061f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Josée Racette, gestionnaire de projet, affaires publiques, à josee.racette@actuaires.ca.

 

 

Institut mondial de gestion des risques du secteur financier

Le 13 septembre, le gouvernement du Canada a annoncé le lancement d'un institut mondial de gestion des risques du secteur financier qui sera situé à Toronto.

L'institut s'acquittera de cinq tâches clés : i) élaborer une perspective de pointe et effectuer des recherches appliquées concrètes et stratégiquement pertinentes dans le domaine de la gestion des risques financiers; ii) fournir des services consultatifs et des conseils aux gouvernements, aux organismes de réglementation et à l'industrie; iii) contribuer à la formation des praticiens de haut niveau de l'industrie en matière de gestion professionnelle des risques; iv) établir des partenariats avec des universités et des organismes professionnels en vue de former de nouveaux diplômés; et v) organiser des tribunes et des conférences d'envergure internationale.

Le financement provient des gouvernements fédéral et provincial. L'Institut canadien des actuaires est parmi les donateurs privés qui se sont engagés dans ce projet.

Liens:

Annonce : http://www.fin.gc.ca/n10/10-081-fra.asp
Document d'information : http://www.fin.gc.ca/n10/data/10-081_1-fra.asp

Contact pour questions supplémentaires : Les Dandridge, directeur, communications et affaires publiques, à les.dandridge@actuaires.ca.

 

 

Norme définitive concernant les Normes de pratique applicables aux assureurs, section 2300 : Évaluation du passif des polices – Assurance-vie concernant la modélisation stochastique et l'évaluation des fonds distincts

Les normes de pratique définitives ci-jointes ont été approuvées par le Conseil des normes actuarielles le 24 août 2010. Des modifications éditoriales ont été apportées; cependant, aucune modification significative n'a été apportée suivant l'exposé-sondage.

La date d'entrée en vigueur des normes de pratique définitives est le 1er janvier 2011. La mise en œuvre anticipée est autorisée, car les changements envisagés n'ont pas pour but de modifier le sens des conseils actuels.

Liens:

Normes de pratique – Normes de pratique applicables aux assureurs, section 2300 – Évaluation du passif des polices : Assurance de personnes (vie, accidents et maladie) : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210059f.pdf
Note de service :
http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210060f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : John F. Brierley, président, groupe désigné, à l'adresse jfbrierley@sympatico.ca.

 


Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

L'Institut canadien des actuaires a présenté ses commentaires au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2010.

Lien : http://www.actuaries.ca/members/publications/2010/210058f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Les Dandridge, directeur, communications et affaires publiques, à les.dandridge@actuaires.ca.

 

 

Des actuaires de l'ICA nommés à un comité d'examen sur le RPC

Le Bureau de l'actuaire en chef a nommé des actuaires de l'ICA à un comité chargé d'examiner le 25e Rapport actuariel sur le Régime de pensions du Canada (RPC).

Produit tous les trois ans, le rapport compte parmi les documents sur lesquels le ministre fédéral et les ministres provinciaux des Finances s'appuient pour examiner le RPC et formuler des recommandations à son sujet, et l'examen externe par des pairs a suscité de nombreuses recommandations utiles.

Les membres du comité sont tous des actuaires inscrits à l'ICA et Fellows de la Society of Actuaries (SOA) :

  • Le comité sera présidé par Rob Brown, président du Comité de la sécurité sociale de l'Association Actuarielle Internationale (AAI), membre du Comité de la sécurité sociale de la Society of Actuaries, ancien président de l'ICA et ancien participant à l'examen du rapport actuariel sur le RPC;
  • Doug Andrews, membre du Conseil, Section des pensions, avantages sociaux et sécurité sociale de l'AAI, analyste financier agréé et lauréat de la médaille d'argent de l'ICA pour son bénévolat;
  • Warren McGillivray, membre du Comité de la sécurité sociale de la Society of Actuaries, associé du Caledon Institute of Social Policy et membre de la National Academy of Social Insurance.

À eux trois, les membres du comité ont signé plus de 200 rapports techniques, études de recherche et ouvrages sur les régimes de retraite, les soins de santé et la sécurité sociale. Leur travail sera évalué par le Government Actuary's Department (GAD) du Royaume-Uni, réputé pour son savoir-faire dans le domaine de la sécurité sociale.

Le Rapport actuariel devrait être déposé au Parlement d'ici la fin de l'année. Le comité aura ensuite trois mois pour effectuer son examen et préparer un rapport. Le rapport du comité sera rendu public lorsque le GAD aura formulé son opinion.

On peut consulter les rapports actuariels précédents sur le RPC et les rapports d'examen indépendant à l'adresse suivante : http://www.osfi-bsif.gc.ca/osfi/index_f.aspx?ArticleID=497.

Lien : http://www.osfi-bsif.gc.ca/osfi/index_f.aspx?ArticleID=497

 

 

Le périodique Gestion du risque de juin 2010 est disponible dans les deux langues officielles

L'ICA vient de produire la version française du périodique Gestion du risque, qui est maintenant disponible dans les deux langues officielles sur le site Web de la Society of Actuaries (SOA). La section de la gestion du risque, qui est parrainée par l'ICA, la Casualty Actuarial Society et la SOA, a pour objectif de contribuer à l'avancement de l'éducation et de la recherche dans le domaine de la gestion du risque d'entreprise (GRE) et de mettre en place des techniques d'avant-garde en la matière.

Lien : http://www.soa.org/library/newsletters/risk-management-newsletter/2010/june/jrm-2010-iss19-french.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Les Dandridge, directeur, communications et affaires publiques, à les.dandridge@actuaires.ca.

 

 

Étude de mortalité – Risques normaux grande branche au Canada de 2007-2008

Voici le cinquante-neuvième rapport annuel présenté par la Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle de la Commission de recherche sur l'expérience de mortalité intersociétés pour les polices types d'assurance-vie grande branche au Canada. Cette année marque la quinzième année où les données sont recueillies police par police et où les risques sont calculés selon la méthode de risque actuariel, méthode pour laquelle une année complète de risque est créditée au cours de l'année du décès.

Liens :

Note de service : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210055f.pdf
Tables :
Tables 1-6, 8-10, A, B
Tables 1, 2, 4, 8
Tables 1, 2, 8
  

Contact pour questions supplémentaires : Marc-André Belzil, président, Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle, à mbelzil@rgare.ca.

 

 

Étude de mortalité – Risques normaux grande branche au Canada de 2006-2007

Voici le cinquante-huitième rapport annuel présenté par la Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle de la Commission de recherche sur l'expérience de mortalité intersociétés pour les polices types d'assurance-vie grande branche au Canada. Cette année marque la quatorzième année où les données sont recueillies police par police et où les risques sont calculés selon la méthode de risque actuariel, méthode pour laquelle une année complète de risque est créditée au cours de l'année du décès.

Liens :

Note de service : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210054f.pdf
Tables :
Tables 1-6, 8-10, A, B
Tables 1, 2, 4, 8
Tables 1, 2, 8

Contact pour questions supplémentaires : Marc-André Belzil, président, Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle, à mbelzil@rgare.ca.

 

 

Déclaration d'intention de réviser les Normes de pratique – Normes de pratique applicables aux assureurs (assurances IARD), sous-section 2260 Marge pour écarts défavorables – Analyse déterministe et sous-section 2270 Marge pour écarts défavorables – Analyse stochastique

Il est proposé d'examiner les sous-sections 2260 et 2270, qui traitent de la marge pour écarts défavorables pour les assurances IARD, pour traiter de la sélection d'une marge inférieure à la valeur inférieure de la fourchette.

Le résultat souhaité est de préciser à l'intention des membres que la sélection d'une marge moindre que la marge inférieure peut être acceptable dans certaines circonstances uniques. Bien que l'on puisse justifier ces exceptions sans modifier les sous-sections 2260 et 2270 du fait des recommandations contenues dans la sous-section 1120 Interprétation, nous sommes d'avis que le fait de modifier directement les sous-sections 2260 et 2270 apportera davantage de précisions aux actuaires qui consultent couramment la section 2200 pour obtenir des conseils sur l'évaluation du passif des polices en assurances IARD.

Nous vous invitons à faire part de vos commentaires au sujet des modifications proposées au plus tard le 15 octobre 2010. Veuillez faire parvenir vos commentaires, de préférence sous forme électronique, à Jacqueline Friedland, à l'adresse
jfriedland@kpmg.ca, avec une copie à Chris Fievoli, à l'adresse chris.fievoli@actuaires.ca.

Lien : http://www.actuaires.ca/members/publications/2010/210057f.pdf

Contact pour questions supplémentaires : Jacqueline Friedland, présidente, groupe désigné, à l'adresse jfriedland@kpmg.ca

 
Calendrier des rencontres

Le 3 novembre 2010

Colloque sur les régimes de retraite de l'ICA

Hôtel Hilton Montréal Bonaventure

Montréal, QC

Le 16 novembre 2010

Webémission de l'AAI

Modélisation stochastique pour les actuaires du domaine des soins de santé

9 h et 18 h (HNE)

Le 23 novembre 2010

Webémission de l'ICA

Régimes de retraite à cotisations déterminées

Midi à
13 h 30 (HNE)

Le 8 décembre 2010

Webémission de l'ICA

Série sur les Normes internationales d'information financière (IFRS) - Les normes canadiennes

Midi à
13 h 30 (HNE)

Les 29 et 30 juin 2011

Assemblée annuelle de l'ICA

Hôtel Westin d'Ottawa

Ottawa, ON

Les 22 et 23 septembre 2011

Colloque pour l'actuaire désigné de l'ICA

Hôtel Doubletree (Hilton) - Hôtel de l'aéroport de Toronto

Toronto, ON

Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur tous les événements de l'ICA à l'adresse http://www.actuaires.ca/meetings/calendar_of_meetings_f.cfm.
Vous pouvez aussi téléphoner à Nancy Jenkinson au 613-236-8196, poste 104 ou lui écrire à
nancy.jenkinson@actuaires.ca.

Pour des renseignements sur les webémissions de l'ICA, veuillez accéder au lien suivant : http://www.actuaires.ca/webcasts/index_f.cfm.

 
Le Point sur le Conseil et les Directions

Conseil

Mike Lombardi a été nommé représentant chargé de la liaison de l'ICA auprès du Comité sur la comptabilité des assurances de l'AAI, à compter de la clôture de la réunion de l'AAI le 13 octobre 2010.

Jacques Tremblay a été nommé représentant chargé de la liaison de l'ICA auprès du Comité sur la réglementation des assurances de l'AAI, à compter de la clôture de la réunion de l'AAI le 13 octobre 2010.

Bob McKay a été nommé représentant chargé de la liaison de l'ICA auprès du Comité sur le professionnalisme de l'AAI, à compter de la clôture de la réunion de l'AAI le 2 octobre 2011.

Réjean Besner a été nommé représentant chargé de la liaison de l'ICA auprès du Comité d'agrément de l'AAI, à compter de la clôture de la réunion de l'AAI le 2 octobre 2011.

Bruce Langstroth a été nommé représentant chargé de la liaison de l'ICA auprès du Comité sur les risques financiers et d'entreprise de l'AAI, à compter de la clôture de la réunion de l'AAI le 13 octobre 2010.

Anne Vincent a été nommée membre de la Direction de l'admissibilité et de la formation, à compter du 3 septembre 2010.

Jacques Lafrance a été nommé membre de la Direction de la pratique actuarielle, à compter du 3 septembre 2010.

Direction des services aux membres

Kim Girard a été nommée membre de la Sous-commission sur l'expérience en assurance-vie individuelle de la Commission de recherche, à compter du 1er août 2010. Scott Spencer a également été nommé membre de la sous-commission, à compter du 1er juin 2010.

Isabelle Bouchard et Bruce Langstroth ont été respectivement nommés présidente et vice-président de la Commission sur l'assurance collective, avec effet immédiat. Gary Walters a démissionné de ses fonctions de président et de membre de la commission, avec effet immédiat.

Jason Alleyne a été nommé président de l'Équipe Op-Éd, avec effet immédiat. Gary Walters et Philippe Trahan ont démissionné de leurs fonctions respectives de président et de membre de l'équipe.

Kevin Vantil et Fiana Kwok ont été nommés membres de la Commission sur le bénévolat, avec effet immédiat. Ian Rozon a démissionné de ses fonctions de membre de la Commission sur le bénévolat, avec effet immédiat.

Irawati Chen a été nommé membre de la Sous-commission sur l'expérience dans les rentes de la Commission de recherche, avec effet immédiat.

Walton Achoy, Brent Chambers, Carol Moellers, Shriram Mulgund, Jean-François Poitras, Faisal Siddiqi, Levente Tolnai et Raymond Tsang ont été nommés membres de la Commission des publications, avec effet immédiat. Michael Correa et Trevor Howes ont démissionné de leurs fonctions de membres de la commission.

Direction de la pratique actuarielle

Thane Mackay et Michael Williams d'une part, et Stan Warawa d'autre part, ont été respectivement nommés membres et vice-président de la Commission d'indemnisation des accidents du travail.

Denis Plouffe a été nommé président du Groupe de travail sur les normes internationales en matière de pensions et d'avantages sociaux.

Pat Johnston a été nommé membre de la Commission de l'expertise devant les tribunaux.

Lynda Jeffs a été nommée membre de la Commission des rapports financiers des compagnies d'assurance-vie.

Jeremy Bell, Shemin Chatur, Natalie Thompson et Harindra Sebastian ont été nommés membres de la Commission sur les régimes de prestations après emploi.

Shams Munir a été nommé président de la Commission sur la tarification des assurances IARD.