CIA (e)Bulletin/(e)Bulletin de l'ICA

Canadian Institute of Actuaries/Institut canadien des actuaires

FĂ©vrier 2018
Elliott Bauer
D.W. Simpson & Company
Elliott Bauer
Mise à jour du président

par Sharon Giffen, FICA
Présidente de l’ICA

Est-il toujours temps de se souhaiter une bonne et heureuse année? Au moment de publier ces lignes, bon nombre d’entre vous auront repris le collier avec ardeur dans la frénésie des rapports de fin d’année, après les réunions et les célébrations des fêtes en famille et entre amis. J’espère que ces moments de répit ne sont pas déjà trop loin dans vos souvenirs et que vous avez amorcé la nouvelle année avec énergie et enthousiasme.

Dans mon cas, le mois de janvier a toujours été un moment propice pour réfléchir à l’année qui vient de se terminer et à celle qui vient. J’aimerais vous entretenir de quelques faits saillants issus de mes réflexions.

Relations avec les étudiants et les membres

En 2017, j’ai notamment eu l’occasion de m’entretenir directement avec des membres dans le cadre de mes rencontres dans des clubs actuariels et de deux événements En direct avec l’ICA, de même qu’avec des étudiants lors de rencontres avec l’Association nationale des étudiants en actuariat. J’invite toujours tous ceux qui ont quelque chose à exprimer à me contacter, soit par l’intermédiaire du siège social ou par courriel, à mon adresse personnelle.

Relations locales et internationales

Ma participation à deux réunions de l’Association actuarielle internationale m’a permis d’acquérir une bien meilleure appréciation de la précieuse contribution des membres de l’ICA sur la scène mondiale. Je n’aurais pu être plus fière de siéger au forum des présidents vu la reconnaissance mondiale dont jouissent les Canadiens pour leur apport au chapitre du développement des pratiques et des normes.

J’ai aussi bien aimé me retrouver à l’Université de Waterloo, mon alma mater, une première fois dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire du département de statistiques et de sciences actuarielles et de la Faculté de mathématiques, et une deuxième fois à l’occasion d’une conférence sur les avancées en matière d’analyse prédictive. Ces deux occasions m’ont rappelé la valeur de la relation dont jouit l’ICA avec ses collègues universitaires.

Les mois à venir

En 2018, j’envisage avec confiance et optimisme une évolution soutenue et significative de la pratique actuarielle au Canada. La norme IFRS 17 se rapprochera de la réalité et aura pour effet de changer la pratique actuarielle dans le domaine des assurances. On assistera à une évolution des capacités offertes par la modélisation et l’analyse prédictives qui forcera les actuaires à acquérir de nouvelles compétences afin de pouvoir exploiter ces nouveaux outils. Se poursuivront les débats de société relatifs aux soins de santé et aux régimes de retraite, auxquels les actuaires sont en mesure et en devoir d’apporter un point de vue éclairé – une analyse fondée sur des faits et une interprétation dans une optique d’intérêt public.

Quelle contribution pouvez-vous apporter?

Ce début d’année offre un excellent moment pour envisager la contribution que vous pourriez apporter à l’ICA. Pourriez-vous faire du bénévolat au sein d’un groupe de travail ou d’une commission? Êtes-vous prêt à siéger au Conseil d’administration et à contribuer à façonner l’ordre du jour de l’ICA? Ou encore, présentez-vous votre candidature à la présidence? Je peux témoigner ici même du positif qui ressort lorsque l’on fait le compte entre l’effort investi et la récompense!

Changements au chapitre de la gouvernance

Plusieurs dossiers administratifs progresseront à l’ICA cette année. Les changements qui seront apportés à la gouvernance et à la structure, ainsi que les travaux qui se poursuivront à l’égard du système de gestion des adhésions, auront pour effet d’assurer une modernisation et d’accroître l’efficacité du personnel vaillant (et souvent sous-estimé) du siège social. Michel Simard, notre directeur général, continue de jouer un rôle de premier plan dans la direction de ces initiatives. Bravo à lui et à toute son équipe.

Il ne reste que cinq petits mois à mon mandat à la présidence, et je suis donc pressée de faire avancer les choses. J’ai acquis une compréhension beaucoup plus personnelle de l’idée selon laquelle chacun de nous complète et met en place certaines initiatives mises en œuvre par ses prédécesseurs, en fait avancer certaines autres et amorce des mouvements qui ne porteront leurs fruits que dans plusieurs années. Malgré tout, il s’agit d’une année enrichissante et d’une expérience que j’ai le privilège de vivre.

Je vous prie d’envisager des façons de vous impliquer!

Sharon Giffen, FICA, est la présidente de l’Institut canadien des actuaires.

 
Les actuaires en déplacement

Développements de carrière

Jean-François Blais a pris sa retraite en tant que président d’Intact Assurance.

Marc-André Giguère a accédé au poste de président et directeur général de Munich Re, É.-U. (assurance de personnes) en janvier.   

Jacques Goulet a été nommé président de la Financière Sun Life Canada. Il œuvrait auparavant au sein de Mercer, où il occupait le poste de président des domaines Santé et Avoirs.

Mathieu Lamy a été nommé chef de l’exploitation d’Intact Corporation financière.

Constance Lemieux, présidente et chef de l’exploitation, secteur assurance de dommages de La Capitale, a annoncé qu’elle prendra sa retraite à compter du 24 février après une décennie passée au sein de la société. Christian Fournier, actuellement vice-président à l’indemnisation, prendra la relève.

Philippe Pagé est maintenant chef du domaine de la santé chez Mercer Canada à Vancouver, C.-B. Il possède plus de 15 ans d’expérience en expertise-conseil en matière de prestations collectives et a occupé des postes de cadre dans l’Ouest canadien.

Faisal Siddiqi s’est joint à EY à titre de partenaire associé. Il agira en tant qu’actuaire de la section des services consultatifs, Gens d’EY Canada. Plus récemment, il occupait le poste de responsable de la gestion du patrimoine canadien chez Conduent HR services.

Gary Walters est devenu vice-président principal de la tarification chez GroupHEALTH Benefit Solutions.

Les actuaires dans les médias

Catherine Jacques-Brissette a été interviewée par la station de radio 104.7 FM Outaouais au sujet de l’Indice actuariel climatique.

Serge Charbonneau a été cité dans un article sur le Régime de rentes du Québec de Benefits Canada.

Malcolm Hamilton parle de sa propre préparation à la retraite dans un article du Globe and Mail. Son nom est également apparu dans un article du Financial Post portant sur le Régime de pensions du Canada.

Bill Kennedy a été cité dans un article portant sur les rentes paru dans The Globe and Mail.

Caterina Lindman a été interviewée au sujet de l’Indice actuariel climatique par Canadian Press, CTV Halifax, Radio Humber (Humber College), SiriusXM (Canada Now) et 1310 News (Rick Gibbons Show, Ottawa).

Le Rapport du Groupe de travail sur l’amélioration de la mortalité, qui a été récemment publié, a été cité dans un article de Benefits Canada portant sur l’intérêt des promoteurs de régimes envers la nouvelle échelle d’amélioration de la mortalité. Dean Newell y discute des travaux du groupe.

Le mémoire au Ministère des Finances et Conseil du Trésor de la Nouvelle-Écosse sur l’examen du cadre de capitalisation des régimes de retraite et autres enjeux pertinents a été mis en avant-plan dans cet article de Benefits Canada.

___________________________________________________________________________

Le réseautage est un élément clé de la carrière de tout professionnel qui réussit, et l’ICA vous offre une nouvelle possibilité d’informer vos pairs de vos réalisations et progrès.

Notre rubrique du (e)Bulletin, Les actuaires en déplacement, vous donnera l’occasion d’annoncer votre nouvelle nomination, votre nouveau titre, vos nouveaux titres de compétence ou d’autres renseignements vous concernant. Vous aurez ainsi la possibilité d’informer vos confrères et consœurs de travail et d’autres professionnels en actuariat ou du domaine financier – qu’il s’agisse d’ex-collègues, d’anciens confrères ou consœurs d’université, d’employeurs potentiels, de futurs clients, etc. – de, par exemple :

  • Votre nouvelle nomination;
  • Votre nouveau titre ou nouveau champ de responsabilité;
  • Vos nouvelles qualifications;
  • Vos nouvelles coordonnées;
  • Un prix ou une reconnaissance qui vous a été décerné;
  • La publication de documents ou d'articles.

Il vous suffit d’envoyer un courriel – une simple ligne suffit, mais n’hésitez pas à en mettre davantage si vous le souhaitez – à la rédactrice anglaise de l’ICA à bonnie.robinson@cia-ica.ca. Nous veillerons à ajouter cette information au numéro suivant du (e)Bulletin.

Pour plus de nouvelles concernant les membres de l’ICA et leurs activités, suivez l’ICA sur Twitter.  

 
Lush Life Travel - an independent affiliate of Vision Travel
Nouvelles de l'Institut

L’ICA lance un appel de candidatures pour les prochaines élections de son Conseil d’administration – une plateforme permettant aux participants de partager leurs idées et leurs compétences particulières avec les membres et, lorsqu’ils sont élus, de faire entendre leur voix grâce à la table de direction de l’ICA.

Quatre postes d’administrateur (mandat de trois ans) ainsi que le poste de président désigné (mandat d’un an, engagement de trois ans) sont à combler. Tous les membres qui souhaitent poser leur candidature à l’un de ces postes et qui satisfont aux exigences de nomination énoncées dans les Règles de procédure pour les élections de l’ICA pourront faire inscrire leur nom sur le bulletin de vote.

La Commission des élections s’emploie activement à repérer les candidats potentiels et à encourager ceux-ci à se présenter. Elle vise à assurer au sein du Conseil d’administration une représentation proportionnelle des régions et des domaines de pratique dans la mesure du possible.

Si vous souhaitez proposer la candidature d’une personne ou soumettre votre propre candidature pour les élections de cette année, veuillez communiquer dès que possible avec Linda Fleurant-Beaulieu au siège social de l’ICA ou d’ici le 3 avril.

C’est votre chance de jouer un rôle qui pourrait enrichir votre expérience de leadership et vous offrir une multitude d’occasions de réseautage, tout en servant et en appuyant votre profession.

 

par Alicia Rollo, LHRA

Le mois de janvier constitue un excellent moment pour revoir ses objectifs et ses projets pour l’année. Tout comme les années antérieures, l’année dernière a été très chargée et 2018 se profile selon la même tendance.

Faits saillants de 2017

Au chapitre de l’éducation, l’année 2017 s’est articulée autour de nouveaux modes de fonctionnement. Nous avons signé un protocole d’entente en matière d’éducation avec la Society of Actuaries (SOA), les plans du nouveau Cours orienté vers la pratique (COP) ont été approuvés officiellement, et nous avons obtenu l’approbation de la Casualty Actuarial Society (CAS) à l’égard de la couverture de ses exigences liées au professionnalisme. Nous avons également précisé les exigences d’admissibilité et d’éducation de l’ICA aux fins de l’attribution des titres d’AICA et de FICA, et le Conseil d’administration a approuvé un programme d’études actualisé qui s’harmonise au programme d’études de l’Association actuarielle internationale (AAI) récemment approuvé. En 2017, nous avons également ajouté à notre Atelier sur le professionnalisme de la formation en matière de communications et avons entrepris la planification du nouveau COP pour 2018.

Au chapitre de l’éducation permanente, nous avons obtenu l’approbation d’une nouvelle politique relative à la prestation des activités de perfectionnement professionnel continu (PPC), laquelle expose un modèle selon lequel la formation continue sera offerte dans le cadre de programmes propres à l’ICA, de partenariats et de commandites conjointes. Nous avons également mis à l’essai de nouvelles formules de colloques afin de répondre à des demandes de la part de membres souhaitant avoir accès à des activités plus brèves, tenues localement et nécessitant de moins longues absences du travail. Nous avons aussi amorcé un dialogue au sujet de la nécessité d’offrir des cours de formation continue plus étoffés en ce qui concerne la norme IFRS 17.

Mise en œuvre des changements

Il semble que l’année 2018 sera celle de la mise en œuvre. Il y aura d’abord notre protocole d’entente avec la SOA, qui énonce les modalités de la collaboration entre les deux organismes pour faire en sorte que l’éducation et les examens de la SOA satisfassent aux exigences de l’ICA. À cet égard, les comités des programmes d’études et des examens comptent désormais des représentants de l’ICA qui contribuent à faciliter les échanges entre les deux organismes et veillent à l’harmonisation des processus. Nous travaillons également en collaboration avec le personnel de la SOA à la conception d’une rubrique du site Web de la SOA destinée aux candidats canadiens souhaitant obtenir les titres d’AICA et de FICA. Cette initiative vise à fournir de l’information à jour quant à la façon dont le système d’éducation de la SOA contribue à satisfaire aux critères d’admissibilité et de formation de l’ICA. Nous tiendrons également en avril notre première réunion annuelle avec la SOA portant sur la stratégie d’éducation. La direction et le personnel de l’ICA se réuniront une fois l’an avec leurs homologues de la SOA afin de discuter de la planification à court et à long termes en matière d’éducation.

Cours orienté vers la pratique

Maintenant que des protocoles d’entente ont été établis avec la CAS et la SOA, l’ICA s’en remet entièrement à ces deux organismes en ce qui a trait aux examens de son programme d’études. Cela nous permet de mettre la dernière main à nos plans de transition visant le COP. Ce dernier, qui ne comprendra plus d’examen à compter de 2018, se transforme et ne conservera que certains éléments fondamentaux que les candidats et les employés apprécient depuis son instauration en 2000. Le cours comprendra notamment des ateliers propres à chacun des volets, lesquels contribuent à raffermir les compétences techniques acquises dans le cadre des examens grâce à leur application pratique. Il intégrera également des séances plénières portant sur de nouvelles pratiques pour la profession, ainsi que du contenu en matière de communications et de professionnalisme. Nous envisageons également d’élargir la gamme de volets traditionnels pour y inclure une option de gestion du risque d’entreprise (GRE).

Les inscriptions seront ouvertes dès la mi-février. On invite les candidats à s’inscrire tôt. Étant donné que nous avons éliminé l’examen, nous prévoyons une affluence accrue. Il importe de rappeler que les critères d’admissibilité au COP ont changé. Les examens de la SOA propres au Canada sont exigés, de même qu’une expérience de deux ans. Veuillez visiter le site Web de l’ICA pour prendre connaissance des renseignements les plus à jour.

Examen portant sur les prestations collectives

L’ICA tiendra le 22 février son examen sur les prestations collectives s’adressant aux candidats du volet spécialisé Group and Health de la SOA. Nous prévoyons offrir de nouveau cet examen en 2019, mais nous l’éliminerons progressivement à mesure que les mises à jour concernant ce volet seront mises en place.

Colloque sur les régimes de retraite et les investissements de février

En février se tiendra également un Colloque sur les régimes de retraite et les investissements d’une demi-journée, lequel sera entièrement offert en français pour la première fois. À l’occasion de ce colloque, on se penchera plus en profondeur sur des sujets présentés lors des colloques sur les régimes de retraite et les investissements tenus à Toronto en novembre 2017. Nous sommes ravis de la réponse à l’égard de cet événement, qui se tient à guichets fermés.

Assemblée annuelle 2018

Enfin, la planification de l’Assemblée annuelle 2018, qui se tiendra à Toronto les 21 et 22 juin, va bon train. La Commission sur l’éducation permanente travaille avec acharnement à la mise au point du programme. Les inscriptions devraient s’ouvrir vers la fin de février.

Cette année, on ajoutera notamment un volet portant sur la norme IFRS 17. Le conférencier d’honneur sera Michael Hyatt, l’un des plus grands entrepreneurs du Canada, qui nous entretiendra de l’Internet des objets. Greg Wells, Ph. D., scientifique, professeur, diffuseur et auteur autoproclamé, qui a consacré sa carrière à comprendre la performance humaine et les réactions du corps humain aux conditions extrêmes, sera également au nombre des conférenciers. Sa présentation aura pour thème « L’olympien corporatif et les secrets de la performance maximale des dirigeants d’entreprise ».

Je profite de cette occasion pour souhaiter la bienvenue à Leslie Lenton au sein du personnel de l’ICA. Leslie est gestionnaire de projet, éducation et perfectionnement professionnel. Elle se joint à notre petite équipe de l’éducation et du perfectionnement professionnel formée également de Joseph Gabriel, actuaire membre du personnel, éducation, Nancy Jenkinson, responsable, service des réunions, et Roxanne Vézina, coordonnatrice, éducation et perfectionnement professionnel. Toute l’équipe a bien hâte de vous accueillir à l’occasion des événements de l’ICA à venir.

Alicia Rollo, LRHA, est la directrice, éducation et perfectionnement professionnel, de l’ICA.

 

par Kelly Fry

La campagne médiatique nationale de l’ICA, intitulée L’avenir prend forme, s’est conclue en décembre. Celle-ci témoignait de la façon dont les actuaires ont contribué aux programmes sociaux du Canada, comme le Régime de pensions du Canada (RPC), l’assurance-emploi (AE) et l’indemnisation des accidents du travail. Cette année charnière était donc le bon moment pour informer les Canadiens au sujet des importantes contributions de la profession.

Campagne nationale

Banfield, une agence de marketing et de communications, a créé une campagne de marketing intégré qui comprenait des vidéos, des articles publicitaires, de la publicité numérique, une présence sur les réseaux sociaux ainsi qu’une page d’accueil sur le site Web de l’ICA. La campagne en ligne s’est étendue à l’échelle nationale sur une durée de sept semaines dans le Globe and Mail, à CBC, à Radio-Canada et sur plusieurs autres réseaux de médias sociaux.

La plateforme de contenu du Globe and Mail diffusait une série d’articles mettant les membres de l’ICA en vedette. Ces articles soulignaient les répercussions du travail des actuaires sur certains des plus importants programmes sociaux au Canada. Nous vous encourageons à les lire et à les partager sur vos réseaux.

Sans surprise, l’article intitulé The task of safeguarding Canadians’ retirement benefits a été l’article le plus lu de la plateforme de contenu. Nous pouvons en déduire que les Canadiens comprennent mieux les actuaires et leur travail en ce qui a trait aux régimes de retraite. Cependant, d’autres domaines de pratique, autant établis qu’émergents, sont moins bien compris. Les campagnes médiatiques, comme L’avenir prend forme, permettent de mieux connaître d’autres industries au sein desquelles travaillent les actuaires.

Reconnaissance des membres

La page d’accueil à cia-ica.ca/fr/150canada comprend une vidéo illustrant les domaines dans lesquels œuvrent les actuaires ainsi que la façon dont leur travail aura des répercussions sur l’avenir des Canadiens. Les profils des membres aident à mettre un visage sur l’incroyable travail des actuaires en discutant des raisons qui les ont poussés à devenir actuaires ainsi que de la façon dont ils dessinent l’avenir de notre pays. Nous tenons à remercier tout particulièrement Michel Bédard, Patrick Chamberland, Angelita Graham, Rob Hinrichs, Catherine Jacques-Brissette, Rebecca Rycroft et Gary Walters pour leur participation.

Présence sur les réseaux sociaux

Encore une fois, les réseaux sociaux se sont révélés un moyen économique de transmettre les messages à un public cible. La campagne s’est donc retrouvée sur Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn et YouTube afin de diffuser du contenu qui interpelle les Canadiens. La version anglaise de notre compte Twitter ainsi que les affichages sur Facebook ont généré des résultats attestant d’un public des plus engagés.

J’aimerais remercier sincèrement les membres ayant participé à nos récentes campagnes médiatiques. Si vous avez une idée pour une prochaine campagne ou aimeriez formuler des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec moi à kelly.fry@cia-ica.ca. Restez connecté à l’ICA : aimez-nous sur Facebook, suivez-nous sur Twitter et rejoignez-nous sur LinkedIn.

Kelly Fry est la gestionnaire du marketing de l’Institut canadien des actuaires.

 

Le siège social de l’ICA sera fermé le lundi 19 février à l’occasion de la fête de la famille en Ontario et ouvrira à nouveau le mardi 20 février.

 
Nouvelles sur les événements

par Alicia Rollo, LRHA

Du 5 au 7 janvier s’est tenu à Ottawa le congrès annuel de l’Association nationale des étudiants en actuariat (ANÉA) par un temps des plus froids jamais enregistrés dans la capitale nationale. Même les conditions météorologiques les plus extrêmes n’ont pu empêcher plus de 600 étudiants et de nombreux employeurs et organismes actuariels de profiter d’une fin de semaine complète de réseautage et d’apprentissage, sans oublier le divertissement offert par John Dark, président désigné.

L’ICA est un fier partenaire stratégique de l’ANÉA depuis plus de 26 ans, une relation qui nous tient beaucoup à cœur. Le congrès est l’une de nos activités préférées en matière de carrière en raison des possibilités qu’il nous offre de rencontrer les actuaires de demain et de réseauter avec eux. Cet événement d’envergure organisé par et pour les étudiants et se tenant sur plusieurs jours offre un salon de l’emploi, des séances d’éducation et d’information, un concours d’études de cas, de même que des activités de réseautage et des activités sociales.  

Forte visibilité de l’ICA

Des bénévoles et des membres du personnel de l’ICA sont entièrement engagés dans toutes les facettes du congrès et tiennent en outre le salon des carrières de l’ICA, un lieu de rencontre informel où les participants peuvent réseauter et discuter dans une ambiance décontractée. Pour une deuxième année, nous avons engagé un photographe afin de permettre aux étudiants de faire prendre leur portrait professionnel. Les files d’attente incessantes observées du vendredi jusqu’au samedi après-midi montrent bien l’importance qu’accordent les étudiants à la présentation d’une image professionnelle dans leurs réseaux sociaux.

L’ICA a également tenu deux séances éducatives, dont la première mettait en vedette un groupe de membres de l’ICA exerçant leurs activités dans des domaines non traditionnels. Nous remercions Jamie Jocsak, Renée Couture, Dominic Bourbonnais, Annie Blais et Rémi Villeneuve de leur participation. M. Villeneuve a également représenté l’ICA au sein du jury dans le cadre du concours d’études de cas.

Table ronde – Défi du conférencier invité de l’ICA

À l’occasion de la deuxième séance, on a répété l’expérience du défi du conférencier invité de l’ICA dans le cadre d’une table ronde. Cette formule donne aux étudiants l’occasion d’exercer leurs talents de communicateurs et de présentateurs en participant à une table ronde pour partager leur vision de l’avenir de la profession. Elle offre également un contexte décontracté pour se renseigner au sujet de l’ICA et de la profession, ainsi que pour obtenir des conseils d’ordre général en matière de carrière. Chaque année, quelques étudiants chanceux sont sélectionnés et mis en vedette sur le site Web de l’ICA. Surveillez les profils de ces jeunes professionnels, qui seront publiés au cours des prochaines semaines. Merci à Claude Ferguson, président de la Commission sur les pratiques émergentes, à Renée Couture, administratrice du Conseil d’administration, et à Damien Lapointe Nguyen pour les conseils professionnels qu’ils ont offert aux étudiants lors de cette séance.

Cher John – Conseils de carrière

Le dîner gala de l’ICA est un événement annuel à l’occasion duquel le président désigné de l’ICA présente le discours d’honneur. Chaque année, nous faisons l’essai de nouvelles formules et de nouveaux supports afin de rendre le tout amusant et interactif. On invite les participants à se servir de leur téléphone pendant la présentation, et les sondages et la production de nuages de mots ont la cote.

Cette année, le thème de la présentation était « Cher John – Conseils de carrière ». John Dark, président désigné, a raconté aux étudiants quelques anecdotes personnelles concernant sa carrière et celles d’autres membres de l’ICA. Merci à Mark Campbell, Emily Kozlowski, Brant Wipperman, Caroline Rendall et Harish Pawagi, qui ont répondu en décembre à notre appel qui visait à recueillir des histoires d’horreur survenues en entrevue et des gaffes commises pendant leur carrière. Vous avez offert aux étudiants des histoires et des conseils inestimables.

Un partenariat solide

En décembre, l’ICA et l’ANÉA ont actualisé leur protocole d’entente. Celui-ci énonce quelques secteurs d’intérêt que partagent l’ICA et l’ANÉA et à l’égard desquels ils ont conclu un partenariat. L’ICA assure un soutien à l’ANÉA dans le cadre de son congrès annuel, mais également tout au long de l’année en lui permettant d’accéder à sa plateforme de webémissions, de même qu’à des services de téléconférence et de traduction. En 2018, on procédera au lancement du portail de l’emploi tant attendu. Celui-ci offrira aux étudiants et aux employeurs un service intégré de jumelage des offres de stages coopératifs et des candidats. De nouveaux services seront également offerts aux membres de l’ICA, notamment une base de données de curriculum vitae et d’offres d’emploi.

Félicitations à Victor Chang, président de l’ANÉA en 2017-2018, qui a été un exemple de professionnalisme tout au long de son mandat. Nous sommes enthousiastes à la perspective d’entreprendre une autre année formidable dans le cadre de notre relation avec l’ANÉA et de travailler en collaboration avec Haidar Imam, qui assumera la présidence en 2018-2019.

Envisagez de transmettre vos connaissances

Du point de vue du personnel, il n’existe pas de façon plus satisfaisante d’entreprendre une nouvelle année qu’en compagnie de membres de l’ICA attentionnés et d’étudiants en actuariat inspirants. Merci à mes collègues du siège social de l’ICA qui ont contribué à offrir aux étudiants une expérience formidable.

J’invite les membres de l’ICA à s’engager lorsqu’ils le peuvent, soit en prenant part à une activité de réseautage ANÉA-ICA (la prochaine aura lieu en août 2018), en participant au congrès à titre d’employeurs ou en donnant un coup de main dans le cadre d’une séance éducative. Je vous assure que l’expérience vous rapportera. Pour citer Maya Angelou : « Lorsque vous apprenez, enseignez. Lorsque vous recevez, donnez. »

Alicia Rollo, LRHA, est la directrice, éducation et perfectionnement professionnel, de l’ICA.

 
Les bénévoles en déplacement

Direction de la pratique actuarielle

Les personnes suivantes ont été nommées aux commissions ci-dessous :

  • Commission sur la gestion des risques et le capital requis : Christopher Hurlburt, David Kroach, Anh Tu Le et Valerio Valenti, en vigueur le 19 décembre 2017;
  • Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie : Trudy Engel, Lisa Giancola, Katheryne (Qian) Ma, Marie-Ève Mainguy, Mary Stock et Harry Li (observateur).

La Direction de la pratique actuarielle a créé la Commission sur les taux d’actualisation applicables à la comptabilisation des prestations de retraite et postérieures à la retraite qui compte les membres suivants : Gavin Benjamin (président), Maxime Carrier, Louis-Bernard Désilets, Elana Hagi, Uros Karadzic, Jason Malone, Sébastien Rannaud, Martin Raymond et Guillaume Turcotte, en vigueur le 15 décembre 2017.

Les personnes suivantes ont terminé leur mandat auprès des commissions ci-dessous et quittent avec remerciements :

  • Commission sur la gestion des risques et le capital requis : Kevin Gray, Pierre Lepage, Irfan Sharif et Edward Swerhone;
  • Commission des rapports financiers des compagnies d’assurance-vie : Eric Lemay, Jean-Yves Rioux, Caroline Rendall, Nathalie Cloutier et Salim Kassam.

Direction des services aux membres

Les personnes suivantes ont été nommées au groupe ci-dessous :

  • Groupe d’experts à la rédaction : Shannon Patershuk et Elena Rhodes, en vigueur le 30 octobre 2017.

Les personnes suivantes ont terminé leur mandat auprès des commissions et du groupe ci-dessous et quittent avec remerciements :

  • Groupe d’experts à la rédaction : Max Bazile, Brian Jenkins, Leslie Lohmann, Christopher McRae, Michael Promislow, Raymond Chiu Hoi C. Tsang, Ai Lin Wong et Stephen Cheng;
  • Commissions de la santé : Rob Brown;
  • Commission consultative sur les régimes de retraite : Jacques Lafrance;
  • Commission sur les énoncés publics : Jacques Lafrance.

La Commission sur les énoncés publics a mis son mandat à jour comme suit :

La commission est responsable d’examiner et d’approuver tous les énoncés publics de l’Institut, conformément à la Politique sur l’approbation des énoncés publics. Ceux-ci ne comprennent pas le matériel couvert par la Politique sur le processus officiel d’approbation de matériel d’orientation autre que les normes de pratique (par exemple, les notes éducatives), les rapports des commissions et des groupes de travail, ou les documents de recherche. Ces documents pourraient toutefois servir de base pour un énoncé public de l’Institut.

La commission est également responsable d’effectuer un examen continu de la conjoncture de l’ICA afin de recenser des enjeux ou des sujets potentiels à l’égard desquels l’ICA pourrait élaborer un énoncé public.

La commission sera généralement composée de 10 à 15 bénévoles expérimentés de l’ICA et comprendra plusieurs membres de chaque domaine de pratique principal. Le président de l’ICA sera automatiquement nommé membre de la commission. Tous les membres de la commission ne seront pas nécessairement impliqués dans l’approbation de chaque énoncé public. Toutefois, le président, ou son représentant, effectuera de façon générale une révision de tous les énoncés publics avant leur diffusion.